Email catcher

meurtre

définitions

meurtre ​​​ nom masculin

Action de tuer volontairement un être humain. ➙ assassinat, crime, homicide.

synonymes

meurtre nom masculin

homicide, assassinat, crime, liquidation (familier)

commettre un meurtre

rougir ses mains (littéraire)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MEURTRE » subst. masc.

Crime & action de celuy qui donne la mort à quelqu'un, qui le tuë avec violence, effusion de sang & injustice. Il est arrivé un meurtre dans une telle ruë. Il se commet dans cette forest bien des meurtres & des brigandages. On rouë les accusez de vol & de meurtres. On crie tous les jours au meurtre en cette maison. Corneille a dit élegamment dans le Cinna.
 
Le fils tout degoutant, du meurtre de son pere.
 
Ce mot vient de mordrum ou murdrum, qui s'est dit dans la basse Latinité, ou du Saxon, mort ; ou du Flaman moord. Menage. D'autres le derivent de martyrium. Du Cange, remarque que le mot de murdrum ou mordrum signifioit un homicide fait clandestinement sans deffier la personne, dont on ne connoissoit point l'Autheur, & qui estoit fait de nuit ou en repos, dedans ou dehors la ville ; & qu'on appelloit homicide, celuy qui se commettoit en public & devant le monde.
 
Il y a plus d'apparence que ce mot vient de muntr, qui en langage Celtique ou Bas-Breton signifie meurtre, & muntra, tuer, & muntrer, meurtrier.
 
MEURTRE, se dit aussi d'une grande tuerie. Herodes fit un meurtre cruel des innocens. Il y a bien eu du meurtre au pillage de cette ville, à un tel assaut, à une telle bataille.
 
MEURTRE, se dit encore en choses morales & signifie, Dommage. Cet enfant a bien de l'esprit, c'est un meurtre de ne le pas faire estudier. C'est un meurtre de faire abattre cet arbre, il porte encore de bon fruit. C'est un meurtre de raser cette teste, qui a de si beaux cheveux.
Le français des régions C'est en lavant qu'on devient lavande C'est en lavant qu'on devient lavande

L’origine du mot lavande interpelle. Sa forme rappelle en effet l’italien lavanda, qui signifie « lavage, toilette ».

22/04/2022