méconnu

définitions

méconnu ​​​ , méconnue ​​​ adjectif et nom

Qui n'est pas reconnu, estimé à sa juste valeur. Un génie méconnu. —  nom Jouer les méconnus. ➙ incompris.

synonymes

méconnu, méconnue adjectif

ignoré, obscur

incompris

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Depuis dix-huit années que je suis sous vos verrous, de combien de manières votre reine et le peuple anglais ne l'ont-ils pas méconnu en ma personne ?Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Tu as méconnu ta destinée, en ne voyant pas que tu es née sans égal, et par conséquent sans associé possible en ce monde.George Sand (1804-1876)
Il finira par me rendre justice sur ce point, comme il l'a déjà fait sur bien d'autres où il m'avait méconnu.François Guizot (1787-1874)
Le mérite modeste ou borné au travail de cabinet y est méconnu, peu considéré, quelquefois persécuté si l'intérêt de la société le demande.Joseph Bertrand (1822-1900)
Nous reprochons, à juste titre, à l'entreprise d'avoir méconnu son rôle et les dispositions légales en agissant comme elle l'a fait.Europarl
Je me targue d'avoir porté mes premiers respects à l'homme le plus méconnu de la littérature mondiale, et d'avoir soutenu et aimé par dessus tout les inconnus et les persécutés.Gustave Kahn (1859-1936)
Repoussé par les siens, le merle blanc est méconnu des cénacles emplumés auprès desquels il cherche un asile, parce qu'il ne ressemble à personne.Arvède Barine (1840-1908)
Méconnu d'abord, reconnu ensuite, tendrement défrayé de son voyage, et surpris à une troisième entrevue par le prince qui survint, il ose soutenir son personnage.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Sa pâle et triste enfance s'était écoulée auprès d'une mère dont le cœur méconnu, froissé, avait toujours souffert.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Peut-être croit-il désormais travailler pour une république aristocratique où le droit des pauvres sera refoulé et méconnu.George Sand (1804-1876)
Et lorsqu'il se prétend méconnu et calomnié, il reste, de son point de vue, parfaitement sincère et convaincu.Albert Vandal (1853-1910)
Elle a méconnu depuis, je l'avoue, et jamais plus cruellement qu'au siècle dernier, le rôle nouveau que lui imposait une ère nouvelle.Octave Feuillet (1821-1890)
Les profondeurs des mers sont explorées à grand renfort de dragues ; le sol que nous foulons aux pieds reste méconnu.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
À quoi bon les livres où se contredisent les systèmes, où se nient les histoires, où le sublime de l'amour et de la gloire est méconnu par des sophismes.Paul Adam (1862-1920)
Le père aurait repoussé son fils, l'épouse son mari, la jeune fille son prétendu, s'ils eussent méconnu la voix de l'honneur et de la patrie.Pierre Alexandre Fleury de Chaboulon (1779-1835)
Homme de lettres, jadis, il avait souffert d'être méconnu et la littérature en a perdu d'autres que lui ; je dis : la littérature méconnue.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction J.-W. Bienstock (1868-1933) et Charles Torquet (1864-1938)
Sa thèse paradoxale de l'éloge du bourreau, de ce miracle vivant trop méconnu jusque-là, fit une grande impression.Jules Michelet (1798-1874)
Rousselet se redressa de toute sa hauteur, avec la dignité d'un talent méconnu qui ne daigne répondre ni à la critique ni à la défiance.Charles de Bernard (1804-1850)
Vous avez méconnu, j'en ai peur, un artiste pour qui vous étiez tant, qu'il ne saurait choisir un mot pour vous qualifier.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Césarine comprit que toute la famille tenait dans ce pour lui, car si l'innocente fille eût méconnu l'accent, elle ne pouvait se tromper au regard qui l'enveloppa d'une flamme pourpre.Honoré de Balzac (1799-1850)
Afficher toutRéduire
Vidéos "Figurez-vous", épisode 2 "Figurez-vous", épisode 2

Ce mois-ci, Julien Barret nous dit tout sur la question oratoire, ou question rhétorique. Ne seriez-vous pas en train d'acquérir une technique...

Julien Barret 26/05/2021