magistrat

définitions

magistrat ​​​ , magistrate ​​​ nom

Fonctionnaire ou officier civil investi d'une autorité juridictionnelle, administrative ou politique.
Fonctionnaire public de l'ordre judiciaire, ayant pour fonction de rendre la justice ou de réclamer, au nom de l'État, l'application de la loi.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils s'adressèrent au magistrat qui jusqu'alors avait connu de cette affligeante affaire, mais ils eurent la douleur d'en éprouver un refus.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Introduite dans le salon qui précédait le cabinet du magistrat, elle redisait au valet de chambre, et toujours du même ton, le message de la veille.Honoré de Balzac (1799-1850)
Parce que l'empereur ne m'avait pas appelé tout de suite, et parce qu'il faisait entrer chez lui, avant moi, un capitaine, un magistrat, un poëte, eh !Jules Janin (1804-1874)
Le malheur du jeune magistrat fut immense, il ne pouvait même pas se plaindre, qu'avait-il à dire ?Honoré de Balzac (1799-1850)
Ils montraient effectivement le même goût, qui est de siffler l'acteur quand il joue bien et d'approuver le magistrat s'il opine mal.François de Nion (1854-1923)
C'est en remplissant les devoirs étroits imposés à la profession du magistrat, qu'il fait l'acte du citoyen.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
On rechercha la nature du pouvoir qu'exerce la société, son origine, son objet, sa fin ; on discuta les moyens que le magistrat doit employer pour faire le bonheur public.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
J'ai songé à votre sujet d'une femme de magistrat s'oubliant dans les aventures d'une ville de garnison : il est excellent.Émile Zola (1840-1902)
Et à qui donc dénoncerai-je la tourbe malfaisante des vrais coupables, si ce n'est à vous, le premier magistrat du pays ?Émile Zola (1840-1902)
Le magistrat saisit sa femme mourante, la porta jusqu'à sa voiture, et y monta près d'elle.Honoré de Balzac (1799-1850)
Pour être bon, le peuple n'a besoin que de se préférer lui-même à ce qui n'est pas lui ; pour être bon, il faut que le magistrat s'immole lui-même au peuple.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Un homme conduit au magistrat par les gens de police étant, après tout, un événement fort vulgaire, et chacun ayant ses affaires, les curieux s'étaient dispersés.Victor Hugo (1802-1885)
Le premier étage ne se composait que de deux pièces, dont l'une servait de cabinet au magistrat, et l'autre de chambre à coucher.Honoré de Balzac (1799-1850)
Alors, comme on ne pouvait trouver de nouvelle victime, la fille d'un magistrat chargé d'enfants se présenta, demandant seulement qu'on lui donnât une bonne épée et un chien.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Il faut se rappeler qu'à cette époque le premier consul n'était pas riche, quoiqu'il fût le premier magistrat de la république.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Mais qui voudra à ce prix, osent-ils dire encore, qui voudra être roi, magistrat, qui voudra tenir les rênes du gouvernement ?Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Mais au dedans, quelle source éternelle et horrible de divisions, où le magistrat suprême est suspect aux citoyens !Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Zélie trouva le magistrat dans son cabinet, et fut entièrement foudroyée par ces paroles dites sans façon.Honoré de Balzac (1799-1850)
Je sais un digne homme de magistrat, un bon vieillard, qui rendit le lendemain la feuille au porteur.Anatole France (1844-1924)
Après lui avoir démontré qu'elle était complice, le magistrat lui dit que, pour ne perdre ni son fils ni son mari, il allait procéder avec prudence.Honoré de Balzac (1799-1850)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MAGISTRAT » subst. masc.

Officier de Judicature & de Police, qui a jurisdiction & autorité sur le peuple. Il ne se dit gueres que des grands Officiers. Les Presidents, les Lieutenants Generaux, les Prevosts des Marchands sont des Magistrats qui ont grand pouvoir, pour qui on doit avoir grande veneration.
 
MAGISTRAT, se dit aussi collectivement de ceux qui ont le soin de la police ou du gouvernement de la ville, ou de la Republique. Il faut s'adresser au Magistrat, c'est à dire, à la Justice. Dans les seditions populaires le Magistrat n'est plus le maistre. Le Magistrat de Cologne, de Liege, des Villes Imperiales, a le commandement & le gouvernement de la ville.
Les mots croisés du Robert Les mots de l'orthographe Les mots de l'orthographe

Vous soignez votre réputation de champion(ne) en dictées toutes catégories ? Alors testez vite notre grille de mots croisés dédiée aux mots de...

02/09/2021