pale

définitions

pale ​​​ nom féminin

Partie d'un aviron, d'une roue à aubes qui pénètre dans l'eau.
Partie d'une hélice qui agit sur l'air ou sur l'eau. Les pales d'un hélicoptère.
Technique Vanne (d'une écluse, d'un bief).

pale ​​​ nom féminin

Liturgie catholique Linge sacré, carré et rigide qui recouvre la patène et le calice pendant la messe.

pâle ​​​ adjectif

(teint, peau, visage) Blanc, très peu coloré. Un peu pâle. ➙ pâlichon, pâlot. —  (personnes) Qui a le teint pâle.
locution, familier Se faire porter pâle, malade.
Qui a peu d'éclat.
Peu vif ou mêlé de blanc. ➙ clair. Bleu pâle.
abstrait Fade, terne. Une pâle imitation.

palé ​​​ , palée ​​​ adjectif

Blason Qui est divisé verticalement de parties égales et en nombre pair d'émaux alternés.

synonymes

pale nom féminin

aile

aube, palette

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « pale »

Il se releva soudain, tout pale, tout défait, et ne sortit du bois que pour commencer à travers champs une course insensée.Gaston Lavalley (1834-1922)
La figure de cette femme austère était, comme toujours pale, inflexible, menaçante.Eugène Sue (1804-1857)
Il n'y avait plus de végétation, sinon quelques traces de lichen pale sur les rochers.Marcel Schwob (1867-1905)
Hélène resta toute pale des paroles rapides qu'elle venait de surprendre.Émile Zola (1840-1902)
Il s'assit en face d'elle, et la yole démarrée glissa sur l'étang, mue par cette pale qui ne faisait aucun bruit.Marcel Prévost (1862-1941)
Les ouvriers revenaient de dîner, et s'apprêtaient à lever la pale qui retenait l'eau.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Une fille d'une beauté non pareille, mais dont le visage très pale était semé de taches de rousseur, était portée sur un brancard par sa mère et son frère.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
La bouche était un trou pale, au fond duquel on eût en vain cherché des dents.Jules Lermina (1839-1915)
Puis, elle l'embrassait, jouant toute une comédie de passion, satisfaite et vengée du tourment qu'elle croyait deviner sur la face pale de sa mère.Émile Zola (1840-1902)
Malgré son énergie et son impassibilité, celui-ci devint pale.Jules Verne (1828-1905)
La reine est restée à cheval, si pale qu'elle semble une statue d'ivoire.Judith Gautier (1845-1917)
A la lueur d'une chandelle, on voyait sur la table un pot de pale-ale et une terrine de pommes de terre bleuies par le froid.Louis Mullem (1836-1908)
Bézuquet continua sa lecture à voix basse, la recommença deux ou trois fois, très pale, les cheveux littéralement dressés.Alphonse Daudet (1840-1897)
On déboucha du pale ale, et j'en versai au bon géant, qui, debout devant la cheminée, me regardait en souriant.Judith Gautier (1845-1917)
Dans tout cet or, sous l'épaisse coiffure sombre qu'elle portait, son teint pale se dorait d'un reflet vermeil.Émile Zola (1840-1902)
Elle souriait, très pale ; ce sourire de bienvenue était doux, triste.Guy Chantepleure (1870-1951)
Aucun nuage n'en tachait plus le pale azur, teinté de rose.Émile Zola (1840-1902)
Les deux journalistes, n'ayant pas l'intention de souper, s'approchèrent du bar et se firent servir deux verres de pale ale.Arsène Bessette (1873-1921)
L'enfant était pale, ses yeux étaient fermés, il respirait difficilement, et chacune de ses aspirations était profonde comme s'il soupirait.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Mais, voyant sa mère inanimée, son père sombre et pale, elle se laisse glisser sur ses genoux, lève les yeux aux ciel et sanglote convulsivement.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Afficher toutRéduire

Exemples de « pâle »

Bibandier, à qui le bichof donnait de belles couleurs, devint pâle tout à coup et baissa les yeux à ce souvenir brusquement éveillé.Paul Féval (1816-1887)
Je devais être fort pâle ; je fus obligée de m'appuyer à son établi de tailleur.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Il avait une face pâle, très sévère, un air de hautaine dignité, sous sa couronne de rares cheveux blancs.Émile Zola (1840-1902)
Il dort dans ma chambre, et j'aime à le regarder au reflet du matin rose, parce qu'alors il me paraît tout rose aussi, mon pauvre enfant pâle !George Sand (1804-1876)
S'il fait déjà sombre avec le soleil de juillet, à quoi cela ressemblera-t-il alors dans la lumière pâle de décembre ?Europarl
Sur le pâle visage de la jeune fille revinrent un peu les couleurs de la joie et de la vie.Daniel Lesueur (1854-1921)
Christine m'est agréable par sa forme, sa grâce, sa discrétion, son air pâle et voilà tout.Remy de Gourmont (1858-1915)
Elle avait mis sa main sur le bras de son père comme pour l'arrêter, et elle était pâle, bien pâle.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Vous êtes aussi pâle que si c'était vous et non lui qui aviez subi la saignée.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
La soie des cheveux et leur couleur pâle se devinaient à des nuances dans les boucles, comme effacées, comme évaporées, comme fanées.Paul Bourget (1852-1935)
Pourtant, il avait cru d'abord distinguer, sous un déroulement d'épais cheveux, un fin profil pâle.Émile Zola (1840-1902)
Elle avait de grosses lèvres d'un rose pâle, avivées par le charbon, qui le tourmentaient d'une envie croissante.Émile Zola (1840-1902)
Tout le reste blanc, rien que blanc, et il tombe du ciel pâle une rosée neigeuse...Remy de Gourmont (1858-1915)
La tache pâle que faisait son visage disparut dans une autre tache pâle, que formèrent ses deux mains.Daniel Lesueur (1854-1921)
J'ai passé la fin de l'année, le commencement de cette année-ci à songer à toi et à ne songer qu'à toi, ma pâle fiancée.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Un moment, elle regarda le papier taché, la toilette grasse, ce trou sale qui baignait dans un soleil pâle.Émile Zola (1840-1902)
Il vit une toute jeune femme, excessivement jolie, mais pâle, vêtue ainsi qu'une ouvrière, et qui tenait un petit enfant dans ses bras.Daniel Lesueur (1854-1921)
Celle-ci ne comprit point d'abord, mais l'espèce d'attention curieuse dont elle était l'objet l'éclaira enfin ; elle rougit, puis devint pâle.Émile Souvestre (1806-1854)
Il jeta sur la jeune femme un regard rapide, ému malgré lui par ce visage pâle, par ces yeux pleins de terreur.Albert Delpit (1849-1893)
Mon pauvre enfant était bien pâle ; il avait dix mois, il me souriait, me tendait ses petites mains ; je me trouvais heureuse.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PALE » s. f.

Piece de bois qui sert à boucher l'ouverture d'un biez de moulin, ou la chaussée d'un estang. Pour mettre l'estang en cours, il faut lever les pales. On l'appelle en d'autres endroits la bonde. Pour donner l'eau à la rouë du moulin, il faut lever une pale. Le biez du moulin est fermé par trois pales. En quelques lieux on les appelle aussi des lançoirs.
 
PALE, signifie à l'Eglise ce qui sert à couvrir le calice. C'est un carton quarré couvert de la même estoffe que le reste des ornemens, qui est chargé d'une croix. On l'appelle en quelques lieux le volet. On leve la pale pour découvrir le calice à la consecration.

Définition de « PASLE » adj. m. & f.

Blesme, descoloré, à qui il manque quelque vivacité du teint, ce peu de rouge qui se mesle avec le blanc pour faire une belle chair. Un homme est pasle & deffait, quand il releve d'une maladie, quand il a une peur, ou une colere violente. Il devint pasle comme la mort, pasle comme son rabat. On dit que les filles ont les pasles couleurs, quand elles ont des suppressions de menstruës. On appelle des roses pasles, les roses ordinaires, par opposition à celles de Provins qui sont d'un rouge plus foncé. On dit aussi, que le Soleil est pasle, lors qu'il est eclipsé, ou qu'il y a quelque nuée qui commence à le couvrir ; car il ne jette alors qu'une lumiere pasle & blafarde. On appelle couleurs pasles, celles qui sont lavées ou meslées de blanc. Ainsi on dit du bleu pasle, du jaune pasle.
Les deux font la paire Figue et foie Figue et foie

La cuisine française mélange volontiers gastronomie et anatomie, en accommodant divers organes ou autres abats… et cela se retrouve dans l’étymologie.

Dr Orodru 15/04/2021