lent

 

définitions

lent ​​​ , lente ​​​ adjectif

Qui manque de rapidité, met plus, trop de temps (opposé à rapide). L'escargot est lent. Être lent à comprendre, à agir. ➙ long. —  Avoir l'esprit lent : ne pas comprendre vite. —  À pas lents. Rendre plus lent. ➙ ralentir.
Qui met du temps à agir, à opérer, à s'accomplir. Une lente progression. Combustion lente.
 

synonymes

lent, lente adjectif

long, d'une lenteur d'escargot, lambin (familier)

[voix] traînant

calme, posé, tranquille

lourd, engourdi, épais, lourdaud

apathique, alangui, endormi, indolent, mou, nonchalant, pataud

il a l'esprit lent

il est dur, long à la détente (familier), il a la comprenette difficile (familier), ce n'est pas un foudre de guerre (vieilli)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La glace fort heureusement est toujours à peu près plane, sans quoi le traînage deviendrait sinon impossible, du moins très lent.Louis Boussenard (1847-1910)
D'un geste lent, il jeta son chapeau, enleva ses lunettes, et, les paupières grandes ouvertes, la face tendue vers le ciel, il donna ses yeux à manger au soleil.Maurice Level (1875-1926)
Elle marchait d'un pas tantôt lent, tantôt rapide ; tantôt regardant, tantôt regardée ; jamais étonnée, jamais émue.Jules Janin (1804-1874)
Cependant le mouvement est d'autant plus lent à se manifester que la victime est plus vieille.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Le rythme trop lent des changements politiques est à l'origine d'un profond sentiment de frustration.Europarl
Rougette, au contraire, endure patiemment le plus horrible et le plus lent des supplices, celui de la faim ; personne ne la regarde.Alfred de Musset (1810-1857)
En tout cas, ils savaient l'attirer dans leurs poches par un mouvement lent, mais continu.Jules Verne (1828-1905)
L'économie n'est envisageable qu'en harmonie avec l'écologie et ce discernement est malheureusement beaucoup trop lent au lieu d'être de plus en plus clair et de rassembler une majorité.Europarl
Cette maladie est souvent appelée une maladie familiale, à cause du stress chronique lié au spectacle du lent déclin d'une personne aimée.Europarl
Ce voyageur ne paraît pas encore, mais l'on distingue son pas lent, égal et ferme.Eugène Sue (1804-1857)
Voilà ce que je me disais à moi-même, en attendant le soleil trop lent à se montrer.Joseph Vilbort (1829-1911)
Ainsi trois causes rendent les effets du recrutement lent et les levées inapplicables aux besoins immédiats.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Les bœufs, « au pas tranquille et lent », furent d'abord les seuls animaux de trait de la prairie.Pierre Duchaussois (1878-1940)
On trouve le refroidissement séculaire trop lent, trop peu sensible pour donner lieu à des déformations aussi grandes.Pierre Puiseux (1855-1928)
Le train des spectacles est aussi lent qu'une limace, je vous aurai à moi tout seul pendant plus de deux heures.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Il prit, d'un mouvement lent, prêt à la retraite, la jolie tête entre ses deux mains, et, s'inclinant, chercha les lèvres....Jean Aicard (1848-1921)
Elle semblait bien faible ; son pas lent et pénible chancelait, mais ces pauvres cœurs blessés ont un terrible courage.Paul Féval (1816-1887)
Elle était blonde, pâle, distinguée, avec un parler lent, une voix molle et un regard si doux, si doux, qu'on l'aurait dit d'une madone.Guy de Maupassant (1850-1893)
Venise est en train de mourir, dit-on, pas tant parce qu'elle s'enfonce dans l'eau – un phénomène heureusement fort lent – mais parce qu'elle se dépeuple, un phénomène beaucoup plus rapide.Europarl
Dès-lors on devient plus vulnérable ; on s'est découvert, on montre son côté faible : l'ennemi n'est pas lent à en profiter.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « LENT, ENTE » adj.

Qui a l'action, le mouvement doux & pesant, qui n'avance gueres de chemin, qui ne fait guere de besogne. Ce valet est lent à tout ce qu'il fait. La tortuë marche d'un pas lent. Plus les Planetes sont esloignées, plus leur mouvement nous paroist lent, quoy qu'il soit plus viste. Le mouvement de cette horloge est trop lent.
 
On appelle en Medecine une fievre lente, celle qui est interne, & sans paroistre violente au dehors. Un pous lent, celuy qui ne se fait gueres sentir, qui n'est gueres esmeu. On dit aussi Un remede lent, un poison lent, quand l'effet de son action ne paroist qu'aprés bien du temps.
 
En Chymie on appelle feu lent, le feu de sable, de cendres, de lampe, & autre petit feu propre à faire infuser, digerer, ou preparer les matieres avec beaucoup de temps.
 
LENT, se dit figurément en Morale. La colere de Dieu est lente à venir. Cet homme a l'esprit lent, l'humeur lente. La prudence demande une deliberation lente. Une passion, une amour lente est celle qui languit. C'est un feu lent qui le consume.
Vidéos La redingote, par Karim Duval La redingote, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020