liaison

 

définitions

liaison ​​​ nom féminin

(choses)
Ce qui lie, relie logiquement les éléments du discours. ➙ enchaînement. Manque de liaison dans les idées. ➙ cohérence, suite. —  Mot, terme de liaison, conjonctions et prépositions.
Rapport logique, psychologique ; corrélation. Problème en liaison avec un autre.
Prononciation en discours de la dernière consonne d'un mot (non prononcée devant consonne) unie à la première voyelle du mot suivant (ex. les petits enfants).
Épaississement (d'une sauce) par ajout d'ingrédients.
Chimie Relation d'interaction entre éléments.
(personnes)
Fait d'être lié avec qqn ; relations que deux personnes entretiennent entre elles. Liaison d'amitié, d'affaires. ➙ relation. « Les Liaisons dangereuses » (roman [par lettres] de Laclos). Il a rompu toute liaison avec ce milieu. ➙ attache, lien. —  Liaison amoureuse. Avoir une liaison avec qqn. ➙ aventure.
Communication (des ordres), transmission (des nouvelles). Liaisons téléphoniques. —  En, de liaison. Entrer, rester en liaison étroite (avec qqn). Officier, agent de liaison.
Communication régulière entre deux lieux. Des liaisons aériennes.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je vous y arrangerais un coin doux et soyeux, une retraite ignorée où nous cacherions notre liaison à tous les yeux.Charmes Mérouvel (1832-1920)
Malheur à l'homme qui, dans les premiers moments d'une liaison d'amour, ne croit pas que cette liaison doit être éternelle !Benjamin Constant (1767-1830)
C'est cependant à ce genre d'utilité qu'il faut de toute sa force s'attacher dans toute espèce de liaison.Eugène Delacroix (1798-1863)
Sa façon même de composer, l'absence de liaison continue dans le développement de ses personnages, en est une preuve.Jules Lemaître (1853-1914)
Le spectre radioélectrique est devenu un mode de liaison central ; il confère argent et pouvoir.Europarl
Elle ne tenait plus à lui que par le fil usé de sa liaison même.Victor Margueritte (1866-1942)
Ce fut un motif de plus pour le cardinal et pour la reine de chercher à rompre une liaison si menaçante pour leur autorité.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
La liaison des monnaies africaines à l'euro est un facteur supplémentaire de projection de l'euro, qui justifie un effort supplémentaire de promotion.Europarl
La mission de ces officiers de liaison sera précisément de créer un réseau de soutien à des initiatives européennes dans le but de réglementer l’ensemble du phénomène migratoire.Europarl
Ces relations journalières et presque continues firent bientôt naître entre lui et moi cette confiance et cet abandon qui ne devraient jamais être que les fruits d'une longue liaison.Ida Saint-Elme (1776-1845)
L'esprit humain trouve toujours à se perdre dans cette liaison des choses effectuées avec leurs conséquences inconnues.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Cette pauvre fille avait eu le malheur de former une liaison avec un garçon vinaigrier, qui mourut, et la laissa mère sans l'avoir épousée.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Elle savait encore qu'il travaillait beaucoup, qu'il était devenu ambitieux, et qu'on ne lui connaissait aucune liaison féminine sérieuse.Daniel Lesueur (1854-1921)
Leurs idées forment une chaîne dont la liaison suffit à la direction de leurs actes.Gustave Baguenault de Puchesse (1843-1922)
Vous irez au bal de votre côté ; nous voyant ainsi l'un sans l'autre, on croira notre liaison rompue ; vous viendrez tous les soirs, en vous cachant.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Je crois que la fatalité qui entraîne, selon lui, les choses, s'attache aussi à la possibilité d'une liaison entre nous.Eugène Delacroix (1798-1863)
Elle fait plus, elle donne le pourquoi et la liaison de chacun de ces phénomènes.Stendhal (1783-1842)
Il supprime ainsi les transitions, la liaison nécessaire entre les parties, l'ordre dans lequel elles doivent être disposées.Eugène Delacroix (1798-1863)
Ce projet est important non seulement pour assurer une liaison ferroviaire normale, mais il aura aussi des répercussions considérables sur les trois pays en matière de politique sociale et régionale.Europarl
Elle l'exhortait continuellement à avoir le courage de rompre tout à fait une liaison si fatale à son repos.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « LIAISON » s. f.

Union des corps joints ensemble. Pas un Philosophe n'a sceu expliquer la liaison de l'ame qui est spirituelle, avec le corps. Ces pierres sont si bien jointes, qu'on en peut à peine descouvrir la liaison. La liaison de l'or & du fer ne se fait que par le moyen du cuivre.
 
LIAISON, se dit figurément en choses morales. La maison d'Autriche & l'Espagne ont toûjours eu de fortes liaison ensemble. L'interest est une liaison plus forte que celle de l'amitié. Ce qui destruit les communautez, c'est le manque de liaison, de concorde, quand il n'y a point d'intelligence.
 
LIAISON, signifie aussi, Connexité. Il n'y a point de liaison entre ces deux affaires.
 
LIAISON, se dit aussi de la suitte naturelle des choses. Un discours ne vaut rien, s'il n'y a quelque liaison entre ses parties. Les Jurisconsultes se donnent la torture pour trouver les liaisons des titres du Digeste dans leurs Paratitles, & les tirent par les cheveux. La liaison des caracteres est ce qui rend une escriture agreable & lisible.
 
LIAISON, en termes de Fauconnerie, se dit des ongles & des serres des oiseaux de proye, & de l'action avec laquelle ils lient & enlevent le gibier. Des oiseaux qui ont la liaison crochue se paissent de chair, & ne posent gueres sur les rochers, car leurs crocs n'y peuvent prendre, ni ancrer.
 
LIAISON, se dit aussi des sauces liées qui sont toutes prestes à mettre sur des mets, quand on les veut servir. On en fait de plusieurs façons.
Le dessous des mots Évasion textile Évasion textile

L'Orient évoque des visions lointaines et mystérieuses, des fastes somptueux et colorés. Pendant des siècles, il a été pour l'Occident la source de connaissances savantes fondamentales en matière d'astronomie, de mathématiques et de médecine, ainsi que de produits précieux tels que les épices, l’encens et les riches étoffes. Les draps d’or, de soie, les velours d’Orient, pourpre, soie, brocart, par leur caractère luxueux et leur prix élevé, participaient au prestige de leurs riches et puissants possesseurs, souverains et ecclésiastiques. Les étoffes byzantines ont survécu dans les trésors des églises d’Occident, pour protéger les reliques des saints ou confectionner les habits sacerdotaux d’apparat. 

Marie-Hélène Drivaud 17/07/2020