monstruosité

définitions

monstruosité ​​​ nom féminin

Anomalie congénitale grave.
Caractère de ce qui est monstrueux.
Une monstruosité : une chose monstrueuse.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Si le parquet s'entête à cette interprétation, ce sera une monstruosité encore, dans l'indigne façon dont on m'a refusé toute justice.Émile Zola (1840-1902)
Son père avait agonisé pendant six mois sous le coup de ce scandale, une monstruosité dont le pays s'entretenait toujours.Émile Zola (1840-1902)
Qu'il se taise alors ; ou, s'il veut faire de la statistique, qu'il constate une monstruosité de plus.Gaston Lavalley (1834-1922)
Cependant on a perdu le sens architectural au point que l'inutilité d'un monument apparaît aujourd'hui comme une chose insolite et presqu'une monstruosité.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Et, dans cette grande enfance, au teint si pur encore, avec certains coins délicats de fille, cette virilité, si brusquement épanouie gênait et effrayait, ainsi qu'une monstruosité.Émile Zola (1840-1902)
Une femme sans enfants est une monstruosité ; nous ne sommes faites que pour être mères.Honoré de Balzac (1799-1850)
Un orchestre dont les instruments ne sont pas d'accord isolément et entre eux est une monstruosité ; le chef mettra donc le plus grand soin à ce que les musiciens s'accordent.Hector Berlioz (1803-1869)
La première fois qu'elle comprit, elle devint toute pâle, devant la monstruosité de pareilles suppositions.Émile Zola (1840-1902)
Ou, plutôt, je crois qu'un sentiment de répugnance à cette monstruosité forme une marque essentielle de mon caractère.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Sérieusement, est-il permis à un homme, quelle que soit sa mauvaise humeur, de se permettre une aussi extravagante monstruosité ?Émile Zola (1840-1902)
Il se reprocha comme une monstruosité de trahir ce pauvre être, qui aimait et souffrait dans toute la franchise de sa nature.Gustave Flaubert (1821-1880)
Cela était invraisemblable, absurde, inique, odieux, une infamie, une monstruosité et cependant cela était ainsi.Hector Malot (1830-1907)
On ne parle pas ici de mettre un enfant en nourrice, cette habitude française paraît aux dames russes une monstruosité.Jules Legras (1866-1939)
L'art, et surtout celui de la poésie, a seul le pouvoir de soumettre l'imagination aux règles qui lui sont indispensables, car l'imagination sans goût est une monstruosité.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Refuser ce qui est, sous le prétexte que les réalités ne sont pas assez nobles, c'est se jeter dans la monstruosité de parti pris.Émile Zola (1840-1902)
Il soutenait avec aplomb des théories à faire venir la chair de poule, dans toute la monstruosité de l'expression.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Mais une inégalité héréditaire des droits politiques, un pouvoir transmis par le seul fait de la naissance, ceci n'est-il pas contraire aux principes, n'y a-t-il pas là une véritable monstruosité ?François Guizot (1787-1874)
Si l'intelligence et l'action s'opposaient, l'homme doué de facultés si contradictoires ne serait-il pas une monstruosité dans la création ?Albert Farges (1848-1926)
Il y a, dans ces hommes rares ou uniques, une anomalie, une monstruosité qui dépasse les conditions ordinaires ou en dévie.Auguste Angellier (1848-1911)
J'aurais été une monstruosité, dans cette élégante cohue, où des demi-vices suffisaient pour équilibrer des demi-vertus.Louis Ulbach (1822-1889)
Afficher toutRéduire