méritoire

définitions

méritoire ​​​ adjectif

(choses) Où le mérite est grand ; qui est digne d'éloge. ➙ louable. Œuvre, effort méritoire.

synonymes

méritoire adjectif

louable, bon, digne, vertueux

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il doit s'éloigner de ces oisifs qui, ne pouvant produire aucune œuvre méritoire, exercent leur censure sur toutes les œuvres qui paraissent.Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
Plus vous me montrez de chances de succès, s'il me convenait de vivre, plus beau et plus méritoire, à moi, me sera-t-il de mourir !Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Ces conditions dans lesquelles s'exerce le devoir ne peuvent-elles pas d'ailleurs en rendre la pratique plus méritoire encore ?Eugène Sue (1804-1857)
La femme n'a donc pas la libre disposition de l'épargne dont elle a eu l'initiative méritoire.Charles Turgeon (1855-1934)
Je trouve que le rapporteur résume de manière très méritoire une proposition qui va plus loin.Europarl
Contentons-nous donc de remplir un devoir qui sera d'autant plus méritoire qu'on nous en saura moins de gré.Alexandre Vinet (1797-1847)
C'était une action méritoire et digne d'être mise en parallèle avec les jeûnes les plus rudes des pères du désert.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Je pense qu'il a en partie raison, ce qui rend d'autant plus remarquable, méritoire, le travail du rapporteur, que je remercie.Europarl
Excusez-moi donc, une fois pour toutes ; louez-moi, qui plus est, de l'effort méritoire que je fais aujourd'hui.Émile Zola (1840-1902)
J'ai été, ce matin, à la grand'messe, ce qui est moins méritoire ici qu'ailleurs, à cause de l'excellente musique qu'on y entend.Dorothée de Dino (1793-1862)
Notre destinée prend un sens, qui est le travail méritoire pour soi et utile pour les autres.Charles Turgeon (1855-1934)
Ils croient qu'il n'est acte plus méritoire que de s'immoler pour le bénéfice de la communauté.Élie Reclus (1827-1904)
Mais, au lieu de travailler à leur propre perfectionnement, les indépendantes préfèrent à ce relèvement modeste et méritoire un féminisme de protestation criarde et d'émancipation hasardeuse.Charles Turgeon (1855-1934)
Le rapporteur était ainsi confronté à un travail à la fois méritoire et, il faut bien le dire, de portée limitée.Europarl
Assurément cela est fort méritoire, alors surtout que vous travaillez pour le plaisir de l'étude, sans un but déterminé.Hector Malot (1830-1907)
Si vous fussiez né pauvre et obscur, la palme de la gloire vous eût été plus difficile et plus méritoire à conquérir.George Sand (1804-1876)
Ce n'est pas difficile ni méritoire, et, n'en fût-elle pas digne comme elle l'est, nous l'aimerions encore parce que tu l'aimes.George Sand (1804-1876)
Tel engagement lui paraît saint et méritoire aujourd'hui, qui demain peut être puéril ou coupable.George Sand (1804-1876)
Mais aussi ceux qui les aiment y trouvent un plaisir d'autant plus grand qu'il leur paraît plus méritoire.Jules Lemaître (1853-1914)
Elle eut terminé sa toilette en dix minutes, ce qui est très-méritoire pour une coquette de vingt ans.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MERITOIRE » adj. masc. & fem.

Terme de Theologie, qui se dit des bonnes, ou mauvaises oeuvres qui meritent le Paradis, ou l'enfer. Les actions de charité sont fort meritoires. Un peché mortel est meritoire de l'enfer. Les aumosnes qu'on fait par vanité ne sont pas meritoires.
Déjouez les pièges ! Enfreindre ou absoudre ? Enfreindre ou absoudre ?

Parmi les plus vicieuses chaussetrappes de la conjugaison française, on trouve la fameuse règle des verbes en -indre et -soudre.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 19/03/2021