faucher

 

définitions

faucher ​​​ verbe transitif

Couper avec une faux, une faucheuse. Faucher une prairie. —  au participe passé Un pré fauché.
par métaphore (en parlant de la Mort, qu'on représente armée d'une faux) La mort fauche tout (➙ faucheur).
Faire tomber. ➙ abattre, coucher. La grêle a fauché les blés. —  Faire tomber (qqn) en blessant, en tuant. Se faire faucher par une voiture. —  Sports Faire tomber (un adversaire) par un moyen irrégulier.
familier Voler. ➙ barboter, chiper. On lui a fauché son portefeuille.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je fauche

tu fauches

il fauche / elle fauche

nous fauchons

vous fauchez

ils fauchent / elles fauchent

imparfait

je fauchais

tu fauchais

il fauchait / elle fauchait

nous fauchions

vous fauchiez

ils fauchaient / elles fauchaient

passé simple

je fauchai

tu fauchas

il faucha / elle faucha

nous fauchâmes

vous fauchâtes

ils fauchèrent / elles fauchèrent

futur simple

je faucherai

tu faucheras

il fauchera / elle fauchera

nous faucherons

vous faucherez

ils faucheront / elles faucheront

 

synonymes

faucher verbe transitif

moissonner, tondre

abattre, coucher, anéantir, décimer, détruire, renverser, terrasser

[familier] voler

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils ont donné aux indigents, aux veuves et aux orphelins le droit de faire faucher leurs prairies trois jours avant tous les autres.Victor Hugo (1802-1885)
Elle put faucher comme un regain de succès et de louanges.Jules Claretie (1840-1913)
Pour dire les choses franchement, c'était une invitation non déguisée à faucher la moitié de ce qui m'entourait.Europarl
C'est du reste un excellent foin qu'on peut faucher deux fois.Victor Hugo (1802-1885)
Le matin même de ce jour, on avait commencé à faucher dans un vaste champ qui se trouvait à deux arpents de la maison.Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
Et, comme il recommençait à faucher, elle resta là, oisive, en princesse.Émile Zola (1840-1902)
Nous partions diminués encore d'une douzaine d'hommes que venait de faucher dans le bataillon la mitraille française.Louis Dumure (1860-1933)
On n'apprend plus au jeune cultivateur à faucher à la faucille puisque la lieuse mécanique a remplacé ce procédé primitif et pénible de faire la moisson.Arsène Bessette (1873-1921)
Pressez votre laitage, faites cuver votre vin et faucher vos prés sans vous inquiéter si l'année sera abondante ou stérile.Voltaire (1694-1778) et Frédéric II de Prusse (1712-1786)
Le blé est mur ; demain on commencera à faucher la riche moisson !Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Des êtres singuliers interviennent et la camarde semble faucher le vide au-dessus des combattants.Émile Verhaeren (1855-1916)
Elle ne criblera pas tant sous la bastringue et ne sera pas si dure à faucher.Victor Hugo (1802-1885)
Et le jeune homme, laissant se courber les épis et les tiges de chanvre, se dirigea vers d'autres travaux afin de faucher les blés d'or de l'approbation.Judith Gautier (1845-1917)
Arrivés à l'abri dans ce village, nous ne pûmes dételer nos chevaux ; il fallut les débrider, leur faucher de l'herbe et faire allumer des feux.Jean-Roch Coignet (1776-1865)
Pour moi, le devoir c'est de faire mon œuvre, et pour cela, de faucher tous les obstacles de la vie : pour telle autre créature, je ne sais.Remy de Gourmont (1858-1915)
Le pseudo-muet se contenta de sourire à ces aimables paroles et continua, à faucher avec la même ardeur jusqu'au soir, ne s'arrêtant que pour boire ou aiguiser sa faulx.Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
On devait faucher deux prés, le soir, jusqu'à une heure assez avancée, puis, de grand matin, pour éviter entièrement l'ardeur du jour.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
J'ai toutes mes plantes grimpantes à fixer, toutes mes fleurs à arroser, tous mes gazons à faucher à la roulette.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FAUCHER » v. act.

Couper l'herbe des prez, ou les avoines avec la faulx. Il y a des prez qu'on fauche deux ou trois fois l'année, comme ceux de la Luyserne.
 
FAUCHER, en termes de Manege, se dit d'un cheval qui traîne en demi-rond une de ses jambes de devant, & qui boite en marchant pour avoir esté entrouvert, ou avoir fait quelque effort. On dit figurément, que la mort, que le temps fauchent toutes choses.
 
FAUCHÉ, ÉE. part.
 
On dit quelquefois ironiquement, que les prez sont fauchez, que les avoines sont fauchées, pour dire, qu'ils sont perdus, ruinez, qu'il n'y en aura point cette année.
Les mots du bitume Charbonner Charbonner

v. dérivé de charbon, dans l’expression aller au charbon, travailler dur, bosser.

Aurore Vincenti 21/02/2020