Email catcher

ivrogne

Définition

Définition de ivrogne ​​​ adjectif et nom

Qui a l'habitude de s'enivrer et en témoigne par son comportement. ➙ alcoolique. nom C'est un vieil ivrogne, une vieille ivrogne (féminin, vieux une ivrognesse ​​​ ). ➙ familier poivrot, soûlard. Serment d'ivrogne, qui ne sera pas tenu.

Synonymes

Synonymes de ivrogne

adjectif

alcoolique, buveur, éthylique, intempérant, dipsomane (Médecine)

nom

alcoolique, robineux (Québec), alcoolo (familier), picoleur (familier), pilier de bar, de bistrot (familier), pochard (familier), poivrot (familier), sac à vin (familier), soiffard (familier), soûlard (familier), soûlaud (familier), soûlographe (familier), soûlon (familier, région.), biberonneur (familier, vieilli)

Exemples

Phrases avec le mot ivrogne

Ses habitués avaient le sentiment confus de pouvoir s'y attarder sans faire figure d'ivrognes.Ouest-France, 25/01/2013
Tout à coup un ivrogne traversa en zigzag le trottoir ; – et à propos des ouvriers, ils entamèrent une conversation politique.Gustave Flaubert (1821-1880)
L'ivrogne, blotti contre le mur, ne remuait plus ; et le prêtre restait sur sa chaise, plongé dans ces ténèbres, qui noyaient sa colère.Guy de Maupassant (1850-1893)
J'étais comme le joueur chargé de tenir le jeu d'un autre, comme un ivrogne qui aurait reçu en dépôt les plus délicieuses liqueurs...Émile Gaboriau (1832-1873)
Il y a aussi un vieux médecin ivrogne, la mère au solide bon sens, la fille de joie au grand cœur, le shérif justicier.Ouest-France, 12/04/2019
Son père, ivrogne et violent, l'a placée comme domestique à 14 ans et buvait l'argent de ses gages.Ouest-France, Pierre FONTANIER, 24/05/2021
En conséquence, c'est toute l'organisation sociale et sensitive du banquet qui est compromise par l'ivrogne.Revue de la Bibliothèque nationale de France, 2016, Thierry Éloi (Cairn.info)
Une galerie de portraits corrosifs, du ministre à l'ivrogne, en passant par des avocats et des bandits.Ouest-France, Nathalie LECORNU-BAERT, 22/11/2018
Paresseux, ivrogne, libertin, vil, le matelot est cependant susceptible d'accomplir des prodiges de travail, de continence, de noblesse.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Nous arpentions les rues désertes, les impasses, les boëls, les faubourgs, notre jeunesse et la nuit glaciale des ivrognes sans boire une goutte, en pensant un peu, en riant beaucoup.Ouest-France, François SIMON, 03/01/2021
L'un des ivrognes se prend à entonner une sale diatribe contre notre patrie.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
C'est un spectacle instructif à ce point de vue expérimental que de voir un agent de police mettre ainsi un ivrogne sur ses pieds.La Revue Lacanienne, 2010, Charles Lasègue (Cairn.info)
Je reconnais également qu'il existe un argument contre les habitués des infractions de vitesse ou contre les ivrognes aux commandes d'une voiture.Europarl
Il paraît inconcevable que des dames de la haute aristocratie russe aient trouvé la possibilité de pécher avec cette espèce de sordide ivrogne !Le monde juif, 1968, Isaac Schneersohn (Cairn.info)
Pauvre temps, petits hommes, chansons, épigrammes, encyclopédies, madrigaux, athéisme, égoïsme, mauvais calme, sommeil d'ivrogne.Paul Féval (1816-1887)
Il n'y a aux alentours que deux ou trois ivrognes.Critique, 2016, Edmund White, Philippe Roger (Cairn.info)
On ne savait pas que les oiseaux pouvaient être ivrognes.Ouest-France, Émilie CHASSEVANT, 11/07/2018
Celui-ci avait glissé légèrement sur ses appuis, comme glisse la casquette sur le front dun ivrogne.Gaston Leroux (1868-1927)
Il n'y a en fait qu'une seule règle : le sage ne doit jamais être identifié à un ivrogne.Revue de Métaphysique et de Morale, 2008 (Cairn.info)
La consigne est la punition la plus courante contre les ivrognes jugés trop bruyants.Histoire, économie & société, 2013, Mathilde Rossigneux-Méheust (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de YVROGNE, ESSE s. m. & f. & adj.

Qui a accoustumé de s'enyvrer, qui est sujet au vin, qui en prend souvent par excez. Bacchus étoit le Dieu des yvrognes chez les Payens.
 
Un jeune Medecin vit moins qu'un vieil yvrogne,
 
dit Regnier. Cet Artisan est bon Ouvrier, mais c'est un maistre yvrogne. Colletet a dit en une chanson :
 
Qu'à la table il fait beau voir
 
Ta gentille trogne,
 
Maintenir en son devoir
 
Tout un peuple yvrogne.
 
Il n'y a gueres que les harangeres, les crieuses de vieux chapeaux qui soient yvrognesses. Ce mot vient du Latin ebrionius. Menage.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le français des régions C'est en lavant qu'on devient lavande C'est en lavant qu'on devient lavande

L’origine du mot lavande interpelle. Sa forme rappelle en effet l’italien lavanda, qui signifie « lavage, toilette ».

22/04/2022