oblation

 

définitions

oblation ​​​ nom féminin

Religion
Offrande faite à Dieu.
Acte par lequel le prêtre offre à Dieu le pain et le vin de l'eucharistie, avant de les consacrer. ➙ offertoire.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Quand elle venait dans une ville, de petits enfants, disait-on, lui offraient à genoux des cierges qu'elle recevait comme une oblation agréable.Anatole France (1844-1924)
Les femmes, dans leur transport, offrent en oblation leurs enfants (279).Jules Michelet (1798-1874)
Je veux m'offrir à vous en oblation volontaire et demeurer éternellement avec vous.Jean Jacques Porchat (1800-1884)
Il fallait un sacrifice individuel, une oblation volontaire et qui était considérée comme entraînant les autres.Gustave Flaubert (1821-1880)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « OBLATION » subst. fem.

Sacrifice, offrande qu'on fait à Dieu. Les oblations & les holocaustes ne plaisent point à Dieu, si le coeur n'est contrit & penitent. Les oblations des Parroissiens appartiennent aux Curez. Le revenu des Cures de Paris ne consiste point en dixmes, mais en oblations, en casuel.
Les mots de l’époque Féminicide Féminicide

Féminicide a été élu mot de l’année 2019 par les internautes, fidèles des Éditions Le Robert. Le mot n’était entré dans Le Petit Robert que quelques années auparavant, en 2015, et il témoigne d’une urgence de nommer des crimes jusque-là maintenus dans l’ombre. 

 

Aurore Vincenti 05/03/2020