fiancé

définitions

fiancé ​​​ , fiancée ​​​ nom

Personne fiancée. Les deux fiancés. ➙ futur.

synonymes

fiancé, fiancée

nom masculin

promis (littéraire), futur (familier), ami

nom féminin

bien-aimée, dulcinée, blonde (Québec)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cette fois-ci, il ne s'agit pas d'intérêts et de passions contraires aux prises, et les acteurs sont bien autres qu'un fiancé forçant impitoyablement la main à sa future...Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Malgré tout, malgré les mesures prises par l'ex-fiancé, il y aurait des sceptiques, de ces gens qui veulent voir l'équivoque en toutes choses, et ces gens-là chuchotteraient.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Le fiancé, assis d'une manière correcte, solide gars musclé, emplissant bien son smoking, applaudissait où il fallait le faire, et ne disait rien, absolument rien, remarquablement rien.René Boylesve (1867-1926)
Cette place lui était chère : elle lui rappelait cette soirée où son apparition imprévue avait inondé soudain d'une joie céleste le visage pâle et meurtri de son pauvre fiancé.Octave Feuillet (1821-1890)
Je fis des questions, et je m'assurai que votre fiancé était le chevalier d'industrie qui m'avait volé trois ou quatre cents louis.George Sand (1804-1876)
Oui, plus pénible pour moi que pour vous, car je comptais sur l'honneur de votre alliance, et un mariage manqué fait toujours plus de tort à la fiancée qu'au fiancé.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Mais n'ai-je pas raison de te rapporter tous ces détails, puisque tu veux connaître toutes les particularités de mon amour et tout le caractère de mon fiancé ?George Sand (1804-1876)
Tu m'as vu mourir de douleur à l'idée de te perdre pour toujours : t'ai-je dit un mot contre ton fiancé ?George Sand (1804-1876)
Dans sa généreuse résolution de ne pas laisser une tache sur le souvenir de son fiancé, elle laissa croire que la rupture venait d'elle seule.George Sand (1804-1876)
Dans l'après-midi, le fiancé officiel arriva avec sa grâce ordinaire ; il se trouvait plusieurs personnes au salon.Henry Gréville (1842-1902)
Il la suivit dans l'hôtel dont la porte était restée entr'ouverte, et ne la rejoignit qu'au moment où elle se précipitait, tout en larmes, sur le corps de son fiancé.Paul Lacroix (1806-1884)
Quand elle rouvrit ses beaux yeux bleus, elle tendit l'une de ses mains à son père, l'autre à son fiancé.Paul Féval (1816-1887)
Lé-ou, désolée, mais courageuse, pour ne pas ajouter à la peine de son fiancé, faisait contre fortune bon cœur.Jules Verne (1828-1905)
Elle venait au secours d'un homme qui avait été son fiancé, mais qui était son frère.Paul Féval (1816-1887)
Mais la hâte d'être réunie le plus tôt possible à son fiancé lui fit aussitôt prendre un parti extrême.Joseph Marmette (1844-1895)
Cette pauvre amoureuse qui n'avait pas su garder son fiancé donnait à la jeune femme des conseils qui devaient retenir le mari au logis.Victor Tissot (1845-1917)
Vous oublier, vous, à qui j'avais fiancé ma vie, à qui j'avais donné mon cœur !Albert Delpit (1849-1893)
Au revoir, petite sœur, et n'oublie pas de te faire bien belle pour recevoir ton fiancé.Honoré Beaugrand (1848-1906)
Car, dans les yeux de son fiancé, elle venait de voir que l'amour était vainqueur de la révélation.Michel Zévaco (1860-1918)
Je ne sens plus de mal, car j'ai là, près de moi, mon frère et mon fiancé.Honoré Beaugrand (1848-1906)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FIANCÉ, EÉ » s. m. & f.

Celuy ou celle qui se sont promis mariage par paroles de futur devant le Prestre.