massue

définitions

massue ​​​ nom féminin

Bâton à grosse tête noueuse, servant d'arme. ➙ casse-tête, masse. —  au figuré Coup de massue, évènement imprévu et accablant ; dépense, facture excessive. —  en apposition Des arguments massue : qui laissent sans réplique.
Sports Engin de forme allongée utilisé en gymnastique pour exécuter des lancers et des figures.

synonymes

massue nom féminin

gourdin, batte, bâton, casse-tête, masse

[comme adjectif] décisif, indiscutable, irréfutable, de poids

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le choc fut rude comme un coup de massue ; car, tout de suite, notre homme avait compris la peine à laquelle il était condamné.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Enfin un quatrième saisit une massue et assomme la vieille qui ne tarde pas à expirer au milieu d'indicibles souffrances.Claudius Ferrand (1868-1930)
Sa sagaie à pointe de corne appendait de guinguois à sa taille, il tenait à la main droite l'énorme massue de bois de chêne.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Seul le gouvernement veut encore résister, mais il brandit sa massue dans les ténèbres et frappe sur les siens.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Mais ce quelque chose se trouva être, en fin de compte, une massue reposant sur un piédestal.Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
Il semblait au malheureux jeune homme qu'un coup de massue lui fût tout à coup tombé sur le crâne.Jules Lermina (1839-1915)
Soudain, la malheureuse victime se releva ; mais un violent coup de « méré » sorte de massue redoutable, tournoyant dans la main du chef, la rejeta à terre.Jules Verne (1828-1905)
C'était un mal atroce de tout mon corps, mes chairs comprimées, broyées, comme élastiques, comme électriques, une morsure, un coup de massue.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
De plus forts eussent tremblé devant le coup de massue à asséner sur ce bonheur, plus cher pour lui que le sien propre.Edmond Haraucourt (1856-1941)
Si l'un amortissait l'élan de la bête, l'autre rendait plus faciles le jet de la sagaie et les coups de la massue.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Il se sentait étourdi comme s'il eût reçu un coup de massue sur la tête.Jules Lermina (1839-1915)
Un bruit sourd, un second rugissement et l'homme tomba la face contre terre ; la massue avait rencontré la tête.Albert Robida (1848-1926)
Tandis qu'elles triomphaient, les pauvres enfants, laissant aller leurs âmes à l'espoir, un mot vint les frapper comme un coup de massue.Paul Féval (1816-1887)
Paul chancelait sur sa chaise comme s'il eût reçu sur la tête un coup de massue.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le berger leva la massue : et, à ce signal, toutes les brebis se réunirent autour de lui.George Sand (1804-1876)
Que de longues heures, que de pénibles journées nous avons traversées depuis le jour où le malheur effroyable est venu nous atterrer comme un coup de massue !Alfred Dreyfus (1859-1935)
Soudain, son bras brandit la massue, et cinq émus sur six tombèrent à ses côtés.Jules Verne (1828-1905)
Mais rien ne peut contre eux, ni les coups de massue, ni le fer, ni le feu.Paul Féval (1816-1887)
Septime levait des yeux affolés sur la jeune femme et il ne recevait de toute sa personne que le coup de massue qui anéantit.René Boylesve (1867-1926)
Je la pris, je revins ; je la levai comme une massue et, d'un seul coup, par le tranchant, je fendis la tête du pêcheur.Guy de Maupassant (1850-1893)
Afficher toutRéduire