orangerie

 

définitions

orangerie ​​​ nom féminin

Serre où l'on abrite des orangers cultivés en caisses.
Partie d'un parc où les orangers sont placés pendant la belle saison.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ainsi resserré, cet espace contenoit cependant un étang, un bois, une volière, une orangerie, des allées, des parterres, un théâtre et un labyrinthe.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Mazarin avait laissé sa lampe dans l'orangerie pour faire croire qu'il se promenait.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
L'orangerie, dont toutes les caisses décoraient le devant du château, était ornée de riches tentures.Louis Constant Wairy (1778-1845)
L'orangerie, que l'on trouvait au bout, menait à couvert jusqu'aux communs du château.Gustave Flaubert (1821-1880)
Les belles heures, données à l'intimité, à la liberté, à la gaieté, dans la grande salle de bois, à l'extrémité de l'aile du palais regardant l'orangerie !Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Comment utiliserait-on le mieux l'orangerie et les fleurs ?Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Presque au même moment, cette porte s'ouvrit, et le personnage appelé au rendez-vous entra furtivement et suivit son amante, sans rien dire, jusqu'à une petite orangerie où ils s'enfermèrent.George Sand (1804-1876)
Prenez ce flambeau et conduisez-nous jusqu'à la porte de l'orangerie qui donne sur le jardin.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Je me glissai dans une orangerie qui longeait une des faces du parterre, et j'y trouvai une autre échelle ; elle était beaucoup trop courte.George Sand (1804-1876)
Nous en jugeâmes à la quantité de gibier qui encombrait la porte de l'orangerie.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Maintenant passons de l'orangerie au pavillon de chasse.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Aussi zélé qu'instruit, il soignait et dirigeait à la fois les vergers et les potagers, l'antique jardin à la française, l'orangerie et les serres chaudes.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Les serres et une orangerie sont séparées du jardin botanique par des fossés, où l'on a placé des ours de différentes espèces.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Comminges alors conduisit le comte dans une chambre du rez-de- chaussée d'un pavillon faisant suite à l'orangerie et de plain- pied avec elle.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le vestibule intérieur se transforme en orangerie ; enfin, le tout aura un petit air de fête, sans prétentions, qui prouvera au moins ma bonne volonté.Dorothée de Dino (1793-1862)
Fabrice entra avec précaution, et se trouva à la vérité dans l'orangerie, mais vis-à-vis une fenêtre fortement grillée et élevée, au-dessus du sol, de trois ou quatre pieds.Stendhal (1783-1842)
Cette dépense sera beaucoup plus considérable que celle pour la réparation de ladite orangerie, et l'opération plus longue et plus difficile.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Les consuls provisoires se rendirent le 20, à deux heures du matin, dans la salle de l'orangerie où s'étaient réunis les deux conseils.Gaspard Gourgaud (1783-1852)
Le jardinier apporta un brancard ; on y posa les blessés, et on les porta dans une grande pièce qui servait d'orangerie pendant l'hiver.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ORENGERIE » subst. fem.

Endroit d'un grand jardin où sont placez les orengers & autres arbres qu'on esleve dans des caisses.
 
ORENGERIE, se dit aussi de la serre des orengers, du lieu où on les enferme l'hiver pour les garantir de la gelée
 
ORENGERIE, se dit aussi des orengers mêmes enfermez dans les caisses. Un tel a vendu son orengerie mille escus, c'est à dire, tous ses orengers.
Le dessous des mots La tonnelle sous le canal La tonnelle sous le canal

Les anglicismes sont l’objet de fréquentes critiques, en raison de leur nombre jugé excessif et de leur origine.

Marie-Hélène Drivaud 06/05/2020