orée

 

définitions

orée ​​​ nom féminin

L'orée du bois, de la forêt, la bordure. ➙ lisière.
 

synonymes

orée nom féminin

bord, bordure, lisière

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'ai erré sur la pelouse, où de vieux gardes se traînent à l'orée des bois.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
À l'orée du bois, les deux groupes se séparèrent.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
On entendait le broutement de trois brebis, à l'orée du verger, sur des éteules de seigle.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Un groupe épais de chevaux et d'hommes s'aggloméra à l'orée d'un bois.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Arrivé, lui aussi, à l'orée de la grande avenue, il avait hésité, comme elles, cinq minutes auparavant, sur la direction à prendre.Paul Bourget (1852-1935)
Un paysan, à l'orée d'une ferme, chantait, plus gai qu'une alouette.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
D'ordinaire ils préféraient les fillettes communes assises aux portes des bonnes villes, le soir, à l'orée des cimetières.Marcel Schwob (1867-1905)
La sauvagerie du site, sa difficulté d'accès, son éloignement, à l'orée de la forêt, s'opposaient à tout voisinage immédiat.Daniel Lesueur (1854-1921)
Et comme on prend part à leurs petites misères, à leurs joies de rien, à cette vie végétative et douce, et que confine l'orée d'un champ !Charles le Goffic (1863-1932)
Et elle gagna l'orée du parc, la grande trouée lumineuse du parterre.Michel Corday (1869-1937)
La mer ne prend pas toute la force aux jeunes hommes et les couples sont nombreux le soir à l'orée du marais ou aux plis des dunes.Marc Elder (1884-1933)
Et faisant nostre chemyn le long de la coste, vismes lesdits sauuaiges sur l'orée d'un estanc et basses terres, qu'ilx fessoint plusieurs feuz et fumées.Jacques Cartier (1491-1557)
Nous espérons que le référendum mettra un terme au conflit et que nous sommes à l'orée d'un processus de paix durable.Europarl
Dans le bois, ensuite, tandis que la voiture se rangeait à l'orée d'un carrefour, ils se jetaient à travers les taillis.Camille Lemonnier (1844-1913)
Il avait franchi quatre cents coudées, lorsque émergea, presque à l'orée où naguère lui-même était apparu, une bête monstrueuse.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Tendrement enlacées, elles allaient à petits pas, aspirant l'haleine des fleurs lasses, qui s'exhale à l'orée d'un beau jour.Romain Rolland (1866-1944)
Parvenu à l'orée de la clairière, il s'arrêta, écouta et examina les environs à la faveur de l'aube naissante.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
L'ombre insaisissable partout se diffuse ; elle refroidit la lumière à l'orée de la fenêtre, endeuille les murs, répand sur les objets les plus infimes un mystère solennel dont l'âme s'épouvante...Hector Bernier (1886-1947)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ORÉE » subst. fem.

Le bord d'un bois. On se met à l'affust à l'orée d'un bois, On dit aussi l'orée de la mer, pour le bord de la mer, & l'orée d'un banc de sable, qu'on appelle autrement escore. Et generalement il a esté dit du bord de quelque chose. Ce mot vient de orata, qui a esté fait de ora, comme montée de montata, & vallée de vallata. Menage.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à certains ! Pourtant, comme les autres langues romanes, le français est issu du latin et la majorité de son lexique est héritée de cette langue morte. Certains mots et expressions ont même été directement empruntés à la langue latine, et nous les employons quotidiennement sans forcément nous en rendre compte. Pour preuve, je vous propose un petit voyage au cœur de la langue française afin de découvrir dix mots latins qui se sont dissimulés dans notre vocabulaire. In fine, plutôt vivace le latin !

Édouard Trouillez 19/12/2019