maîtresse

définitions

maîtresse ​​​ nom féminin

Féminin de maître dans certains emplois. ➙ maître.
vieux (langue classique) Jeune fille ou femme aimée d'un homme. ➙ bien-aimée, fiancée.
moderne Femme qui a des relations amoureuses durables avec qqn sans lui être mariée. Ils sont amant et maîtresse (➙ liaison). —  spécialement Femme qui a des relations sexuelles avec une personne mariée à qqn d'autre. Son mari avait des maîtresses.
var. ro maitresse ​​​ .

synonymes

maîtresse nom féminin

amante

[vieilli] compagne, (petite) amie, concubine, bureau (plaisant, Afrique), copine (familier), meuf (familier), nana (familier), môme (populaire, vieilli), poule (populaire, vieilli)

[vieux] amie, amante, aimée, belle, bien-aimée, dame, dulcinée (souvent plaisant), fiancée, mignonne

[du roi] favorite

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Toute la chambre mortuaire était remplie par les gens de la maison et les paysans qui étaient venus rendre leurs derniers devoirs à leur maîtresse.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
Certes, je ne rougirai pas de dormir dans les bras de ma maîtresse et de ne sortir du lit qu'au milieu du jour !Paul Lacroix (1806-1884)
Déjà elle avait fait une cinquantaine de pas, quand la maîtresse de la caravane lui cria de revenir.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Il eut sans doute plus d'une occasion, grâce à sa maîtresse, de connaître les maladies de l'amour.Paul Lacroix (1806-1884)
Nous pensons néanmoins qu'il est important de déclarer que les systèmes d'estimation interne des crédits et d'évaluation interne des banques sont la pièce maîtresse du nouveau cadre.Europarl
La maîtresse de la maison promenait sur chacun de nous un regard soupçonneux et irrité.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Une fois maîtresse de l'esprit de la fille, l'infatigable petite intrigante combina ses efforts pour s'emparer de celui de la mère.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
C'est assez justement l'idée maîtresse de l'amendement parlementaire introduisant le concept d'opérateur de transport indépendant.Europarl
Ceux-ci, ne l'oublions pas, sont la pièce maîtresse de la démocratie européenne et il ne peut y avoir aucun doute sur la régularité de leur financement.Europarl
Ma maîtresse est de ce nombre : elle franchit les gradins du sénat, les quatorze bancs de chevaliers, et va chercher au plus haut de l'amphithéâtre l'objet de ses feux plébéiens.Paul Lacroix (1806-1884)
Comme la soubrette faisait mine d'aller au secours de sa maîtresse, il l'entoura de ses deux bras.Paul Féval (1816-1887)
Je ne crains ni l'exil ni la pauvreté, et je ne demande au ciel que ma maîtresse : j'obtiendrai le reste avec mon épée.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
J'oubliais, j'ai donné une foule d'avis à ce pauvre *** que sa maîtresse rend malheureux et qu'elle rendra malade.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Par ma foi, elle peut prêter le collet à tout chevalier errant qui la prendra pour maîtresse.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
La maîtresse de la caravane s'occupait de ranger sa tasse et sa théière, pour desservir la table ; mais remarquant l'air d'anxiété de l'enfant, elle hésita et suspendit l'opération.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Du sujet, il est passé au style, qu'il a décrit comme « cette individualité maîtresse et enchaînée par laquelle un artiste se différencie d'un autre ».Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Elle était ce que les gens appellent une maîtresse femme, et pouvait très-bien faire ses affaires sans mon assistance.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Sa position était d'autant plus aisément conservée qu'elle était passée maîtresse en science diplomatique, unissant l'obséquiosité des manières à l'inflexibilité des principes.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Elle mérita tous les éloges, en retour de la diligence et de la fidélité qu'elle apporta dans son service, et de l'attachement qu'elle témoigna à sa jeune maîtresse.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
Il faut que je me dépêche pour retourner auprès de ma maîtresse ; elle ne sait plus auquel entendre, et ne sait comment faire pour se dépêcher assez.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Afficher toutRéduire