munificence

 

définitions

munificence ​​​ nom féminin

littéraire Grandeur dans la générosité.
 

synonymes

munificence nom féminin

largesse, générosité, libéralité, prodigalité, magnificence (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
En cette occasion, ils firent grand accueil à la munificence ducale et se battirent à coups de poings dans le ruisseau, comme de braves cœurs qu'ils étaient.Paul Féval (1816-1887)
Dumouriez avait espéré qu'à ce dernier moment, il recevrait une marque nouvelle de la munificence du tsar.Ernest Daudet (1837-1921)
Petit à petit, fort habilement, devinant il ne savait quelle hostilité sourde à son influence, il insinua l'avenir de munificence qu'il désirait.Hector Bernier (1886-1947)
La température était humide, et le jeune homme, couvert seulement du vêtement de toile alloué aux prisonniers nécessiteux par la munificence administrative, tremblait de tous ses membres.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Cette munificence et cette dépense reçoivent encore un double emploi par l'institution d'assez fraîche date d'une école spéciale près la bibliothèque du roi.Volney (1757-1820)
Rien n'existerait sans la munificence de cette famille, une de celles que la révolution française a le plus maltraitées.Léon Gozlan (1803-1866)
Le hasard seul le ramenait dans sa famille, ou plutôt le désir d'obtenir de la munificence paternelle de quoi éteindre quelques dettes devenues gênantes.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ces profusions n'épuisaient point sa munificence ; il en exerçait une partie à secourir les pauvres et les malheureux.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Le public ne rétribuait pas alors les artistes avec la prodigieuse munificence qui distingue celui de notre temps.George Sand (1804-1876)
Toutes les combinaisons les plus haineuses peuvent être dépassées par la munificence infernale de l'imprévu.Victor Hugo (1802-1885)
D'autres allaient, loin de leur pays d'origine, mettre leur épée au service d'un prince, recevaient de sa munificence quelque domaine, et faisaient souche dans ses états.Oscar de Poli (1838-1908)
Napoléon descendit dans le caveau où avait été enseveli le grand homme du moyen âge, visita curieusement ses reliques, et donna au clergé d'éclatantes marques de sa munificence.Adolphe Thiers (1797-1877)
L'empereur, qui les affectionnait singulièrement, s'entretint avec eux, et ne partit point sans leur laisser de nombreuses et riches marques de sa munificence.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Peu à peu, sa munificence s'était étendue de son peloton à sa compagnie, de sa compagnie à son bataillon tout entier.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Le clergé régulier avait un bien autre crédit, il était nombreux, splendidement établi par la munificence de ses protecteurs.Émile Vincens (1764-1850)
C'est pour cela, sans doute, que la misère me fut départie avec tant de munificence.Léon Bloy (1846-1917)
En quittant la maison, elle n'oublia pas de laisser entre les mains du directeur des marques de sa munificence.Ferdinand Berthier (1803-1886)
Quelle splendeur incomparable, quelle munificence innommée dans cette mer de nuages que semblent terminer des franges argentées aux éclats vraiment éblouissants !Gaston Tissandier (1843-1899)
Que suis-je à son château sinon le vivant témoignage de sa munificence, de sa générosité et de son dévouement ?Émile Gaboriau (1832-1873)
Les demeures des riches, où tour à tour la joie et le sanglot passèrent, déploient leur munificence.Hector Bernier (1886-1947)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MUNIFICENCE » subst. f.

Liberalité Royale, ou de Grand Seigneur. Les octrois, les privileges de cette ville viennent de la munificence Royale. Les grandes Eglises ont des fondations, des ornements qui viennent de la munificence des Seigneurs qui leur ont fait de riches presens.
Drôles d'expressions Pendre la crémaillère Pendre la crémaillère

Pendre la crémaillère : fêter son installation dans un nouveau logement.

Alain Rey 16/02/2020