voleur

 

définitions

voleur ​​​ , voleuse ​​​ nom et adjectif

nom
Personne qui vole ou a volé le bien d'autrui ; personne qui tire ses ressources de délits de vol. Voleur de grand chemin, qui opérait sur les grandes routes. ➙ brigand, malandrin. Voleur par effraction (➙ cambrioleur), à la tire (➙ pickpocket). Voleurs organisés en bande. ➙ bandit, gangster. —  Un voleur d'enfants. ➙ kidnappeur, ravisseur. —  Jouer au gendarme et au voleur (jeu de poursuite). —  Crier : au voleur !
Personne qui détourne à son profit l'argent d'autrui (sans prendre d'objet matériel), ou ne donne pas ce qu'elle doit. ➙ escroc. Ce commerçant est un voleur.
adjectif Qui a l'habitude de voler, a tendance à voler.
 

synonymes

voleur, voleuse nom

malfaiteur, bandit, brigand, cambrioleur, cleptomane, gangster, pickpocket, rat d'hôtel, resquilleur, truand, détrousseur (vieux), escamoteur (vieux), larron (vieux), malandrin (vieux), monte-en-l'air (vieux), tire-laine (vieux), vide-gousset (vieux)

escroc, aigrefin, canaille, coquin, crapule, filou, fripon, arnaqueur (familier), faisan (argot), forban (littéraire), griveleur (vieux)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Arrivé à cette distance de deux pieds et demi (je suppose maintenant le volet complètement ouvert), un voleur aurait pu trouver dans le treillage une prise solide.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
L'on accable le taureau d'injures ; on l'appelle brigand, assassin, voleur ; on lui offre une place à l'ombre, on lui fait mille plaisanteries, souvent très-spirituelles.Théophile Gautier (1811-1872)
Un jour, la fille du meunier tombe entre les mains des camarades du voleur ; ils l'attachent à un arbre, en attendant qu'ils la jettent dans une chaudière de poix bouillante.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Mettez un meunier, un tailleur et un tisserand dans un sac, et secouez-le, le premier qui sortira sera un voleur.Paul Sébillot (1843-1918)
Les biocarburant ont lâché un voleur dans la campagne et ont présenté une convive inattendue à table.Europarl
Voleur et cambrioleur, escroc et filou, tout ce que vous voudrez, mais si sympathique, ce bandit !Maurice Leblanc (1864-1941)
On trouva un invalide, un marchand de peaux de lapin, un avocat, un voleur, un commis de mercerie, un gendarme et un millionnaire.Edmond About (1828-1885)
Presque fou de rage, la tête et la figure ensanglantées, le bijoutier m'appelait brigand, assassin, voleur !Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Je vous accuse de toutes ces choses ; je combattrai pour d'anciens et de nouveaux griefs, et, je le répète, vous êtes un assassin, un traître et un voleur.Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832), traduction Édouard Grenier (1819-1901)
Voleur d'enfants d'un nouveau genre, il en enlève de toutes parts, n'en a jamais assez.Jules Michelet (1798-1874)
Pour elle, désormais, quoi qu'il advînt, il était le voleur, celui qui met la main dans la poche des autres, celui qui crochète les portes et s'introduit furtivement.Maurice Leblanc (1864-1941)
Le voleur profite du moment d'agitation et prend la fuite ; on le poursuit, et on l'arrête enfin dans l'allée d'une maison.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
De même, lorsqu'on crie au voleur dans une foule, on voit toujours s'enfuir une demi-douzaine de personnes.Michel Corday (1869-1937)
L'alcade a perdu sa fille et retrouve son bonnet ; mais le bonnet ne lui va pas, ce doit être le bonnet d'un voleur.Honoré de Balzac (1799-1850)
Elle montre à celui-ci une prétendue lettre qui lui annonce que son père le meunier est malade, et demande au voleur de la conduire le voir.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
En disant ces mots, il jetait une épée au voleur, se mettait en garde et attaquait.Alexandre Privat d'Anglemont (1815-1859)
Ces mêmes chiens attrapèrent la jambe d'un voleur de fruits qui se sauvoit par-dessus le mur, le tirèrent à bas et l'étranglèrent.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Je subis son charme et je ne l'approche qu'avec l'appréhension qu'on aurait d'un homme soupçonné d'être un adroit voleur.Guy de Maupassant (1850-1893)
Je sais bien, moi, que la nuit dernière vous avez rôdé autour de la maison comme un voleur !...Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
J'étais fagoté comme un voleur, mais je ne savais pas ce que c'était que de prendre l'omnibus.Paul Bourget (1852-1935)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VOLEUR, EUSE » s. m. & f.

Brigand, larron qui vole, qui desrobe. Les voleurs de grand chemin sont ceux qui volent à la campagne à main armée. Voleurs de nuit, sont ceux qui volent la nuit dans les ruës, qui percent, qui escaladent les maisons. Voleurs domestiques, sont les valets qui desrobent, qui trompent leur maistre. Il y a une Ordonnance de François I. faite contre quelques Gentilshommes qui faisant semblant de voler l'oiseau, guettoient les Marchands, & les détroussoient, d'où quelques-uns derivent le mot de voleur. Mais ce mot est plus ancien ; car il est fait mention dans la Loy Salique de celuy qui avoit volé un taureau. Desorte qu'il est plus à propos de dire qu'il vient de involare, ou de vola.
 
En termes de Fauconnerie, on appelle un oiseau bon voleur, ou beau voleur, quand il vole bien & sûrement.
 
VOLEUR, se dit aussi de ceux qui exigent des droits qui ne sont pas deus, qui rançonnent ceux qui ont à faire à eux, qui trompent en vendant leurs marchandises ; & generalement de tous ceux qui acquierent du bien par mauvaises voyes. Il y a des Procureurs & des Sergents qui sont de grands voleurs. Les Hosteliers sur les grands chemins sont de grands voleurs, des rançonneurs de gens. Les usuriers sont des voleurs à l'égard des fils de famille.
 
On dit proverbialement, Voleur de meules de moulin, en accusant ironiquement un homme d'être voleur. On dit aussi, Les grands voleurs pendent les petits.
Vidéos Quand un humoriste promeut la langue française... Quand un humoriste promeut la langue française...

L’humoriste Karim Duval s’est prêté au jeu du dico : découvrez ses définitions hautes en couleur dans une mini-série réalisée à l’occasion de la sortie du site Dico en ligne Le Robert.

25/05/2020