mésestime

définitions

mésestime ​​​ nom féminin

littéraire Défaut d'estime, de considération (pour qqn ou qqch.).

synonymes

mésestime nom féminin

déconsidération, dédain, mépris

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et quand tous deux redescendirent pour le dîner, leurs yeux sombres et battus, leur mutisme volontaire étaient pleins de mésestime à son égard.Fernand Kolney (1868-1930)
Par ailleurs, le rapport mésestime la pêche internationale.Europarl
Vos sentiments seraient donc fondés sur la mésestime, sur une faute à laquelle le hasard a donné de la célébrité.Honoré de Balzac (1799-1850)
Le succès rapide et complet avait effacé la mésestime des écrivains sérieux pour les débuts de cette feuille.Guy de Maupassant (1850-1893)
La société frivole tient en mésestime l'homme qui se laisse souffleter impunément : il bravait les préjugés d'un monde peu éclairé.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Ces tableaux sont des tableaux politiques, je les mets à part, et je crée une catégorie de mésestime absolue.Joséphin Péladan (1859-1918)
Le vidame professait une profonde mésestime pour les dîners où les convives dépassaient le nombre six.Honoré de Balzac (1799-1850)
Et ce respect est bien celui qu'on a pour les choses qu'on achète : il est mêlé de quelque secrète mésestime.Jules Lemaître (1853-1914)
Ne pensez pas qu'il me soit resté pour vous de mésestime, et que j'aie vu dans l'accueil de ma lettre autre chose qu'un peu d'enfantillage et de curiosité.Edmond Haraucourt (1856-1941)
Les mots croisés du Robert Les mots de l'hiver Les mots de l'hiver

Une nouvelle grille de saison... Niveau difficile !

03/01/2021