obscur

 

définitions

obscur ​​​ , obscure ​​​ adjectif et nom masculin

Qui est privé (momentanément ou habituellement) de lumière. ➙ noir, sombre. Une cour obscure. —  locution Les salles obscures : les salles de cinéma.
Qui est foncé, peu lumineux. ➙ sombre. —  nom masculin Le clair et l'obscur. ➙ aussi clair-obscur.
au figuré
Qui est difficile à comprendre, à expliquer (par sa nature ou par la faute de celui qui expose). ➙ incompréhensible. Des phrases obscures. —  Qui n'est pas connu. Mot d'origine obscure.
Qui n'est pas net ; que l'on sent ou conçoit confusément. ➙ ambigu, vague. Un obscur sentiment d'envie.
(personnes) Qui n'a aucun renom. ➙ ignoré, inconnu. Un poète obscur.
littéraire Qui reste inconnu par sa discrétion. ➙ simple, humble. Une vie obscure.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle se tenait devant lui, droite, timide, les yeux baissés, un peu tremblante comme si elle pressentait un péril obscur ; mais elle n'en faisait pas moins effort pour sourire.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Dès qu'il fit obscur, je hasardai d'aller au pied des murs qui renfermaient cette affligée, dans l'espoir de l'entendre encore.Jean-Paul Marat (1743-1793)
Ceci paraîtra bizarre ; mais il est certain que ce que je redoute, ce n'est pas d'être obscur, mais d'être trop clair.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Il arriva, sans rencontrer personne, au bas d'un escalier de bois, dans un recoin de cour obscur.Alain-Fournier (1886-1914)
La lumière de la modernisation ne peut briller que si l'on met un terme aux méthodes barbares issues d'un obscur passé.Europarl
Le dessin était si parfait que l'on connaissait si le temps était serein ou obscur, si la figure était vue de loin ou de près.Stendhal (1783-1842)
Les montagnes paraissaient bleues, comme cela est assez ordinaire par un temps obscur et pluvieux, lorsqu'on n'en est pas éloigné....Jules Verne (1828-1905)
Le compromis sur lequel nous nous sommes prononcés et qui fera l'objet de nouvelles discussions est très obscur.Europarl
Il ne doit pas être obscur, ce qui rendrait les dispositions de l'article 8 vides de sens.Europarl
Que notre petit globe obscur décidât, par ses faits et gestes, du sort de tous les mondes, cela devenait dur à croire.Jules Michelet (1798-1874)
Un livre qu'on a eu bien de la peine à se procurer, un livre qu'on tire précieusement du lieu obscur où on l'avait caché, va remplir ces heures de silence.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Je l'ai retrouvé, sans le chercher, en plusieurs endroits, ainsi qu'un autre jeu géographique, qui m'est resté obscur.Remy de Gourmont (1858-1915)
Il restait, stupide, sur le trottoir ; il s'était enfin roidi contre l'angoisse, avait escaladé un escalier obscur, grimpé quatre à quatre jusqu'au troisième étage.Joris-Karl Huysmans (1848-1907)
Thomas, qui n'a pas pour lui le parti des femmes, reste obscur avec une réputation.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
On dirait que, surgies de l'obscur centre vital, les nouvelles tiges animées grandissent jusqu'à ce qu'elles viennent frapper de la tête une voûte idéale qui s'oppose à toute croissance.Remy de Gourmont (1858-1915)
Voici du moins ce que l'on a pu savoir sur ce point obscur de l'affaire.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Le tableau lui-même était relégué dans la dernière chambre, un réduit plus obscur où s'entassaient pêle-mêle des bibelots de second ordre, – pour cette collection.Paul Bourget (1852-1935)
Il se proposait de gagner une province méridionale, et d'y chercher un asile sur les frontières du royaume, au fond de quelque village obscur.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Le présent débat est peut-être le dernier de la semaine, peut-être même le dernier de l'année parlementaire, mais il n'est en rien obscur ou dépourvu d'intérêt.Europarl
Nous traversâmes une cour et nous entrâmes dans un appartement bas et obscur au niveau du sol, au fond d'un corridor.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « OBSCUR, URE » adj.

Qui ne reçoit que peu ou point de lumiere. Le jour est sombre & obscur, quand le temps est couvert. La Lune est obscure dans son eclipse, parce qu'elle ne reçoit plus la lumiere du Soleil. Les caves sans souspirail sont tout à fait obscures, on n'y voit goutte. Les Anciens faisoient leurs Eglises obscures, consacroient des bois fort obscurs, par devotion, ou pour donner une sainte horreur.
 
On appelle couleurs obscures, celles qui ne refleschissent que peu de lumiere, qui participent du noir. Toutes les muances ont des couleurs claires, & d'autres obscures ; elles deviennent obscures par degrez. Le bleu turquin est plus obscur que le bleu celeste.
 
Clair obscur, en termes de Peinture, est une estampe faite de deux couleurs, de noir & de blanc, ou de noir & de jaune.
 
OBSCUR, se dit figurément en choses morales. Un homme est obscur, quand il vit dans la retraite, dans un lieu caché, quand il n'a aucunes qualitez qui le fassent connoistre dans le monde. On dit en ce sens, qu'un homme est d'une maison obscure, d'une naissance obscure, lors qu'il est né de parents inconnus ou pauvres qu'il n'y en a pas un qui se soit distingué, signalé, qui se soit fait connoistre pour noble, pour illustre.
 
OBSCUR, se dit encore figurément de ce qui n'est pas net, clair & intelligible, qu'on n'entend point, ou qui se peut expliquer en diverses façons. Perse est un Auteur fort obscur. Ce passage n'est pas obscur, n'a pas besoin d'explication ni de commentaire. Les equivoques font le stile obscur. On appelle aussi un esprit obscur, celuy qui a de la peine à s'expliquer. Voilà une enigme fort obscure, qui est difficile à expliquer.
 
On dit proverbialement, Glose d'Orleans plus obscure que le texte, pour dire, qu'à force de commenter les loix, on les rend plus obscures qu'auparavant. On dit aussi, Quand on veut estre court, on devient obscur.
 
OBSCUR, se dit aussi au substantif. L'obscur du Bassan, d'André Schiavon, est autant estimé par les curieux, que le vif coloris des autres Peintres. On dit aussi, Il fait obscur dans cette chambre, pour dire, qu'elle est sombre. Il fait obscur, pour dire, Il s'en va nuit.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la montagne Les mots croisés de la montagne

Partez à l'assaut de notre grille montagnarde ! Niveau standard.

22/02/2020