anéantir

 

définitions

anéantir ​​​ verbe transitif

Détruire totalement, réduire à néant. ➙ exterminer, ruiner. Anéantir une ville.
Plonger dans un abattement total. ➙ abattre, accabler. L'émotion l'a anéanti. —  passif et participe passé Être anéanti, stupéfait et consterné.

s'anéantir ​​​ verbe pronominal

Disparaître complètement. ➙ s'écrouler, sombrer. Ses espoirs se sont anéantis.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'anéantis

tu anéantis

il anéantit / elle anéantit

nous anéantissons

vous anéantissez

ils anéantissent / elles anéantissent

imparfait

j'anéantissais

tu anéantissais

il anéantissait / elle anéantissait

nous anéantissions

vous anéantissiez

ils anéantissaient / elles anéantissaient

passé simple

j'anéantis

tu anéantis

il anéantit / elle anéantit

nous anéantîmes

vous anéantîtes

ils anéantirent / elles anéantirent

futur simple

j'anéantirai

tu anéantiras

il anéantira / elle anéantira

nous anéantirons

vous anéantirez

ils anéantiront / elles anéantiront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le destin m'a fait ce que je suis, – il peut m'anéantir ; – mais il faut que je sois ou roi, ou rien : je ne vivrai pas dégradé.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Et d'ailleurs, avec ces engins d'un si facile maniement et d'une puissance si terrible, il nous serait facile d'anéantir tout navire qui passerait dans un certain rayon de l'îlot...Jules Verne (1828-1905)
Tous ces éléments de résistance vont-ils demeurer épars et se laisser anéantir l'un après l'autre ?Étienne Grosclaude (1858-1932)
Il lui en avait dit assez, pour qu'elle en comprît tous les périls, et qu'il pouvait suffire d'une indiscrétion pour anéantir les résultats de plusieurs mois de patience et d'efforts.Émile Gaboriau (1832-1873)
Elle ne doit jamais servir de prétexte pour anéantir l'opposition politique, bafouer les droits de l'homme ou restreindre les libertés civiles.Europarl
Ici encore l'homme se retrouve, de l'aveu même de ceux qui ont tenté de l'anéantir.Gustave de Beaumont (1802-1866)
Toutefois, les organisations culturelles, civiles et de défense des droits de l'homme considèrent ce projet comme une tentative cruelle d'anéantir la culture ouïghoure.Europarl
Rien n'autorise à anéantir, sous couvert de privatisation, les institutions de la société qui démocratisent le savoir.Europarl
La question qui se pose à nous est la suivante : voulons-nous refouler notre savoir, l'anéantir en quelque sorte ?Europarl
Il est visible que ces pirates se croient assurés d'anéantir les assaillants dès qu'ils s'engageront sur la zone dangereuse.Jules Verne (1828-1905)
Notre globe, le seul objet qui frappât ma vue dans l'immensité, semblait prêt à s'anéantir, et, au-dessus de nous, les hauteurs du ciel étoile se perdaient dans les ténèbres profondes !Jules Verne (1828-1905)
Cela doit être une de nos priorités, mais pas au point d’anéantir le reste de notre travail dans le domaine de la santé.Europarl
S'il refuse d'apporter son soutien, il devra expliquer pourquoi, car cela présente le risque d'anéantir les conditions de concurrence équitables.Europarl
Engageons, en plus de ces dépenses indispensables, humanitaires mais vaines, des dépenses positives qui pourraient, on peut rêver, anéantir ce fléau.Europarl
Et si un homme peut céder aux exigences de la charité tout en restant libre, les exigences de l'uniformité ne sauraient se réaliser qu'à la condition d'anéantir toute liberté.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Elle développe à seule fin de déformer, de mutiler, d'anéantir ; toutes les richesses qu'elle nous présente sont des appauvrissements successifs.George Sand (1804-1876)
Après la destruction des dossiers de la police, la première occupation de ces messieurs a été d'anéantir le registre de l'inscription des filles.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Je le répète, il serait dommage d'anéantir tant de perspectives d'avenir et tant de possibilités d'entente mutuelle.Europarl
Ce n'est plus de rendre la réalité meilleure qui est le but, mais de l'anéantir, de la faire s'évanouir sous le charme.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Cela reste la principale difficulté au niveau des usines et des secteurs dont les coûts peuvent augmenter terriblement au point d'anéantir leur position de concurrence.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ANEANTIR » verb. act.

Reduire au neant, ou à peu de chose. Les corps naturels changent de forme, mais ils ne s'aneantissent pas. de grandes villes ont été aneanties par les guerres, par les embrasements. le temps aneantit toutes choses. la grandeur Romaine s'est aneantie, il n'en reste plus que l'ombre. Ce mot vient de son primitif neant.
 
ANEANTIR, se dit figurément en choses morales. Ce Prince a aneanti toutes les loix de son predecesseur ; il a aneanti plusieurs grandes maisons pour en élever d'autres.
 
ANEANTIR, signifie aussi, s'Humilier extremement. St. Paul dit que le Seigneur s'est aneanti luy-même en se faisant homme, & en prenant la forme d'un esclave.
Le mot du jour Touché ! Touché !

Contact, tact, tactile, toucher : ces mots viennent du latin tangere, « toucher ». C’est ce contact qui est au cœur de nos pratiques sociales : la poignée de main, la bise, l’accolade, le câlin.

Aurore Vincenti 05/05/2020