ombreux

définitions

ombreux ​​​ , ombreuse ​​​ adjectif

littéraire Qui donne de l'ombre.
Qui est à l'ombre ; où il y a beaucoup d'ombre. ➙ sombre, ténébreux.

synonymes

ombreux, ombreuse adjectif

ombragé

sombre, noir, obscur, ténébreux (littéraire)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Du coin de parc qu'elle avait adopté,– un rond-point ombreux, présidé par un gros chêne et meublé de tables et de sièges rustiques,– elle avait entendu sonner à la grille.Michel Corday (1869-1937)
On éprouve un véritable plaisir à parcourir les sentiers ombreux des jardins du château et de la forêt.Valentine Vattier d'Ambroyse (1835-1891)
De longs berceaux de charpente, couverts de treilles et flanqués de cabinets ombreux, entouraient le parterre ou le divisaient en plusieurs jardins particuliers.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Longtemps nous errâmes dans les faillis, peu soucieux de la direction des sentiers, mais choisissant les plus ombreux et les plus discrets.Émile Zola (1840-1902)
La chère est savoureuse, les vins potables, la compagnie indulgente, le parc ombreux et ratissé.Laurent Tailhade (1854-1919)
Vers midi, à la rage ardente du soleil, arrêt dans une maison-de-thé, – qui est au bord du chemin, hospitalière, dans un renfoncement ombreux et frais de la montagne.Pierre Loti (1850-1923)
Et voici la libre route, sous les bois ombreux, les sauts blancs des fuyards, à travers les buissons d'où jaillissent les feux espacés.Paul Adam (1862-1920)
Ces yeux ombreux, profondément enchâssés, semblaient se creuser encore sous la retombée des bouclettes brunes, que le poids du chapeau et les souffles humides du parc avaient rabattues jusqu'aux sourcils.Daniel Lesueur (1854-1921)
Clara, elle, avait toujours le temps et s'oubliait longuement sous les arbres ombreux le long des quais du fleuve.Georges Eekhoud (1854-1927)
En pleine assemblée mondaine surgissait le grand hêtre ombreux, isolé dans les sablons.Georges Eekhoud (1854-1927)
Ensuite, la campagne, déjà chaude ; des chemins ombreux où volaient d'admirables papillons aux ailes de velours bleu.Pierre Loti (1850-1923)
Ce sont, dans les jardins ombreux, des groupes de femmes dans les attitudes les plus variées...André Gouirand (1855-1918)
Les amis du triomphateur l'emportèrent, entre les colonnes, à travers les voûtes sonores, dans les escaliers ombreux.Paul Adam (1862-1920)
Les derniers rayons du soleil d'automne illuminaient la route, au bout de laquelle le bois ombreux offrait un refuge tranquille au promeneur ennemi de la foule.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Je voudrais, la nuit, par une petite porte, à serrure rouillée, cachée dans un mur, je voudrais entrer dans un parc que je ne connaîtrais pas, un parc ombreux, mystérieux.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Le monument érigé en mémoire du prince époux est magnifique, il se trouve dans le parc à l'endroit le plus ombreux et le plus favorisé par la végétation.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Et le long de ce sentier ombreux qui descendait la montagne, une jeune fille s'avançait à pas lents.Paul Féval (1816-1887)
Sur les plateaux, se déroulent des collines aux flancs ombreux, sillonnées de vallons étroits où courent des eaux limpides.Élie Reclus (1827-1904)
À peine suis-je dans ce petit coin ombreux, que je me sens enveloppé d'une profonde paix.Jules Lemaître (1853-1914)
La matinée était déjà fort avancée, et le soleil radieux inondait la grande allée du parc de ses rayons pénétrants, qui faisaient rechercher les coins ombreux, propices au recueillement.Paul Scudo (1806-1864)
Afficher toutRéduire
Les mots du bitume Ambiancer Ambiancer

v. transitif / pronominal : 1. Mettre de l’animation, séduire, chauffer 2. Se disposer à faire la fête.

Aurore Vincenti 17/02/2020