méconnaissable

 

définitions

méconnaissable ​​​ adjectif

Qui est si changé (en bien ou, plus souvent, en mal) qu'on a peine à le reconnaître. Je ne l'avais pas revue depuis sa maladie ; elle est méconnaissable.
 

synonymes

méconnaissable adjectif

métamorphosé, transformé

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'étais donc méconnaissable, même pour l'œil du plus humble et du plus reconnaissant de mes amis !Honoré de Balzac (1799-1850)
L'individu européen peut, quand il renonce à la lutte, être rapidement transformé au point de devenir méconnaissable pour ses compatriotes.François Lenormant (1837-1883)
Il était mis avec une élégance qui devait le rendre méconnaissable pour son miroir même.Henry Murger (1822-1861)
Et quand il eut achevé et donné à ses cheveux un certain tour, véritablement il fut méconnaissable.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ils s'agit de groupes qui ont nuit au peuple et dont on préfère voir les descendants partir ou s'intégrer de manière méconnaissable.Europarl
Dans ces quatre derniers, il est altéré, surtout dans le conte picard, où il est presque méconnaissable.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Il faut croire que j'étais méconnaissable avec ma tête rasée, mon teint plombé, mon visage émacié, car mon ex-associé ne parut plus s'occuper de moi.Arnould Galopin (1863-1934)
Ce pays-ci est devenu méconnaissable si je le compare à ce qu'il m'a paru au commencement de mai.François Guizot (1787-1874)
Louise répondit qu'elle était bien elle-même, mais que les chagrins de toutes sortes la rendaient méconnaissable.Pamphile Le May (1837-1918)
Et comme il était dans son caractère de pousser jusqu'à la dernière perfection tout ce qu'il entreprenait, il avait véritablement réussi à se rendre méconnaissable.Émile Gaboriau (1832-1873)
Faute de se placer à ce point de vue, on prend sa musique au rebours du sens et on la rend méconnaissable.Camille Saint-Saëns (1835-1921)
Elle resta sans mouvement, la joue appuyée sur son bras comme sur un oreiller, et sans l'expression d'intolérable souffrance qui la rendait méconnaissable j'aurais pu croire qu'elle s'était endormie.Marguerite Audoux (1863-1937)
Sa face ronde, rasée, bouffie de cette graisse blafarde des gens qui ont vécu longtemps dans la réclusion, le rendait quasi méconnaissable.André Theuriet (1833-1907)
Le chagrin et la fièvre lente qui me consumaient, contribuaient, plus encore que mon vêtement, à me rendre méconnaissable.Marie-Louise-Victoire de Donnissan La Rochejaquelein (1772-1857)
Je lui indiquai que cela ne suffisait pas et qu'il fallait, pour me rendre méconnaissable, scier mes défenses.George Sand (1804-1876)
Il marchait vite dans le corridor, et ses jambes grasses, serrées dans des bas de soie blancs, sa taille gonflée sous son habit vert, me le rendaient presque méconnaissable.Alfred de Vigny (1797-1863)
Tout alors est confondu et méconnaissable : les objets changent d'aspect ; on marche sans savoir où l'on est, sans apercevoir son but, tout devient obstacle.Philippe-Paul de Ségur (1780-1873)
La jeune fille avait reçu plus de trente coups de couteau, dont vingt au visage, qui était comme déchiqueté et méconnaissable.Paul Bourget (1852-1935)
Il ne craignait plus d'être reconnu, car le malheur l'avait changé et vieilli au point de le rendre tout à fait méconnaissable !Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
Figurer les objets avec leurs formes géométriques exactes serait déformer la nature et la rendre méconnaissable.Gustave Le Bon (1841-1931)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MESCONNOISSABLE » adj. masc. & f.

Ce qui est tellement changé, qu'on ne le peut reconnoistre. Une longue maladie, change tellement le visage, qu'on est mesconnoissable. On a tellement gasté cet habit emprunté, qu'il est mesconnoissable.
Les mots du bitume Scred Scred

adj. : discret

Aurore Vincenti 10/06/2020