Email catcher

médisant

définitions

médisant ​​​ , médisante ​​​ adjectif et nom

Qui médit. Être médisant. —  nom Des médisants.
Propos médisants.

synonymes

médisant, médisante

adjectif

diffamatoire, calomnieux, cancanier, fielleux, malveillant, venimeux, maldisant (vieux)

nom

calomniateur, détracteur, diffamateur, langue d'aspic, de serpent, de vipère, mauvaise, méchante langue

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle médit quelquefois, mais elle ne médit point en médisante.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Mais à bien y regarder, dire que de 5 à 110 ans, on est tous concernés, ce n'est pas être médisant, mais juste être médusés.Ouest-France, 12/03/2014
Dans cette conversation, à la fois grave et plaisante, tous les aparté étaient médisants et cruels.Sophie Gay (1776-1852)
Elle sue, la langue des médisants, comme la langue du chien, elle sue une sueur qui fait trou dans la chair des damnés.Edmond Haraucourt (1856-1941)
Les médisants, dont il se plaignit toute sa vie, eurent sans doute quelque part dans cette disgrâce.Joseph Anglade (1868-1930)
Il eût été mécontent et homme de ligue ; il fut mécontent et médisant.Hippolyte Taine (1828-1893)
Ils viennent ici, ils causent, ils sont indiscrets et médisants, voilà tout.Émile Gaboriau (1832-1873)
Mais en vain les jaloux et les médisants, embarqués sur les gondoles, promenèrent sur eux d'avides regards.George Sand (1804-1876)
Elle est un peu bavarde – un peu commère et médisante, mais elle a bon cœur.Jules Vallès (1832-1885)
Ellénore refusait de paraître à toutes les fêtes, où sa beauté lui aurait attiré les regards des curieux, et sa position, les propos des médisants.Sophie Gay (1776-1852)
Un autre éditeur – y fait dire (toujours à la quatrième page) que je suis médisant, cancanier et un peu venimeux.Alphonse Karr (1808-1890)
Il s'affectionnait à la ville, dont le peuple était poli, doux, et bienfesant, quoique léger, médisant, et plein de vanité.Voltaire (1694-1778)
La médisance plaît tellement aux gens qu'il est très difficile de se contenir de ne pas être agréable à ses interlocuteurs en médisant des absents.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
C'est ainsi que les caquets les plus médisants prennent un air bonace en passant par la bouche des bavards de bonne compagnie.Sophie Gay (1776-1852)
On est d'ordinaire plus médisant par vanité que par malice.François de La Rochefoucauld (1613-1680)
La première mesure à prendre pour redonner quelque sécurité aux chemins de la vie, serait de rendre les médisants conscients du mal qu'ils accomplissent.Dora Melegari (1849-1924)
Les poésies des troubadours sont pleines d'allusions aux « médisants » ; ce sont eux qui perdent le poète auprès de sa dame ou qui ternissent sa réputation.Joseph Anglade (1868-1930)
Retour de femmes ou retour de flamme, toujours est-il que leur passage dans la commune, sur leur médisant et inclassable humour, vaut le détour.Ouest-France, 30/09/2014
Ce dernier s'était régulièrement montré médisant face à l'efficacité du vaccin et à d'éventuels effets secondaires.Ouest-France, 03/08/2021
Il était fort assidu chez elle, et les plus médisants assuraient que la comtesse, pour s'attacher le prince, n'avait pas reculé devant l'adultère.Émile Gaboriau (1832-1873)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MESDISANT, ANTE » adjectif, & quelquefois substantif.

Celuy qui mesdit. Les mesdisans s'attirent quelquefois de meschantes affaires.
Le coin pédago Découvrez Dico en classe ! Découvrez Dico en classe !

Dico en classe : des ressources pédagogiques et ludiques pour explorer toutes les richesses du dictionnaire Dico en ligne Le Robert.

21/09/2021