lourdaud

 

définitions

lourdaud ​​​ , lourdaude ​​​ nom et adjectif

nom Personne lourde, maladroite (au moral et au physique). C'est un lourdaud.
adjectif ➙ balourd. Elle est un peu lourdaude.
 

synonymes

lourdaud, lourdaude

adjectif

maladroit, balourd, gauche, pataud (familier)

grossier, balourd, béotien, bête, lourd, fruste, obtus, lourdingue (familier)

nom

rustaud, rustre, cruche (familier), butor (vieilli ou plaisant), ganache (familier, vieilli)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il serait beau vraiment que moi, qui ne sais ni lire ni écrire, j'eusse peur d'un gros lourdaud qui n'a presque fait que cela toute sa vie !Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Quelques-uns s'impatientèrent même contre le lourdaud qui brisait le charme.Hector Bernier (1886-1947)
C'était sa propre image, non plus comme un vilain gros oiseau gris et lourdaud... il était devenu un cygne !Hans Christian Andersen (1805-1875)
Elle le met au collège, où le lourdaud n'apprend rien.Jules Lemaître (1853-1914)
Tous ces sentiments, la bonne comédie doit les éveiller dans l'âme de l'auditeur, si rustique et si lourdaud qu'il soit.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Par bonheur, le valet de pied était un lourdaud qui lui laissa le temps de descendre avant qu'il eût pensé à relever le marchepied.Delphine de Girardin (1804-1855)
Les passants avaient l'air étonnés de voir ce lourdaud vêtu d'habits râpés en compagnie d'une aussi gracieuse et distinguée jeune fille.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il le trouvait joli et fin, et le préférait de beaucoup à son fils, un lourdaud que lui avait donné son indolente et suspecte moitié.Jules Michelet (1798-1874)
Il avait une allure inquiétante, un air de gravité insoupçonnable jusque-là en ce lourdaud empêtré.Fernand Kolney (1868-1930)
Ce lourdaud de province en remontre bien vite aux lascars parisiens les plus délurés.Octave Mirbeau (1848-1917)
Il se sentait déjà si rustre, à côté d'elle, si épais auprès de sa finesse, si lourdaud devant sa grâce !Paul Bourget (1852-1935)
Le nom du niais supposé servira de transition naturelle pour faire connaître la cause de la folle gaieté des deux sœurs ; elles riaient des nombreuses jeannoteries de ce lourdaud.Eugène Sue (1804-1857)
Il est vrai qu'il éprouva une certaine surprise en voyant un jeune homme élégant dans sa mise, correct dans sa tenue, au lieu du lourdaud qu'il s'attendait à trouver.Hector Malot (1830-1907)
Pilastre est, actuellement, un lourdaud ; mais il n'a pas encore atteint la cinquantaine, et tout espoir n'est pas perdu.Georges Darien (1862-1921)
Est-ce ainsi, lourdaud, que tu me réconfortes et que tu me réjouis l'esprit à l'instant de mon dernier passage ?Éliphas Lévi (1810-1875)
Et le lourdaud chasseur commence à se balancer devant sa partenaire, en imitant les allures de l'ours gris.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
En des jours de réalisme lourdaud et d'imitation sans imagination, c'est avec un plaisir intense qu'on souhaite la bienvenue à des œuvres de ce genre.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Et toi, lourdaud, continua-t-elle en se tournant vers son fils, tu as donc baissé pavillon devant eux ?Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction J.-W. Bienstock (1868-1933) et Charles Torquet (1864-1938)
Afin de se libérer du contact journalier d'un lourdaud stupide, l'idée est venue plus d'une fois à ces vaniteuses de rompre leur chaîne, de fuir le foyer, d'abandonner les enfants.Charles Turgeon (1855-1934)
Ai-je bien réfléchi combien j'étais peu en rapport avec son humeur gaie, et combien un lourdaud comme moi doit être pesant pour un esprit aussi vif ?Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Chaillot (1803-1892)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « LOURDAUT, AUDE » subst. m. & f.

Pesant, grossier, mal-adroit, stupide. les paysans sont lourdauts pour la plus-part. Il ne faut donner rien de delicat à manier à ce lourdaut, il le brisera. Ce valet est bien lourdaut, il ne sçait pas faire un message. Il y a un conte agreable du lourdaut de Champagne dans les Nouvelles qu'on attribuë au Roy Louis XI. Du Cange derive ce mot de lurdus, qu'on a dit dans la basse Latinité en la même signification, ou de l'Italien lordo.
Déjouez les pièges ! « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? » « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? »

Un doute sur l'accord du verbe avec un sujet collectif ? Suivez le guide !

10/06/2020