ménage

 

définitions

ménage ​​​ nom masculin

vieux Administration, économie.
moderne Ensemble des choses domestiques, spécialement des travaux d'entretien et de propreté dans un intérieur. Faire le ménage, nettoyer un local ; au figuré, familier réorganiser, assainir qqch. —  Faire des ménages, faire le ménage chez d'autres moyennant rétribution. Femme*, homme de ménage.
Tenir son ménage, son intérieur. —  (vieilli) De ménage : fait à la maison. Jambon de ménage.
(dans des locutions) Vie en commun d'un couple. Scène* de ménage. (vieilli) Se mettre en ménage, vivre ensemble, se marier. —  Faire bon, mauvais ménage avec qqn, s'entendre bien, mal avec qqn.
Couple constituant une communauté domestique. Un jeune ménage.
Famille, foyer. —  Unité de population (famille, personne seule) en tant que consommateur.
 

synonymes

ménage nom masculin

couple

famille, foyer, maison, maisonnée, feu (vieux)

entretien

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans un ménage privé, l'achat d'une nouvelle voiture représente l'investissement le plus important, sur plusieurs années.Europarl
Berthier, à qui elle fit ses confidences à cet égard, se contenta de sourire en homme qui ménage une surprise.Edmond Lepelletier (1846-1913), Victorien Sardou (1831-1908) et Émile Moreau (1852-1922)
De si bonnes dispositions pour l'avenir de son ménage ne sauraient aller sans de profonds sentiments de famille.Maurice Fleury (1856-1921)
Mais non, reprit-elle, c'est des querelles de ménage qui doivent être ensevelies au fond du cœur.Honoré de Balzac (1799-1850)
Je crois plutôt qu'il y aura un certain remue-ménage, que des capitaux vont se replacer ailleurs, aux meilleures conditions fiscales, et que le secteur des services financiers va en pâtir.Europarl
Nos vifs compliments à votre mère, et deux bonnes poignées de main du ménage pour vous.Émile Zola (1840-1902)
Il est en effet essentiel que nous encouragions le maintien d'une pêche au large, qui porte sur une ressource particulièrement saine et ménage des espèces qui sont, elles, en difficulté.Europarl
Norme maximale en matière de sécurité alimentaire et diminution de la protection des consommateurs ne font pas bon ménage.Europarl
La majorité d'entre eux sont des femmes fournissant une aide domestique ainsi que des services de ménage et de restauration.Europarl
Si je me marie, je souhaite qu'après douze ans de ménage les corbeilles que brodera ma femme soient pour moi.Honoré de Balzac (1799-1850)
Elle était pressée, une autre fois ; et ils se disputaient tous deux, en vieux ménage.Émile Zola (1840-1902)
Autrement dit, avant même que ces mesures ne soient mises en œuvre, il conviendra de tirer parti des possibilités que ménage l'accord interinstitutionnel.Europarl
Mais maintenant qu'il doit faire le ménage, nous voudrions qu'il nous dise comment il va s'y prendre.Europarl
À chaque voyage je ne manquais pas de rapporter une provision de terre à porcelaine pour les besoins sans cesse renaissants de notre ménage.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Continuons et passons pour terminer à des choses plus simples encore, je veux parler des petits détails du ménage que plusieurs jeunes personnes de ce temps trouvent si peu poétiques.Charles Wagner (1852-1918)
Si vous connaissiez le plaisir que j'ai eu à m'occuper de tout ce ménage de garçon, vous n'hésiteriez pas, et vous me demanderiez pardon.Honoré de Balzac (1799-1850)
Non, c'est une affaire de ménage sur laquelle je réclame de toi le silence le plus profond.Honoré de Balzac (1799-1850)
Je pense surtout que les femmes qui se chargent de gérer un ménage et d'élever leurs enfants ne doivent pas faire l'objet d'une discrimination sur le marché de l'emploi.Europarl
Troisième aspect : les avantages pour le travailleur – c'est-à-dire l'aide de ménage – doivent être plus intéressants que les avantages actuels du travail au noir.Europarl
Ce n'était pas évident, tant il est difficile de «faire le ménage devant sa porte».Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MESNAGE » subst. masc.

Nom collectif. Les personnes qui composent une famille. Il y a deux ou trois mesnages logés dans cette maison. Le Curé a tant de mesnages dans sa Parroisse. Quelques-uns derivent ce mot de maneo, & pretendent qu'on disoit autrefois manage. D'autres croyent qu'il vient du mot mets, qui signifioit autrefois jardin, & les fruits qu'on y moissonnoit, comme ayant été fait du verbe meto ; Et qu'ainsi mesnage signifioit originairement le soin qu'on avoit des fruits & de la moisson. Borel croit qu'il vient du mot Gascon mainage, qui signifie des enfans, parce qu'une famille en est composée, & qu'on a appellé maisnés, tous les puisnés & cadets, comme qui diroit moins nez. Du Cange croit qu'il vient de mainagium, qui a signifié la même chose que mansio. On a dit aussi dans la basse Latinité, menagium.
 
MESNAGE, signifie aussi le revenu, la subsistance de la famille qui vit ensemble. C'est à faire au pere de famille à trouver de quoy faire rouler le mesnage. Il donne tant à sa femme tous les mois pour la dépense du mesnage. C'est à elle qu'appartient le menu soin du mesnage, de donner ordre au mesnage. Un garcon est souvent obligé de rompre mesnage, parce qu'il luy couste trop à tenir mesnage.
 
MESNAGE, se dit aussi des utenciles du mesnage, & des meubles necessaires pour le service du mesnage. On a besoin toûjours de quelque chose de nouveau dans le mesnage. On appelle toile de mesnage de la grosse toile de chanvre : & on dit qu'une chose est à profit de mesnage, quand elle est forte & de durée.
 
MESNAGE de campagne contient les charruës, harnois, & autres outils du labourage qui servent à l'exploitation d'une terre par ses mains.
 
MESNAGE, se dit aussi des services qu'il faut faire dans la maison pour tenir tout en bon ordre & proprement, comme fourbir & nottoyer les meubles, faire la cuisine, la lesive. Cette servante est habile à faire son mesnage, elle tient son mesnage bien propre. Le pain de mesnage ou de cuisson est celuy que l'on cuit dans la maison.
 
MESNAGE, est aussi l'espargne du bien acquis, & le soin d'en acquerir d'autre. C'est un bon mesnage, de faire toutes les provisions dans la saison. On peut vivre de mesnage, sans estre avare, en dépensant à proportion de son bien. Le meilleur mesnage est de ne rien devoir, & de ne se point laisser accumuler d'arrerages.
 
MESNAGE, se dit aussi de la maniere de vivre des gens mariez, ou associez, qui sont en mesnage ensemble. Ces jeunes mariés font fort bon mesnage. Cette femme fait mauvais mesnage avec son mary, demande le divorce. Quand on ne fait point lit à part, cela entretient la paix du mesnage. Ces deux hommes tiennent un mesnage ensemble, font un mesnage de garçon.
 
MESNAGE, se dit proverbialement en ces phrases. On dit, quand un méchant homme est marié à une méchante femme, que ce n'est qu'un mesnage de gasté. On dit d'un goinfre qui vand ses meubles pour vivre, qu'il vit de mesnage. On dit que le mesnage est un goufre de biens, qu'il a la gueule bien grande, pour dire, qu'il faut beaucoup de choses pour le faire subsister. On dit aussi de celuy à qui on vend les meubles par Justice, qu'on luy remuë son mesnage. On dit bassement à celuy qui a rompu, brisé, ou fait quelques desordres dans la maison, qu'il a fait la un beau mesnage, qu'on a joüé chez luy à remuë-mesnage. On disoit autrefois, un triboule-mesnage, au lieu de trouble-mesnage ; & quatre-mesnage, au lieu de dire gaste-mesnage, comme a remarqué Pasquier. Menage derive ce mot de mansus, aussi-bien que celuy de mesgnie.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à certains ! Pourtant, comme les autres langues romanes, le français est issu du latin et la majorité de son lexique est héritée de cette langue morte. Certains mots et expressions ont même été directement empruntés à la langue latine, et nous les employons quotidiennement sans forcément nous en rendre compte. Pour preuve, je vous propose un petit voyage au cœur de la langue française afin de découvrir dix mots latins qui se sont dissimulés dans notre vocabulaire. In fine, plutôt vivace le latin !

Édouard Trouillez 19/12/2019