monocle

définitions

monocle ​​​ nom masculin

Petit verre optique que l'on fait tenir dans une des arcades sourcilières.

synonymes

monocle nom masculin

lorgnon, carreau (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mon père, le monocle à l'œil, écouta la pièce avec beaucoup de patience et mit une complaisance charmante à s'émerveiller.Judith Gautier (1845-1917)
À travers le carré du monocle, les muscadins les contemplèrent de leurs chaises, sans retirer la main gauche du pont de leurs culottes serrées à la cheville.Paul Adam (1862-1920)
A la cour, un savant qui avait la vue basse se servait d'un monocule (on dit aujourd'hui monocle).Eugène Muller (1826-1913)
Puis sa souffrance devenant trop vive, il passa sa main sur son front, laissa tomber son monocle, en essuya le verre.Marcel Proust (1871-1922)
Charaintru ajusta son monocle, considéra le nouveau venu : un grand jeune homme d'une physionomie très ouverte et paraissant âgé de trente à trente-cinq ans environ.Oscar Méténier (1859-1913)
Il portait un chapeau de haute forme, un gilet, de coutil blanc et un monocle, par chic, sans doute.Guy de Maupassant (1850-1893)
Ils s'y promenèrent en l'attendant, fort animés d'indignation, le monocle collé à l'orbite, et s'interrompant l'un l'autre, en leurs propos.Élémir Bourges (1852-1925)
Beaucoup de ses officiers manquaient ; ceux qui étaient là, le verbe sonore et le monocle avantageux, faisaient des récits de la bataille.Louis Dumure (1860-1933)
Il traversa rapidement l'hôtel dans toute sa largeur, semblant poursuivre son monocle qui voltigeait devant lui comme un papillon.Marcel Proust (1871-1922)
Un feutre tyrolien, une plume de paon piquée dedans, surplombait des yeux clairs de jeune fille, toujours humides d'un rhume des foins ; le gauche s'ornait d'un monocle.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Le monocle protégeait, du reste, comme un verre sur un tableau précieux, cette opération délicate.Marcel Proust (1871-1922)
Page 14, ligne 18, ans, un monocle dans l'œil, très brun, la moustache roulée en pointes aiguës, l'air insolent, dédaigneux et fat...Guy de Maupassant (1850-1893)
Mon père plissait ses paupières, pour mieux voir, n'osant tout de même pas mettre son monocle.Judith Gautier (1845-1917)
Et il rajustait à tout moment après l'avoir essuyé avec sa serviette son monocle qui tenait mal et tombait sans cesse dans son assiette.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il avait une face plate et régulière de magistrat, à gros favoris blonds, qu'il tâchait de rendre aiguë, en se servant d'un monocle, derrière lequel son œil pétillait.Émile Zola (1840-1902)
Il était à demi-agenouillé dans un fauteuil, du haut duquel il nous considéra quelques instants à travers son monocle.Judith Gautier (1845-1917)
La moustache retroussée, le monocle vissé à l'œil, il arrive avec sa figure sombre d'oiseau de proie, sachant que tout le monde le regarde, mais dédaigneux de s'en apercevoir.Willem Geertrudus Cornelis Byvanck (1848-1925)
Il mit son monocle pour mieux apercevoir, et, tout en me parlant, de temps à autre il jetait un regard vers la direction de cette dame.Marcel Proust (1871-1922)
Et à travers son monocle, il regardait le petit gros homme, tout enchanté de sa question ; il le regardait avec un léger, très léger sourire narquois : ces maris !Jules Claretie (1840-1913)
Ses yeux, de l'un desquels tombait à tout moment un monocle, étaient de la couleur de la mer.Marcel Proust (1871-1922)
Afficher toutRéduire
Podcasts Parler comme jamais, épisode 4 : l'écriture inclusive Parler comme jamais, épisode 8 : Prison, les mots font le mur

De plus en plus éloignées des centres-villes, les prisons échappent à nos regards, et à nos oreilles.

Laélia Véron 26/05/2021