Email catcher

marteau

Définition

Définition de marteau ​​​ nom masculin et adjectif

Outil pour frapper, composé d'une masse métallique fixée à un manche. Enfoncer un clou avec un marteau. Symbole du travail industriel. La faucille et le marteau.
Machine-outil agissant par percussion. Marteau pneumatique, dans lequel un piston fonctionnant à l'air comprimé frappe avec force sur un outil. Marteau-piqueur ​​​ (➙ perforatrice). Des marteaux-piqueurs. Marteau-pilon ​​​  : masse pesante agissant verticalement. Des marteaux-pilons.
Petit maillet de commissaire-priseur pour adjuger (en frappant sur la table).
Pièce de bois, dont l'extrémité supérieure garnie de feutre frappe une corde du piano quand on abaisse une touche du clavier.
Heurtoir fixé au vantail d'une porte.
Requin marteau (ou requin-marteau), dont la tête présente deux prolongements latéraux symétriques portant les yeux.
Un des trois osselets de l'oreille moyenne.
Sphère métallique, reliée à une poignée, que les athlètes lancent en pivotant sur eux-mêmes. Le lancement, le lancer du marteau.
Cette discipline (concours) d'athlétisme.
adjectif familier Être marteau, fou, cinglé.

Synonymes

Synonymes de marteau

nom masculin

masse, maillet, mailloche, massette, picot

adjectif

[familier] fou, jobastre (région.), à la masse (familier), allumé (familier), atteint (familier), azimuté (familier), barjo (familier), barré (familier), branque (familier), branquignol (familier), braque (familier), brindezingue (familier), cinglé (familier), cinoque (familier), cintré (familier), déjanté (familier), dérangé (familier), détraqué (familier), dingo (familier), dingue (familier), fada (familier), fêlé (familier), foldingue (familier), fondu (familier), frappadingue (familier), frappé (familier), givré (familier), jeté (familier), louf (familier), loufoque (familier), louftingue (familier), maboul (familier), ouf (familier), piqué (familier), ravagé (familier), sinoque (familier), siphonné (familier), sonné (familier), tapé (familier), timbré (familier), toc-toc (familier), toqué (familier), tordu (familier), zinzin (familier), chtarbé (argot)

Exemples

Phrases avec le mot marteau

A l'heure que l'on désire, on frappe soi-même sur le timbre avec le marteau, jusqu'à ce qu'on soit éveillé.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Donc, on ne donne pas des coups de marteau n'importe comment.Sigila, 2019, Florence Lévi (Cairn.info)
Combien de gens se souviennent du jour où ils ont appris pour la première fois à se servir d'un tournevis, d'un marteau ou d'une scie ?Commentaire, 2012 (Cairn.info)
Ils craignent d'être à nouveau pris entre le marteau et l'enclume.Europarl
Le graveur possède aussi une centaine de motifs à graver d'un petit coup de marteau.Ouest-France, Marion Dubois, 18/12/2018
Sur la vidéo de démonstration, on voit un ingénieur s'acharner sur l'appareil à coups de marteau et le tordre dans tous les sens.Capital, 21/12/2010, « Samsung, un géant du high-tech dont l'esprit d'invention fait mouche »
Comme l'ensemble des officiers forestiers, les porteurs de marteau ont prêté serment au grand bailli des bois ou à son lieutenant.Revue du Nord, 2018, Marie Delcourte-Debarre (Cairn.info)
Elle n'est pas un outil polyvalent, au même titre que le marteau ou la scie.Ethnologie française, 2004, Nicolas Adell-Gombert (Cairn.info)
Ses œuvres en acier, en fil, en tiges ou en plats de différentes sections, elle les met en forme à froid, au marteau.Ouest-France, 03/05/2017
Elle était en travaux et il y vivait au milieu des ouvriers, des gravats et des coups de marteau.Nouvelle Revue d'esthétique, 2010, Eero Tarasti (Cairn.info)
Elle se passa ainsi ; mais enfin nous entendîmes quatre coups du marteau de l'horloge du couvent voisin sonner les matines.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
L'opportunité et la passion ont fait qu'il a troqué les ciseaux pour le marteau et l'enclume, en suivant une formation de maréchal-ferrant.Ouest-France, 29/03/2016
Dure vie que celle d'un manager de proximité placé entre le marteau et l'enclume.Capital, 06/12/2019, « Savoir annoncer de mauvaises nouvelles à ses collègues »
Un groupe colle les pochettes, un autre donne du marteau sur les rabats, le troisième assemble les éléments.Capital, 28/01/2011, « La fabrication se mondialise dans le plus grand secret »
L'un d'eux aurait tenté de se munir d'un marteau de type arrache-clou.Ouest-France, 05/07/2012
Le marteau tombera à 197 reprises et de nombreux lots devraient trouver facilement preneurs.Ouest-France, 21/01/2015
Si au coup de marteau, l'objet vous est adjugé, vous devrez payer le prix d'adjudication augmenté des frais.Capital, 16/07/2010, « Des enchères pour amoureux de la mer »
Cette plaque fut ensuite mystérieusement brisée à coups de marteau.Vacarme, 2003, Olivier Doubre (Cairn.info)
L'un est tendu entre l'os temporal et l'étrier, l'autre entre le marteau et le tympan.Ça m'intéresse, 26/08/2015, « L’oreille peut-elle se protéger des sons trop forts ? »
De petits marteaux frappent un ruban qui contient de l'encre.Ouest-France, Lisa DELAINE, 08/06/2017
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de MARTEAU subst. masc.

Instrument de fer qui sert à battre, & qui est necessaire à presque tous les ouvriers. Le marteau est composé d'une teste & d'un manche. L'oeuil du marteau est le trou où on fourre le manche. On appelle les Mareschaux, les Chaudronniers, les Serruriers & autres qui battent sur l'enclume, Gens de marteau. Les Tailleurs de pierres ont des marteaux brettellez qui ont des dents ; les Paveurs de gros marteaux, les Tapissiers, Vitiers, des marteaux à teste ronde & à panne, &c. On dit d'une medaille, d'une monnoye, qu'elle est faite au marteau, pour dire, qu'elle est frappée avec un gros marteau qu'on appelle Bouvart, & qu'elle n'est pas jettée en moule, ni faite au moulin. On dit aussi de la vaisselle, qu'elle est faite au marteau, pour dire, qu'elle est forgée & travaillée avec le marteau. Ce mot vient de martellus, dont Pline se sert pour dire que Cynira fille d'Agriope inventa le marteau & les tenailles ; & le Latin vient originairement à Marte de Martus. Menage.
 
Le marteau des forges de fer se meut par le moyen d'un moulin, à cause de sa grande pesanteur.
 
MARTEAU D'ESPINETTE, est un petit marteau de cuivre qui sert à accorder l'Espinette & le clavessin, à tourner les chevilles, & à les enfoncer.
 
MARTEAU D'HORLOGE ou de MONTRE, est celuy qui frappe sur le timbre pour faire la sonnerie.
 
MARTEAU DE PORTE, est un gros anneau de fer qui frappe sur un clou pour advertir ceux de la maison de la venir ouvrir.
 
MARTEAU, est aussi un fer avec lequel les Officiers des Eaux & Forests marquent les arbres qu'il faut coupper, lors qu'ils font des ventes & adjudications de Bois ; & il y a un Officier exprés en chaque Maistrise, qu'on appelle Garde marteau. Ce marteau est deposé en la Chambre du Conseil dans un coffre à trois clefs, pour marquer les pieds corniers, parois, arbres de lisiere, bailliveaux & autres de reserve.
 
MARTEAU D'ARMES, est une arme dont se servent les Polonnois, qui d'un costé est platte & ronde comme un marteau, & de l'autre & trenchante & faite comme une hache.
 
MARTEAU, en termes de Marine, se dit du traversier de l'arbaleste ou du baston de Jacob. Quelquefois le baston de Jacob a deux marteaux ou traversiers.
 
MARTEAU, en termes d'Anatomie, se dit d'un petit os fait en forme d'un marteau qui est dans l'oreille interieure, qui frappe sur un autre fait en forme d'enclume. Ils servent au sentiment de l'ouïe.
 
MARTEAU, se dit proverbialement en ces phrases. On dit qu'un homme n'est pas sujet à un coup de marteau, pour dire, qu'il n'est pas sujet de se rendre à une certaine heure pour prendre ses repas. On dit qu'un homme est entre l'enclume & le marteau, pour dire, qu'il est entre deux puissances qui le tyrannisent. On dit aussi, qu'il vaut mieux estre marteau qu'enclume, pour dire, qu'il vaut mieux faire du mal que de le souffrir. On dit encore, C'est une grande question, lequel a esté le premier du marteau ou de l'enclume. On appelle aussi un homme ferme & constant, qui resiste aux persecutions, que c'est un diamant sous les marteaux, par une vieille erreur populaire, qui a fait croire qu'un diamant ne peut estre brisé par les marteaux : ce qui est si faux, qu'un Orfevre en cassera tout autant qu'on luy en voudra payer.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.