aumône

 

définitions

aumône ​​​ nom féminin

vieilli Don charitable fait aux pauvres. ➙ bienfait, charité, obole. Faire l'aumône à un mendiant. Demander l'aumône : mendier.
au figuré Faveur sollicitée humblement ou accordée par grâce. Sans même lui faire l'aumône d'un regard.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nous partons de l'hypothèse qu'investir dans la connaissance et la création d'une élite n'est pas moins important que de distribuer l'aumône.Europarl
Il y avait des foires dans le voisinage où ils achetaient des jouets à toutes les boutiques, et quand un pauvre leur demandait l'aumône, ils lui donnaient généreusement un pantin.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Nous leur fîmes l'aumône, car ils appartenaient à un ordre mendiant, et sont encore en grande vénération parmi les paysans, qui ne les laissent manquer de rien.George Sand (1804-1876)
Il espère que tu vas descendre pour lui faire l'aumône, en mémoire de ses bons procédés.Fortuné du Boisgobey (1821-1891)
Tâchez un peu de vous rappeler la dernière fois que vous avez fait l'aumône ; c'était il y a deux ans, je me trompe, il va y en avoir quatre.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Afin de les rendre plus sensibles, on leur donna un chat noir, qu'ils durent soigner ; – et on leur confiait deux ou trois sols pour qu'ils fissent l'aumône.Gustave Flaubert (1821-1880)
Je n'avais pas grand espoir de le trouver favorable : cet homme, qui venait une fois par mois demander l'aumône à la porte du couvent, m'avait toujours inspiré de l'éloignement.George Sand (1804-1876)
Je regrette fort, monsieur, de m'être trompée sur le compte de votre sœur et de lui avoir fait l'aumône, alors qu'elle est si riche.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Aujourd'hui les petits se révoltent contre tout ce qui est bienfait et aumône ; que ceux qui sont trop riches se tiennent donc sur leurs gardes !Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Si le patron se demande à lui-même l'aumône des plus grands plaisirs... il est de son devoir de se les accorder... ou il se regarderait comme bien peu...Eugène Sue (1804-1857)
À la sortie, un vieux pauvre, qui les suivait depuis quelque temps, lui demanda l'aumône.Aimery de Comminges (1862-1925)
Mais comme elle avait du cœur, au lieu d'aller demander l'aumône, elle prenait des enfants de l'hôpital en sevrage quand on les retirait de nourrice.Zulma Carraud (1796-1889)
Julie était une petite fille très-pauvre qui demandait l'aumône avec sa grand'mère aveugle ; elles demeuraient toutes les deux dans une vieille étable qu'on leur louait dix francs par an.Zulma Carraud (1796-1889)
Je me retournai pour lui jeter son aumône à la face, mais déjà il avait disparu et je ne trouvai devant moi que les visages stupidement gouailleurs des valets.Émile Gaboriau (1832-1873)
Mais courir en tilbury et suivi de son groom, de porte en porte, pour demander l'aumône, ce n'est pas aussi facile.George Sand (1804-1876)
A le juger sur sa mine, sa crasse et ses haillons, on lui aurait donné l'aumône !Fernand Neurey (1874-1934)
Quand l'homme avait reçu l'aumône dans sa casquette, il rabattait une vieille couverture de laine bleue, passait son orgue sur son dos et s'éloignait d'un pas lourd.Gustave Flaubert (1821-1880)
Une tasse ébréchée ou un vieux sabot pendu à sa ceinture lui sert à demander l'aumône du vin.George Sand (1804-1876)
Tu ne peux te dispenser de faire l'aumône aux pauvres qui passent tes terres ; mais il n'est ni nécessaire ni prudent de distribuer tes dons toi-même ni chez toi.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Je ne refuse jamais l'aumône, même aux intrigants et aux escrocs, c'est la seule manière de s'en débarrasser ; mais prendre un enfant dans ma maison, merci de moi !George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AUMOSNE » subst. fem.

Liberalité qu'on fait pour l'amour de Dieu, soit aux pauvres, soit à l'Eglise, soit pour quelques autres oeuvres pies. Il faut racheter ses pechés par les aumosnes. c'est un grand malheur d'estre reduit à l'aumosne. les Rois ont donné en aumosne plusieurs terres à l'Eglise. il y a chez le Roy des Tresoriers des dons & des aumosnes. Autrefois les aumosnes faites par les Fidelles à l'Eglise se divisoient en trois parties, dont l'une appartenoit aux Evêques, la seconde aux Prestres, la troisiéme aux Diacres & Sousdiacres. Quelquefois on les divisoit en quatre, dont la derniere partie étoit pour les pauvres, & les reparations de l'Eglise, comme on voit dans les Conciles de Tolede, de Tarragone, d'Orleans, & celuy de Rome tenu sous Sylvestre I.
 
AUMOSNE, est quelquefois un payement forcé qu'on fait par autorité de Justice, quand elle condamne quelqu'un à payer une somme qu'on applique d'ordinaire au pain des prisonniers. Quand on fait quelques adjudications au Conseil des droits du Roy, il y a toûjours une aumosne, ou une somme qu'on destine à des oeuvres pies.
 
On dit proverbialement, que c'est une belle aumosne, quand on donne à ceux qui en ont un grand besoin.
 
On dit aussi hyperboliquement, qu'un Seigneur est reduit à l'aumosne, quand il est ruiné, ou fort incommodé en ses biens, quoy qu'il ne mendie pas effectivement. On dit d'un mauvais payeur, que quand on luy va demander ce qu'il doit, il semble qu'on luy demande l'aumosne.
Les mots de l’époque Féminicide Féminicide

Féminicide a été élu mot de l’année 2019 par les internautes, fidèles des Éditions Le Robert. Le mot n’était entré dans Le Petit Robert que quelques années auparavant, en 2015, et il témoigne d’une urgence de nommer des crimes jusque-là maintenus dans l’ombre. 

 

Aurore Vincenti 05/03/2020