Email catcher

balourd

définitions

balourd ​​​ , balourde adjectif et nom

Maladroit et sans délicatesse. ➙ lourdaud. Elle est un peu balourde. nom Un gros balourd.

balourd ​​​ nom masculin

Mécanique Déséquilibre d'une pièce tournante dont le centre de gravité n'est pas sur l'axe de rotation.

synonymes

balourd, balourde adjectif et nom

rustaud, butor, rustre

empoté, fruste, gauche, grossier, lourd, maladroit, stupide

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Malgré tout, ce balourd excelle en mathématiques, science neuve et divertissement à la mode.Commentaire, 2005, Marc Fumaroli (Cairn.info)
Si c'est tout simplement un gros balourd, il vaut mieux le savoir aussi !Capital, 17/01/2020, « Râleurs, divas, paranos... comment recadrer des collaborateurs difficiles »
L'autre, au contraire, vient contenir cet élan dans le corset d'une sociologie édifiante et volontiers balourde.Études, 2013 (Cairn.info)
Et il devient stigmate lorsque l'humour balourd fait référence à la pilosité des femmes lusitaniennes pour moquer nos voisins ibères.Le sociographe, 2020, Jean-Marc Glénat (Cairn.info)
Cette série animée au succès planétaire raconte les aventures d'une espiègle fillette et d'un ours balourd.Ouest-France, 21/12/2015
Ce serait en effet trop balourd de se faire claquer la porte sur les doigts alors qu'il ne reste plus qu'à la pousser.Ouest-France, 23/01/2014
Certains d'entre eux étaient rudes et balourds, je n'en doute pas : et pourtant, vus à travers le brouillard du temps, ils apparaissent tendres et aimables.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Et l'habitant masculin est agressif, poilu, grand, robuste, fort, irritable, trapu et balourd comme le bœuf au prétest.Les cahiers internationaux de psychologie sociale, 2008, Christèle Fraïssé, Isobel Stewart (Cairn.info)
Finalement, l'ours brun devient à partir du xive siècle un balourd, une bête de foire exhibée pour être mieux oubliée.Ethnologie française, 2010 (Cairn.info)
Il me sembla qu'après s'être montré très-balourd, à dessein peut-être, il attachait sur moi un regard de perspicacité soudaine.George Sand (1804-1876)
Ni atmosphère de volupté, ni effluves amoureux autour de ces corps balourds, de ces gestes patauds.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Elle répond qu'en fait le personnage du film n'est balourd qu'au début, et qu'à la fin il s'ouvre aux autres et ne l'est plus.Dialogue, 2004, Marie-france Paquient (Cairn.info)
Mot de cinq lettres issu du germanique klönne, signifiant homme rustique, balourd.Ouest-France, 23/05/2017
Le dialecte lui sert pour ainsi dire de carte de visite, campe un personnage à la fois balourd et borné, à l'expression brute.Revue de littérature comparée, 2014, Dirk Weissmann (Cairn.info)
C'est un joli garçon mala­­droit et balourd, effrayé, collé à sa mère, raide.Le Carnet PSY, 2011, Christine Anzieu-Premmereur (Cairn.info)
C'est un homme du plus grand mérite, un peu balourd, mais si instruit ; point de tact, mais tant de cœur, des prétentions exorbitantes, mais...Berthe de Buxy (1863-1921)
Qui aurait reconnu le policier, à la silhouette énergique et sèche, dans ce balourd aux pesantes allures, merveilleuse copie d'un paysan hongrois ?Jules Verne (1828-1905)
Au sec, ça repte dans un style plutôt baroque et balourd.Ouest-France, Thierry CREUX, 28/02/2017
La crapule éjouie de ces égrillards aux contorsions figurées, aux soubresauts trides, aux déhanchements balourds, aux énervants et galvaniques tricotages des jarrets et des talons.Georges Eekhoud (1854-1927)
Adjacent, l'apport des historiens se révèle trop souvent balourd, parfois aussi inconsistant dans le fond que pesant dans la prétention et accablant.Revue du Nord, 2003, Michel Morineau (Cairn.info)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BALOURDE » adj. & subst. m. & f.

Qui est stupide & grossier. Ce mot vient de l'Italien balordo, qui signifie la même chose.
Drôles d'expressions C'est de la daube C'est de la daube

D'où vient la mauvaise réputation de ce plat de viande cuit à l’étouffée ?

Marcelle Ratafia et Yves Camdeborde 26/01/2022