venimeux

 

définitions

venimeux ​​​ , venimeuse ​​​ adjectif

(animaux) Qui a du venin. Serpents venimeux.
au figuré Malveillant, perfide. Des remarques, des allusions venimeuses.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je me demandais quelle image cet esprit innocent se formait du plus venimeux réfractaire de notre âge.Paul Bourget (1852-1935)
Les cochons et les animaux de cette espèce mangent les serpents venimeux sans aucun inconvénient.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Combien d'êtres malfaisants dans la création, depuis le ciron venimeux jusqu'au scorpion, le premier des petits qui se fasse redouter de l'homme !Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Mais au bout de quelques pas, il s'arrêta, par un mouvement d'effroi, comme s'il eût vu se dresser devant lui quelque reptile venimeux.Charles de Bernard (1804-1850)
Il y en a qui manquent leur vie : un ver venimeux leur ronge le cœur.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Sur les 3,500 habitants qui vivent de la ferme, une centaine de petits enfants meurent tous les ans de la piqûre de scorpions venimeux.Ernest Michel (1837-1896)
Plusieurs sont venimeux, et les parties qui préparent ou qui communiquent le poison, sont importantes à connoître.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Il faut que vos sauvages soient devenus des tigres et vos crapauds venimeux des crocodiles : car il faut que le bon chasseur fasse bonne chasse !Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Le caroula, long d'environ deux pieds et fort venimeux, se cache dans les trous et les couvertures des maisons, où les chats lui donnent la chasse et le mangent.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Tes prochains seront toujours des mouches venimeuses ; ce qui est grand en toi - ceci même doit les rendre plus venimeux et toujours plus semblables à des mouches.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Il croyait voir des serpents venimeux ramper à ses pieds, sur le plancher de la barque, et sa mère remonter vers les étoiles, en se détournant de lui avec horreur.George Sand (1804-1876)
Le shah, assis dans un coin sur des coussins moelleux, ressemblait assez à un reptile venimeux replié sur lui-même et prêt à fondre sur sa proie timide.Bénédict-Henry Révoil (1816-1882)
Rien n'est plus venimeux que cet insecte ; sa blessure n'est pas mortelle ; mais la qualité de son venin trouble l'esprit et fait perdre la raison.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
J'aime mieux croire qu'ils ne risquent pas à ce point de devenir victimes d'une maladresse, et que ces serpents sont moins venimeux qu'on ne le suppose.Eugène Delacroix (1798-1863)
Ne soupçonnant point qu'il eût rien de venimeux, j'ordonnai qu'on le préparât pour le servir le soir même à table.Jules Verne (1828-1905)
Parmi les premiers se faisait surtout remarquer un boiteux âgé de quarante-cinq ans qui enseignait au gymnase ; cet homme était extrêmement venimeux et d'une vanité peu commune.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Maigre, de haute taille, avec des vêtements rapiécés et des sandales de bouleau tout usées, c'était un de ces éternels mécontents qui ont toujours un mot venimeux en réserve.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction J.-W. Bienstock (1868-1933) et Charles Torquet (1864-1938)
Les mêmes qualités de l'air, qui favorisent la multiplication des animaux venimeux dans les îles, y font croître quantité d'herbes, de fleurs et de racines de la même qualité.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Mais en tournant la page, il resta béant et hagard devant le registre, comme s'il venait d'y découvrir quelque venimeux scorpion.Élémir Bourges (1852-1925)
Cette fois il ne s'agissait plus de couleuvres, j'en conviens, mais d'un de ces venimeux aspics dont les morsures sont si cruelles pour l'amour-propre.Hector Berlioz (1803-1869)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VENIMEUX, EUSE » adj.

Qui a du venim. Les serpens, les scorpions, les viperes sont des animaux venimeux. Les chenilles, & sur tout celles de pin, les araignées, sont des insectes venimeux. On dit que le brochet a la dent venimeuse. En general toutes les bestes qui ont du venim, quand elles sont nourries dans des montagnes & lieux secs, sont plus venimeuses que celles des lieux humides & marescageux ; les Orientales & Meridionales, que celles du Septentrion ; les affamées & irritées, que les autres ; & en esté, qu'en hiver.
 
On dit figurément, qu'un homme a une langue venimeuse, quand elle est medisante, quand elle envenime toutes choses.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada

La langue française varie selon les différentes régions du monde. Certains mots et expressions sont employés seulement en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique ou au Canada : on parle alors de francismes, de belgicismes, d’helvétismes, d’africanismes et de canadianismes (ou de québécismes pour ceux qui concernent uniquement le Québec). Il arrive aussi qu’un même mot ait des sens différents selon les pays, ce qui peut causer bien des malentendus ! Voici quelques exemples avec nos dix canadianismes sémantiques favoris.

Édouard Trouillez 23/05/2020