juge

 

définitions

juge ​​​ nom

Magistrat(e) chargé(e) de rendre la justice. —  spécialement, Droit Magistrat(e) statuant dans un tribunal civil, de commerce. Juge des enfants. Juge de l'application des peines. Juge aux affaires familiales, chargé(e) des affaires de divorce et de séparation. —  Juge d'instruction : magistrat(e) chargé(e) d'informer en matière criminelle ou correctionnelle. Juge de paix (anciennement) ; juge d'instance : magistrat(e) qui statue comme juge unique sur des affaires généralement peu importantes.
Personne appelée à faire partie d'un jury, à se prononcer comme arbitre.
Personne, autorité qui juge. —  locution Être à la fois juge et partie*.
Personne qui est appelée à donner une opinion, à porter un jugement. Je vous en fais juge. —  Être bon, mauvais juge, plus ou moins capable de porter un jugement. ➙ expert.

jugé ​​​ ou juger ​​​ nom masculin

Au jugé ou au juger locution adverbiale D'une manière approximative, selon une estimation sommaire.
 

synonymes

jugé au locution adverbiale

à l'estime

à première vue, à la louche (familier), à vue de nez (familier), à vue de pays (familier)

juger verbe transitif

arbitrer, rendre un jugement sur, rendre une sentence sur, rendre un verdict sur, statuer sur

trancher, conclure, décider, se prononcer

estimer la valeur de, apprécier, coter, évaluer, expertiser, peser

considérer, envisager, examiner, jauger, cataloguer (familier), classer (familier), étiqueter (familier)

penser, croire, considérer, estimer, trouver

juger favorablement

approuver, estimer, voir d'un bon œil

juger défavorablement

blâmer, condamner, critiquer, désapprouver

au juger

à l'estime

à première vue, à la louche (familier), à vue de nez (familier), à vue de pays (familier)

se juger verbe pronominal

se considérer, se voir

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « juge »

Aucun juge national ne peut ni ne doit émettre d'avis sur la validité du droit dérivé.Europarl
En substance, la proposition qui nous est soumise aujourd'hui vise à permettre au tribunal de statuer en formation de juge unique et non en chambre de trois ou cinq juges.Europarl
À l’instar d’autres orateurs, je juge que le compromis issu de nos négociations est très problématique.Europarl
Je me réfère à la législation néerlandaise où une procédure en référé permet d'obtenir l'avis d'un juge indépendant sur la légitimité de telles actions.Europarl
Le salaire du fonctionnaire ou du juge a de nouveau été augmenté – ne m'intéresse aucunement : c'est peut-être astucieux mais ce n'est guère malin.Europarl
Chacun sait pertinemment que, conformément à notre règlement, cette modification doit être approuvée par la séance plénière si le président juge opportun de la mettre aux voix.Europarl
Je juge aussi positif le règlement de phasing out pour les régions jusqu'alors éligibles qui, ayant presqu'atteint les objectifs, ont encore besoin d'un chouïa d'aide.Europarl
Je suis disposé à comparaître devant la commission économique et monétaire si elle le juge opportun, afin de commenter plus en détails toutes les données dont nous avons parlé.Europarl
Pendant quatre ans, j'ai été juge auprès de la cinquième section pénale de la cour de cassation italienne devant laquelle se traitent les cas de diffamation.Europarl
Un problème se fait jour lorsque la décision d'un juge indépendant fondée sur la législation est constamment minée par le jugement subjectif des personnes proposant leur aide.Europarl
En effet, de l'application d'un principe apparemment abstrait, celui de l'applicabilité directe de la norme communautaire, découlent des obligations pour le juge national, qui conditionnent son activité juridictionnelle.Europarl
Alors qu’il a les yeux rivés sur nous, cet électorat juge le système européen lourd et bureaucratique.Europarl
Pas plus le juge français que le juge anglais, que le juge irlandais, que le juge allemand, que le juge finlandais.Europarl
Si l'écoute et l'enregistrement de contacts sont parfois inévitables dans des cas criminels extrêmes, et en vertu d'une décision du juge, ces pratiques ne devraient jamais devenir pratique courante.Europarl
Si elle y voit une impolitesse, peut-être devrait-elle se demander si elle ne juge pas selon des critères erronés.Europarl
Évidemment, à partir de là, c'est au gouvernement irlandais de faire ce qu'il juge opportun.Europarl
Ce n'est pas pour rien que la nationalité s'identifie au drapeau, au policier et au juge.Europarl
Si l'on refuse à une partie la liberté contractuelle et donc le droit constitutionnel de saisir le juge, je prévois alors diverses procédures qui seront introduites pour déni de justice.Europarl
Si j'en juge par la teneur générale du rapport d'évaluation des experts indépendants, cet essai a été jugé concluant.Europarl
Premièrement, que chaque plaignant trouve son juge, faute de quoi ce serait le déni de justice.Europarl
Afficher toutRéduire

Exemples de « jugé »

Dès lors que le montant de la plupart des projets est déjà inférieur à 2 millions d'euros, cet amendement est jugé peu pertinent.Europarl
Je n'ai pas jugé nécessaire de formuler à nouveau ceci explicitement, mais si vous le souhaitez, je le fais volontiers.Europarl
Il s'agit de quelqu'un dont la vie va se terminer et son droit, à la fois de produire de nouvelles preuves et d'être jugé équitablement, a été piétiné.Europarl
Hier, j'ai soulevé une question que notre «supérieur» – car je vous considère comme un moine de ce monastère – a jugé être un fait personnel.Europarl
Je salue cette résolution qui insiste sur le rejet sans équivoque de l'issue du récent scrutin, jugé antidémocratique et illégitime.Europarl
Le comité a jugé que la substance pouvait être en tous points acceptée et il a proposé l'établissement de critères de pureté.Europarl
Je n'ai, tout simplement, pas jugé utile de le qualifier ainsi et, plus généralement, d'associer ma pensée au nom de quelque continent.Europarl
Si j'en juge par la teneur générale du rapport d'évaluation des experts indépendants, cet essai a été jugé concluant.Europarl
Vous serez jugé sur l'existence d'investissements locaux, lesquels devraient être réalisés sur la base d'une sécurité totalement garantie et non un système incohérent de certificats verts.Europarl
Il a aussi jugé à propos de me dire qu'il ne recevrait son congé que de vous-même, ce que je lui ai positivement refusé.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Je n'avais aucune difficulté à mettre votre amendement aux voix, mais nous ne l'avons pas jugé opportun.Europarl
C’est pourquoi le gouvernement polonais a jugé parfaitement normal de soumettre des propositions justifiées en vue d’un relèvement de ses contingents, qui avaient été sous-estimés et mal négociés.Europarl
L'amendement 22 n'est pas jugé recevable, car nous ne voyons pas à quelle nécessité il répond.Europarl
Le fait que les jeux olympiques ont été attribués jusqu'en 2008 est jugé favorablement pour avoir une garantie des lieux de retransmission.Europarl
Le nombre de plaintes enregistrées en 2008, jugé inadmissible, est extrêmement élevé et en augmentation par rapport aux années précédentes.Europarl
Je tiens toutefois à insister sur le fait que le médiateur ne doit pas seulement être jugé sur la base du nombre de plaintes ou de demandes qu'il traite.Europarl
Aucun moyen jugé inadmissible par les conventions signées au niveau international ne peut être utilisé.Europarl
Comme cela a été dit, le règlement actuel date de 1994 et était déjà jugé obsolète à l’époque.Europarl
Apparemment, pas grand-chose, puisque certains athlètes, une minorité, heureusement, refusent de loger au village olympique jugé en-dessous de leur standing.Europarl
Le gouvernement roumain a décidé d'être jugé sur ses actes et non sur ses paroles.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « JUGE, » s. m. & f.

Qui a la faculté de discerner le bien d'avec le mal, le vray d'avec le faux. La raison est un bon juge, quand elle n'est point préoccupée. Nos sens sont de mauvais juges, ils se trompent souvent.
 
JUGE, se dit aussi de la faculté ou de la science qui a cette connoissance, ce discernement. L'entendement est le juge de toutes choses. l'oeil est le juge des couleurs ; l'oreille le juge des sons : le nez des odeurs. l'art de la Logique est juge de la bonté d'un argument ; la Geometrie de la quantité ; la Physique des corps naturels. Ce curieux est bon juge d'un tableau. il n'y a point de juge plus severe que nostre propre conscience.
 
JUGE, se dit aussi des puissances superieures qui ont pouvoir de rendre à chacun ce qui luy appartient, d'absoudre & de condamner. Dieu est le grand, le souverain juge des vivants & des morts. Les Souverains sont juges de leurs sujets. l'Eglise est juge des articles de la foy. Chez les Juifs leurs Chefs ont esté quelque temps appellés Juges. Debora estoit une femme Juge : il en est parlé dans le Livre des Juges, qui est un des Livres Canoniques de l'Escriture.
 
JUGE, se dit aussi des Officiers qui sont establis par les puissances ; pour rendre en leur nom à ceux qui leur sont soûmis, la justice qu'ils ne peuvent pas leur rendre en personne. Les juges ordinaires ou premiers Juges, sont les Juges du domicile des parties. Les Juges d'appel, sont ceux qui sont establis pour reformer les sentences des Juges inferieurs qui auront mal jugé. Les Juges souverains sont les Juges en dernier ressort, comme les Parlements, le Conseil du Roy, &c. Les Maistres des Requestes se disent aussi Juges souverains en cette partie, quand ils jugent des affaires qui leur ont esté renvoyées par le Conseil. Ce mot vient du Latin judex, qui est dit comme jus dicens, celuy qui rend des sentences, qui fait justice aux parties.
 
JUGE SUBALTERNE. ou Juge à quo, est un Juge estably par un Seigneur dans sa terre. On appelle aussi Juge pedanée, un Juge de village qui Juge de bout sur ses pieds, qui n'a point de siege. Juge Royal, qui est estably par des provisions du Roy, qui rend la justice en son nom. Juge commis, celuy qui est Juge de quelques personnes, ou de cas privilegiez, comme ceux des Requestes du Palais ou de l'Hostel pour les Commensaux & Officiers de la Maison du Roy. Juges Consuls, ceux qui sont establis pour juger entre les Marchands. A Lyon il y a un Juge Conservateur des privileges des Foires. Le Prevost de Paris est Juge Conservateur des privileges de l'Université. Ses Lieutenans sont juges Civils, Juges Criminels, Juges de Police. Les Juges Presidiaux sont Juges en dernier ressort jusqu'à 250. l. & avec les Prevosts des Mareschaux sont Juges des cas prevostaux. En Cour Ecclesiastique il y a des Officiaux qui sont Juges de ceux qui sont dans la Clericature, dont les Juges lays ne peuvent connoistre. Les Intendans de Justice sont des Juges deleguez & départis dans les Provinces, qui ont aussi des Juges subdeleguez. En quelques villes il y a un Juge Maje ou grand Juge, comme à Clugny, &c. On appelle Juges bottez, les Capitaines en un Conseil de guerre, Les Prevosts des Mareschaux, les Gentilshommes qui ont seance dans les Compagnies.
 
On dit qu'un homme est juge competant, quand la connoissance d'un different luy appartient. On appelle de sa sentence comme de Juge incompetant, quand elle ne luy appartient pas. On intime un Juge en son propre & privé nom, quand on le prend à partie, quand il a prevariqué, lors qu'il y a de son fait, qu'il s'est rendu Juge & partie. On recuse un Juge, quand il est suspect à cause de ses parentés ou alliances. On se pourvoit en reglement de Juges au Grand Conseil, ou au Conseil Privé, quand il y a un conflit de Jurisdiction entre plusieurs Juges. On dit aussi, Choisir des Juges, convenir de Juges, quand on prend des arbitres, ou des amiables compositeurs pour terminer un different, soit qu'ils soient Officiers ou non. On dit aussi, que l'on constituë quelqu'un Juge en sa cause, quand on s'en rapporte à son serment.
 
On dit proverbialement, De fol Juge bréve sentence, pour dire, qu'il juge temerairement & en un mot. On dit, Appeller de la face du Juge, quand on se plaint de sa sentence avant qu'il l'ait prononcée.

Définition de « JUGÉ, est quelquefois  » subst.

Il faut en certains cas donner caution de payer le jugé.

Définition de « JUGER » v. act.

Exercer son jugement, pour connoistre & discerner le bon du mauvais, le vray d'avec le faux. C'est l'entendement qui juge, la volonté obeït. la passion & la préoccupation sont causes que nous jugeons mal. On le dit aussi des sens corporels. Le goust juge des saveurs, l'oeuil des couleurs, l'oreille des sons.
 
JUGER, signifie aussi, Avoir l'autorité de rendre justice, le pouvoir d'absoudre ou de condamner. Dieu viendra juger les vivants & les morts. Les douze Apostres seront les douze Juges, pour juger les douze Tribus d'Israël. Ils jugeront les Rois & les Princes. le Pape juge les autres, & personne ne le juge.
 
On dit aussi des Juges ordinaires, qu'ils ont bien jugé, ou mal jugé, selon que leur sentence a esté confirmée, ou infirmée. qu'ils ont jugé quelqu'un à mort ; qu'ils ont jugé son procés ; qu'ils ont jugé dans les formes, à la rigueur. Mon Rapporteur m'a promis que je serois jugé au premier jour. Un Rapporteur dit aussi, Je vous jugeray de main, pour dire, Je feray le rapport de vostre procés à vos Juges.
 
JUGER, signifie aussi ; Dire son sentiment & son opinion en toutes sortes de rencontres. Il y a peu de gens qui jugent sainement des choses. les ignorans jugent de tout temerairement. il faut estre habile en quelque art que ce soit pour en bien juger. les meschans jugent toûjours en mal plustost qu'en bien.
 
JUGER, signifie aussi, Prévoir, conjecturer. On juge du beau temps du lendemain par le coucher du Soleil. cet Astrologue a mal reüssi en jugeant cette nativité. ce Medecin entend bien le prognostic, il juge bien de l'évenement d'une maladie. on juge à la mine que cet homme est un frippon. j'ay toûjours jugé qu'il arriveroit quelque grand accident en cette famille. On dit aussi, qu'un joüeur juge bien la balle, quand il prévoit où elle doit tomber ou refleschir. on juge de l'advenir par le passé.
 
JUGER, signifie aussi simplement, Estimer, penser. Je juge d'icy que ce pan de bastion a bien 60. toises, qu'il y a bien une lieue entre ces deux pointes de clocher. Je juge à propos de prendre ce chemin plustost que l'autre.
 
JUGER, se dit aussi des particuliers qui donnent leur decision apres qu'on s'en est rapporté à eux. Il a fait juger ce coup sous la galerie ; la gageure a esté jugée à son advantage. cet homme n'a point pris de part en cette querelle, il n'a fait que juger des coups.
 
JUGER, se dit proverbialement en ces phrases. On dit qu'un homme juge comme un aveugle des couleurs, quand il juge mal d'une chose, quand il ne la connoist point. On dit aussi, Juger à boule veuë, pour dire, au hasard, & sans consideration. On dit aussi, Juger sur l'étiquette, quand on juge des choses sans les avoir bien examinées, & pesé les raisons de part & d'autre, juger sur une simple apparence.
 
JUGÉ, ÉE. part. & adj. On ne peut revenir contre un arrest, c'est une chose jugée. Anne Robert a fait un recueil d'arrests, & de playdoyers, qu'il intitule, Des choses jugées.
Déjouez les pièges ! « On est raisonnable » ou « raisonnables » ? « On est raisonnable » ou « raisonnables » ?

Vous hésitez souvent sur l'accord de l'adjectif qualificatif avec on ? Suivez le guide !

17/07/2020