Email catcher

larron

Définition

Définition de larron ​​​ nom masculin

vieux Voleur. Le bon, le mauvais larron, crucifiés en même temps que le Christ. proverbe L'occasion fait le larron. locution S'entendre comme larrons en foire, à merveille (comme des voleurs de connivence). Le troisième larron : la personne qui profite du conflit des deux autres.

Exemples

Phrases avec le mot larron

Nous avons vu que les relations étaient autrefois chaleureuses entre le dirigeant libyen et les dirigeants européens, qui s'entendaient comme larrons en foire.Europarl
Le tribunal a condamné les deux premiers à une amende de 500 € avec sursis et le troisième larron à 300 €.Ouest-France, Jean-Marc PINSON, 16/09/2021
À ce rythme de dingos, mieux vaut donc s'entendre entre larrons de large.Ouest-France, Olivier CLERC, 19/04/2018
En revanche, le jargon ou argot, qui est né dans le monde des larrons, distingue bien une série de pratiques criminelles, pour certaines relativement organisées.Revue du Nord, 2007, Valérie Toureille (Cairn.info)
Ilz sont larrons à merueilles de tout ce qu'ilz peuuent desrober.Jacques Cartier (1491-1557)
C'est l'occasion qui fait le larron et ce sera le seul prime time, l'idée n'est pas d'en faire plusieurs.Ouest-France, 25/05/2018
Quelques mois plus tard, début mai, le deuxième larron est de nouveau interpellé, lors d'une patrouille dans le cadre du respect des règles du confinement.Ouest-France, 04/06/2020
En dépit d'approches différentes, les trois auteurs s'entendent comme larrons en foire.La clinique lacanienne, 2011, Jean-Claude Aguerre (Cairn.info)
Voire, voire, dit-elle, à tout ce qu'elles répondoient, ce seroit un larron.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Comme ce sont les occasions qui créent les larrons, on se prévient mutuellement si un événement susceptible de nous intéresser attire notre attention.Le Journal de l'École de Paris du management, 2004, Yves Dubreil, François Jolivet, Christian Navarre (Cairn.info)
C'est d'ailleurs là où le drame s'est noué, où l'occasion a fait le larron.Commentaire, 2013, Jean-jacques Becker (Cairn.info)
Pour remplir les verres des invités, il faut allumer (amorcer) le larron en aspirant.Ouest-France, 10/08/2017
Il souffrit injustement d'être pris pour un larron qu'il n'était pas.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Sur ces entrefaites, un quatrième larron, âgé de 25 ans, s'invite, pour soutenir le conducteur du fourgon.Ouest-France, 24/03/2015
Suis-moi, afin de vérifier si ces larrons ne me donnent point de pièces de mauvais aloi.Eugène Sue (1804-1857)
Ceux qui perturbent le fonctionnement harmonieux du corps social ce sont les prévaricateurs, les gens de guerre, les larrons ou les fauteurs de guerres civiles.Revue française d'histoire des idées politiques, 2021, Valérie Toureille (Cairn.info)
Il grandit vite, devint larron et aboya de toutes ses forces.Paul Margueritte (1860-1918)
C'est dans cette reconnaissance que peut surgir l'assurance d'une miséricorde universelle mais toujours singulière, c'est-à-dire qui touche chacun en particulier (comme le bon larron).Nouvelle revue théologique, 2015, Alain Mattheeuws (Cairn.info)
C'est donc en ce pays-là, où moine signifie larron ; comme en l'isle des sots, sot signifie monsieur.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Il étoit larron naturellement, il ne pouvoit s'empêcher de prendre ce qu'il trouvoit ; mais il le renvoyoit.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de LARRON, LARRONNESSE sub. masc. & fem.

Qui prend le bien d'autruy en cachette, ou avec subtilité. Un larron domestique mérite la corde. Les larrons qui se cachent la nuit dans les maisons, ou qui y entrent avec bris de portes, ou avec de fausses clefs, sont punis du même suplice. On a escrit l'Histoire des larrons, pour apprendre à se garentir des finesses qu'ils ont pour desrober.
 
LARRON, se dit en general quelquefois d'un malfaiteur, d'un criminel. Jesus-Christ fut crucifié entre deux larrons : il pardonna au bon larron.
 
On appelle une beauté par galanterie, une larronnesse de coeurs, de libertés.
 
Les escoliers appellent larrons, de petites pellicules séches qui sont dans les plumes, & qui boivent ou qui desrobent leur encre. Les Relieurs appellent aussi larrons, des feuillets pliés qu'ils laissent par inadvertance sans estre rognés, parce qu'ils prennent du papier plus qu'il ne leur en faut.
 
LARRON, se dit proverbialement en ces phrases. Il faut estre Marchand, ou larron, pour dire, qu'un Marchand qui vend trop cher desrobe. On dit qu'on a eu un larron de marché, lors qu'on a acheté quelque chose de hasard qu'on a eue à vil-prix. On dit au contraire, quand on achete quelque chose trop cher, ou sa juste valeur, qu'il ne faut point crier au larron. On dit que l'occasion fait le larron, pour dire, que la facilité de derober invite à le faire : ce que l'Espagnol exprime plus élegamment, En casa abierta el justo pecca. On dit de deux personnes d'intelligence, qu'elles s'entendent comme larrons en Foire. Demandez à mon compagnon si je suis larron. On dit encore, Les grands larrons pendent les petits. On tient que Diogene est le premier Auteur de ce reproche, qui dit voyant un larron mené par les Ministres de la Justice, Magni fures parvum ducunt. On dit aussi, Au plus larron la bourse, par allusion à l'Histoire de Judas, à qui pourtant on avoit confié la bourse. On dit aussi, La chose la plus hardie est la chemise d'un Meusnier, parce qu'elle prend tous les matins un larron au collet. On dit aussi, qu'un homme est larron comme une choüette.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots qui viennent du chinois Top 10 des mots qui viennent du chinois

Le français, au cours de son histoire, s’est continuellement enrichi de mots venus d’autres langues : l’anglais, bien sûr, mais aussi...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine