mule

définitions

mule ​​​ nom féminin

Pantoufle laissant le talon découvert. —  La mule du pape : mule blanche brodée d'une croix.

mule ​​​ nom féminin

Hybride femelle de l'âne et de la jument (ou du cheval et de l'ânesse), généralement stérile. —  locution, familier Têtu comme une mule. Tête de mule : personne très entêtée.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Depuis six mois, chaque vendredi, je la voyais arriver, trottinant derrière la mule de son père, parfois seule, mais le plus souvent une vieille à ses côtés.Hector France (1837-1908)
Et si, au lieu de nous attendrir sur les chevaux défunts, nous nous occupions de votre mule vivante.Berthe de Buxy (1863-1921)
Comme autrefois, il l'assit devant lui sur sa mule, plus soigneusement que jamais enveloppée de son haik et ne montrant que la ligne noire et profonde de ses grands yeux.Hector France (1837-1908)
Une charrette et mule coûte 5 schellings par jour et 7 schellings avec 2 mules.Ernest Michel (1837-1896)
Allégra est, je crois, plus jolie, mais aussi obstinée qu'une mule et aussi goulue qu'un vautour.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
La journée fut belle assurément, et la pauvre mule fut seule à la trouver longue.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Voulez-vous bien me faire dire par ma mule à quelle heure je pourrai avoir l'honneur de vous rencontrer demain dans la journée.Paul Féval (1816-1887)
Enfin je m'échappai de cette maison, et je me rendis chez l'homme où j'avais laissé ma mule.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
La saulnière parut encore plus agitée, et elle força sa mule à prendre le trot.Émile Souvestre (1806-1854)
Elle se retourne, fait claquer la porte d'un coup de talon, et perd une mule en ex-satin pompadour...Aimery de Comminges (1862-1925)
Combien son pied, posé sur le bord de la fenêtre et balancé dans une petite mule de satin rose, était délicat et spirituel.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il monta sur une petite mule blanche qui servait aux frères quêteurs du couvent, assez fringante pour les mener d'un bon pas, et assez douce pour les conduire sans danger.Louise Colet (1810-1876)
Il remonta à mule et partit pour son habitation située à sept heures de marche.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
Puis, comme la ville n'avait rien de bien intéressant à m'offrir, je louai une mule, j'arrêtai un domestique pour nous accompagner, et je disposai tout pour le départ.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Les coups de pied de mule ne sont pas aussi foudroyants d'ordinaire ; mais celle-ci était une mule papale ; et puis, pensez donc !Alphonse Daudet (1840-1897)
Enfin, je m'échappai de cette maison, et me rendis chez l'homme où j'avais laissé ma mule.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Pourtant il y avait dans le palais quelqu'un de plus heureux encore et de plus impatient que lui : c'était la mule.Alphonse Daudet (1840-1897)
Elle avait dit qu'on harnachât la mule pour l'heure des vêpres ; mais cela n'expliquait pas qu'une bête de cette sagesse courût les bois en quête d'aventures.Berthe de Buxy (1863-1921)
Son parrain l'emmène à son château, et lui ordonne de bien soigner deux chevaux et de battre une mule.Paul Sébillot (1843-1918)
Quelques secondes encore, et la mule, saisie par le tourbillon, serait engloutie sans cette montagne d'eau croulante.Berthe de Buxy (1863-1921)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MULE » s. f.

Pantoufle, chaussure commode & sans quartiers, qu'on porte dans la chambre. Les femmes portent des mules en broderie. Le Pape a une croix d'or au bout de sa mule, qu'on va baiser avec grand respect. Menage aprés Saumaise derive ce mot de mullei, qui estoit certaine espece de souliers que porterent les Rois d'Albe, & ensuite les Patriciens.
 
MULE, est aussi une couverture de soulier qu'on met pour la propreté, ou pour se garentir des crottes. Il y a des mules en broderie attachées aux souliers, que les femmes portent. Les hommes font entrer leurs souliers dans des mules qu'on appelle autrement des galoches, qu'on laisse à la porte des maisons ou des chambres.
 
MULES, au plurier. C'est une espece d'engelures, ou une maladie qui vient aux talons, quand on a enduré un grand froid. Quand on a les mules aux talons, on ne sçauroit plus marcher.
Drôles d'expressions Être fleur bleue Être fleur bleue

Pourquoi est-on « fleur bleue » quand on lit des romans à l’eau de rose ?

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 25/05/2021