orgie

 

définitions

orgie ​​​ nom féminin

(au pluriel) Antiquité Fêtes solennelles en l'honneur de Dionysos, de Bacchus.
Partie de débauche. —  Repas long, copieux et arrosé à l'excès. ➙ beuverie, ripaille.
Orgie de : usage excessif de. ➙ excès. Faire une orgie de fraises. —  Une orgie de couleurs.
 

synonymes

orgie nom féminin

[Antiquité] bacchanale

beuverie, débauche, ripaille (familier), soûlographie (familier), ribote (vieux ou plaisant)

excès, débauche, débordement, profusion, surabondance

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On assura au roi qu'on avait trouvé les paillasses sur lesquelles se faisait l'orgie et les restes de la ripaille.Jules Michelet (1798-1874)
Il est malheureusement bien vrai que, sans le loisir et l'argent, l'amour ne peut être qu'une orgie de roturier ou l'accomplissement d'un devoir conjugal.Charles Baudelaire (1821-1867)
Une fois, pendant une orgie, le feu avait pris dans les appartements du commandant ; mais il avait été promptement éteint.Joseph de Bonnefoux (1782-1855)
C'était une griserie de chants patriotiques, à l'occasion de la paix signée, une orgie de victoire qui me jetait des bouffées de rouge au front et de rage au cœur.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
La flambée du pétrole s'est accompagnée d'une orgie spéculative sur les matières premières, y compris les denrées alimentaires.Europarl
Cette orgie fut ma première leçon d'ivresse, et j'étais tellement ébloui par les liqueurs que j'en respirais partout, et que l'air me semblait imprégné d'alcool.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Ils prirent une chambre séparée, burent tête à tête force bouteilles, firent du tapage ; puis le lieu de l'orgie devint absolument silencieux.Émile Blémont (1839-1927)
Chez lui, le plaisir ne s'arrêtait jamais avant d'atteindre aux folles nuances de l'orgie ; on le savait.Paul Féval (1816-1887)
Une fête avec chants, danses et fantasias, et suivie de quelque bruyante orgie, devait être donnée en leur honneur.Jules Verne (1828-1905)
Son visage et toute l'habitude de son corps disaient énergiquement quelle fatigue lui laissait l'orgie.Paul Féval (1816-1887)
D'ailleurs, dans la honteuse orgie que ses gens firent des richesses du vaincu, elle sut fort bien prélever la part du lion et refuser justice à ses héritiers.George Sand (1804-1876)
Tout cela à propos d'une orgie de patriciens dont je viens d'être témoin dans une auberge !George Sand (1804-1876)
Après quelques entraînements et quelques ardeurs, un immense mal de cœur moral nous envahit et nous donne comme le vomissement de l'orgie de la veille.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
La prise était bonne ; la nuit s'était passée en pillage et en orgie ; c'était fête complète pour les gens de la forêt.Paul Féval (1816-1887)
Le bruit du pillage et de l'orgie arrivait, comme par bouffées, le long des corridors.Paul Féval (1816-1887)
Au milieu d'une orgie, il déclamait contre les emportements de l'orgie, il faisait rougir ses jeunes compagnons de leur raison perdue au fond d'une coupe.Jules Janin (1804-1874)
Elle courait, emportée dans un élan d'épouvante, elle se roulait dans l'orgie avec des éclats de plus en plus furieux.Émile Zola (1840-1902)
Ils riaient, pleuraient, chantaient tour à tour ou à la fois, comme dans une orgie.Pamphile Le May (1837-1918)
Cette soirée-là tranchait sur les autres ; elle avait passé dans les habitudes de la famille comme une orgie bourgeoise d'une gaieté folle.Émile Zola (1840-1902)
Il y avait des siècles que l'eau du ciel inondait les salles magnifiques à travers les toits désemparés, lorsqu'eut lieu l'orgie des vampires.Paul Féval (1816-1887)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ORGIES » subst. fem. plur.

Terme dont se servent les Payens pour nommer les Festes & sacrifices de Bacchus, qui se celebroient particulierement sur les montagnes par des femmes furieuses qui s'appelloient Bacchantes Servius dit qu'au commencement on appelloit Orgies, toutes sortes de Sacrifices en Grece, & ce qu'on appelloit ceremonies à Rome.
So British... ou pas ! Challenge Challenge

Le mot anglais challenge s’est glissé dans la langue française comme synonyme de « défi, compétition » déjà depuis la fin du XIXe siècle.

Dr Orodru 10/03/2021