moissonner

 

définitions

moissonner ​​​ verbe transitif

Couper et récolter (des céréales). ➙ faucher. Moissonner les blés, un champ.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je moissonne

tu moissonnes

il moissonne / elle moissonne

nous moissonnons

vous moissonnez

ils moissonnent / elles moissonnent

imparfait

je moissonnais

tu moissonnais

il moissonnait / elle moissonnait

nous moissonnions

vous moissonniez

ils moissonnaient / elles moissonnaient

passé simple

je moissonnai

tu moissonnas

il moissonna / elle moissonna

nous moissonnâmes

vous moissonnâtes

ils moissonnèrent / elles moissonnèrent

futur simple

je moissonnerai

tu moissonneras

il moissonnera / elle moissonnera

nous moissonnerons

vous moissonnerez

ils moissonneront / elles moissonneront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nous plions lestement bagage et là-bas nous allons semer, moissonner, vendanger, mener une vie de patriarches !...Oscar Méténier (1859-1913)
Nous retournerions faire de la menuiserie, ou moissonner les champs « après la victoire ».Jules Vallès (1832-1885)
Elles viennent de moissonner et rentrent au village ; mais il leur faut traverser le gué qui côtoie le fond où nous nous sommes baignés.Jules Legras (1866-1939)
Pourquoi s'abuser encore si je ne dois à la fin moissonner que le désespoir.Jean-Paul Marat (1743-1793)
Il voyait dans cet heureux incident l'occasion de moissonner une récolte nouvelle dans les poches de la dépensière compagnie.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
C'estoit un spectacle digne de pitié de voir des gens attenuez par de longues & continuelles fatigues moissonner durant une chaleur insuportable ; quelle soif ne souffrîmes nous point !Antoine Quartier (1632?-1702)
Fouché s'était jeté avec ardeur dans le mouvement révolutionnaire, bien décidé à moissonner largement pour sa part dans ce champ ouvert à toutes les convoitises.Ernest Hamel (1826-1898)
Nous étions dix-huit à moissonner et nous soupions dehors devant la porte, du logis à cause de la grand'chaud.George Sand (1804-1876)
Usant d'abord du langage muet, ils montrèrent autant d'épis ou de brins de paille, ou bien encore firent autant de fois le geste de moissonner, qu'ils voulaient indiquer d'années....Giambattista Vico (1668-1744), traduction Jules Michelet (1798-1874)
Un jour, la petite souris était allée moissonner avec sa mère.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Ce que j'ai dit du pénible travail de la moisson, est pour faire comprendre combien les gens sont contents quand on finit de moissonner.Eugène Le Roy (1836-1907)
Celui-ci accepta, se trouvant fort heureux d'une rencontre qui allait lui fournir de quoi moissonner.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Hâtons-nous donc de nous rendre dans la région des pins pour moissonner de nouvelles jouissances.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Seul, je ne pouvais moissonner le champ ; de grandes pluies sont venues, le blé a germé sur terre, la récolte a été perdue.Eugène Sue (1804-1857)
Laisserez-vous moissonner par d'autres mains les lauriers que la liberté a fait naître à côté de vous ?Gaspard Gourgaud (1783-1852)
C'est beau de semer et de moissonner, et j'ai bien semé et bien moissonné dans ma longue vie ; mais le blé paraît et disparaît, et l'arbre reste, et porte témoignage.Jules Girardin (1832-1888)
Seriez-vous les derniers à moissonner des palmes, à mériter la gloire d'avoir exterminé les rebelles et sauvé la patrie ?Adolphe Thiers (1797-1877)
Le comique nous plaît parce qu'il nous fait moissonner des jouissances de vanité sur des sottises que l'art du poëte nous montre à l'improviste.Stendhal (1783-1842)
Cet homme, qui peut moissonner des centaines de mille francs par année, ne l'avez-vous pas vu aussi déjeuner, maintes fois, chez un marchand de vins sans renommée.Gustave Coquiot (1865-1926)
Ils se faisaient aider par leurs femmes dans les plus pénibles exercices, tels que de cultiver la terre et de moissonner : elles s'en acquittaient mieux qu'eux.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MOISSONNER » v. act.

Recueillir les grains & les serrer. Les bleds se moissonnent avec la faucille, les avoines avec la faulx. Il a cent arpens de terre à moissonner. On dit aussi, que les bleds sont moissonnez, quand ils ont esté ruinez par quelque accident, par guerre, ou par gresle. Il ne faut pas laisser passer le temps de moissonner.
 
MOISSONNER, se dit aussi figurément en Morale. Le Roi a bien moissonné des lauriers en faisant tant de conquestes.
Le mot du jour Confiance Confiance

Il faut suffisamment de confiance pour se confier à quelqu’un ou lui confier ses enfants. C’est un acte de foi, à ceci près qu’il ne repose pas sur une croyance mais sur un contrat, un contrat dit « de confiance ».

Aurore Vincenti 04/05/2020