Email catcher

munition

Définition

Définition de munition ​​​ nom féminin

vieux Ensemble des moyens de subsistance et de défense dont on munit une troupe, une place. Munitions de bouche. ➙ provision, vivres.
pluriel Explosifs et projectiles nécessaires au chargement des armes à feu (balles, cartouches, obus) ou lâchés par un avion (bombes). Entrepôt d'armes et de munitions. ➙ arsenal.

Exemples

Phrases avec le mot munition

Elles concernent principalement les dépôts de munitions, les sites de maintenance et de stockage de matériels, notamment de véhicules.Politique américaine, 2011, Philippe Gros (Cairn.info)
Des munitions de 22 long rifle sont évoquées dans le certificat médical.Ouest-France, 17/12/2020
En effet, depuis bien du temps l'on n'avait emporté aucune place qui eût servi d'entrepôt pour des munitions de guerre.Marie-Louise-Victoire de Donnissan La Rochejaquelein (1772-1857)
En cas de découverte de munitions dans la soirée et dans la nuit, il sera procédé à un pétardage dès aujourd'hui.Ouest-France, Nadine BOURSIER, Alexandre STEPHANT, 09/09/2014
Ensuite, car l'affrontement pourrait reprendre à la moindre étincelle, et chaque pays à des munitions pour tenir une longue guerre de positions.Capital, 09/06/2020, « Tout comprendre à la nouvelle crise pétrolière »
Les chasseurs ont de nombreux impacts sur la faune, à commencer par leurs munitions composées essentiellement de plomb.Géo, 21/01/2022, « Les pygargues empoisonnés à cause des munitions des chasseurs »
En témoignent les difficultés de ravitaillement à long terme en vivres, en munitions et en numéraire.Guerres mondiales et conflits contemporains, 2012, Philippe-Blaise Essomba (Cairn.info)
Mais pour que ce système soit efficace, il faut utiliser des munitions dites subsoniques.Ça m'intéresse, 19/10/2017, « Avec un silencieux, un pistolet ne fait-il aucun bruit ? »
Selon lui d'énormes quantités de munitions ont été utilisées au cours des 14 heures d'assaut ou retrouvées sur place.Ouest-France, 20/02/2018
Les munitions en plomb des chasseurs ne seraient pas la seule menace.Géo, 21/01/2022, « Les pygargues empoisonnés à cause des munitions des chasseurs »
Un de ses lieutenants devait en effet, disait-il, revenir avec de nouvelles munitions et une couronne pour le sacre.André Le Glay (1785-1863)
La mitrailleuse est en général posée sur un trépied et tire des munitions de gros calibre.Ça m'intéresse, 20/12/2011, « Faut-il rétablir le service militaire pour les journalistes, les politiques… »
Si nous n’avons pas envie de limiter la concurrence, nous voulons avoir des munitions pour défendre une concurrence loyale au niveau mondial.Europarl
Sa ferme servait en quelque sorte d'hôpital et de dépôt de munitions.Ouest-France, 16/07/2021
Les mines et les bombes à sous munitions (basm) continuent de faire des victimes.Ouest-France, 17/06/2013
D'autre part, la diversification porte sur le spectre des munitions utilisées.Stratégique, 2017, Joseph Henrotin (Cairn.info)
Pour un gain de temps, les portes antifeu du magasin de munitions restaient ouvertes, transformant les navires en poudrière à la moindre étincelle.Ouest-France, 10/08/2021
Dans la plupart des gares de l'agglomération bruxelloises, des wagons de munitions allemands avaient été abandonnés par l'occupant en retraite.Cahiers Bruxellois – Brusselse Cahiers, 2018, Christian Vreugde (Cairn.info)
Dans le mur, des alvéoles, sans doute pour les conserves et les munitions.Le monde juif, 1969, Adam Rutkowski (Cairn.info)
Dans les entreprises berlinoises de munitions, de machine-outil et d'électricité, elles employèrent de plus en plus de femmes.Revue d'Histoire de la Shoah, 2018, Wolf Gruner, Olivier Mannoni (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de MUNITION s. f.

Provisions qu'on met dans une place, pour se deffendre, ou dans des vaisseaux pour courir les mers ; ou qui suivent un Camp pour le faire subsister. Cette place est en seureté, elle a des munitions de guerre & de bouche pour long-temps.
 
On appelle le pain de munition, le pain qu'on distribuë chaque jour aux soldats d'une armée, ou d'une garnison, pour leur subsistance. On donne à chaque Officier tant de rations de pain de munition.
 
On dit en proverbe, qu'on a bien des munitions de gueule, quand on a dequoy faire bonne chere.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.