panne

 

définitions

panne ​​​ nom féminin

Marine Mettre, être en panne (navire), à l'arrêt (les vergues étant tournées).
Arrêt de fonctionnement dans un mécanisme, un moteur ; impossibilité accidentelle de fonctionner. locution Tomber en panne. Panne d'essence (ou panne sèche). —  Panne d'électricité.
familier Être en panne, momentanément arrêté. —  Être en panne de qqch., en manquer.

panne ​​​ nom féminin

Étoffe à poils couchés brillants.
Graisse qui se trouve sous la peau du cochon.

panne ​​​ nom féminin

Technique Pièce de charpente.
 

synonymes

panne nom féminin

arrêt (de fonctionnement), coupure, interruption

[familier] misère

en panne

hors service, détraqué (familier), en carafe (familier), HS (familier), brisé (familier, Québec)

en suspens, en attente, en souffrance, en carafe (familier), en plan (familier), en rade (familier)

[bateau] immobile, immobilisé

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Voyez-la qui met en panne comme si elle craignait de la trop approcher ; mettons en panne aussi, et au point du jour nous y débarquerons !Joseph de Bonnefoux (1782-1855)
Notre vainqueur, voyant que nous nous rendions, mit en panne pour nous donner la facilité de venir à lui.Édouard Corbière (1793-1875)
Pour les cas de panne mécanique, l'article 5 semble apporter une certaine aide, dans l'exemption prévue pour les circonstances extraordinaires.Europarl
Nous passâmes au-dessus d'innombrables navires de toute espèce, dont quelques-uns louvoyaient avec peine, mais dont la plupart restaient en panne.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Une question se pose alors : qui portera la responsabilité des préjudices subis au cas où ces machines tomberaient en panne ?Europarl
Lorsque les moteurs d'un avion tombent en panne pour des raisons techniques ou par malveillance, celui-ci s'écrase.Europarl
Pour les mettre d'accord ou leur donner le temps de tomber, nous ordonnâmes au capitaine de s'approcher le plus près possible de l'île, et de mettre en panne.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Pendant la nuit, le vent s'affaiblit, et au point du jour nous aperçûmes, à trois lieues de nous, quelques vaisseaux en panne.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
La grande panne des nuages, qui s'était condensée à l'horizon de l'ouest avec un aspect d'île, se défaisait maintenant par le haut, et les lambeaux couraient dans le ciel.Pierre Loti (1850-1923)
Je les ai crus en panne et j'ai atterri pour voir si je pouvais leur être utile.Henry de Graffigny (1863-1934)
À ce stade, je ne peux donc pas vous dire ce qui a vraiment provoqué cette panne.Europarl
Le dompteur ne voulait pas s'exposer à rester en panne avec sa ménagerie, loin de tout secours, dans un pays inconnu, où il n'avait aucun crédit à attendre.Oscar Méténier (1859-1913)
Comme il n'y a ni brise ni courant, on se contente de déborder les avirons, et de rester tout naturellement en panne.Louis Boussenard (1847-1910)
Tout l'été il avoit de la panne, mais il ne portoit pas trop régulièrement son manteau sur les deux épaules.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
En tant que vice-présidente de la délégation estonienne, je m'inquiète des informations selon lesquelles le dialogue social est en panne dans ce pays.Europarl
En entrant dans la latitude de ces îles, nous fûmes forcés de rester en panne pendant quelques jours.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Leur car est malheureusement tombé en panne, les mettant dans l'obligation de louer un car français local non équipé de ceintures.Europarl
Il nous fut facile de l'approcher, car il était en panne, et la cime de son mât était brisée.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Puis, derrière un auto, derrière un cheval, ou poussés à bras d'homme, les aéroplanes tombés en panne aux lisières extrêmes de la plaine.Michel Corday (1869-1937)
C'était donc la panne grave, et je ne pouvais songer à repartir et terminer le circuit.Henry de Graffigny (1863-1934)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PANNE » s. f.

signifie originairement une peau, & se dit aussi d'une peau avec sa toison, à laquelle on donne diverses preparations. Mais dans l'usage commun elle se dit d'une peau chargée d'une certaine espaisseur de graisse qui s'y attache, & particulierement de celle du ventre.

Définition de « PANNE » s. f.

Estoffe toute de soye, dont les filets traversants sont couppez, & forment une espece de poil qui est plus long que celuy des velours, & plus court que celuy de la peluche. Les pannes sont de même soye, qualité & largeur que le velours façonné. On appelle souvent de bons bourgeois, des manteaux doublez de panne : parce que c'est leur vestement d'hiver le plus ordinaire. Ce mot vient de pannus, qui se dit de toutes sortes d'estoffes chaudes & mollettes, soit qu'elles soient de laine, ou de soye ; & celuy-cy est derivé de pennae, qui se dit de toutes sortes de draps & de fourrures, parce qu'elles ont la même qualité chaude & molle.
 
PANNE, ou Penne, en termes de Blason, est la même chose que fourrures, sçavoir le vair & l'hermine. L'un & l'autre ont l'argent pour metal. L'hermine a pour couleur le sable ; & le vair l'azur, qu'il ne faut point specifier, quand cette regle est observée.
 
PANNE, chez les Artisans, se dit du costé le plus mince du marteau opposé à la teste.
 
PANNE. Terme de Charpenterie. Piece de bois de six ou sept pouces en quarré entre deux fermes ou jambes de force, & entre le faiste & l'entablement, sur laquelle posent les deux bouts des chevrons qui ne pourroient pas estre assez longs pour aller du haut du toit jusqu'en bas, ou assez forts pour soustenir les lattes, & l'ardoise ou les tuilles. Les pannes sont de même grosseur que les faistes & sousfaistes de sept pouces, & sont peuplées de chevrons espacez de quatre à la latte brandis, & chevillées sur la panne.
 
PANNE, se dit en termes de Marine. Mettre à panne, c'est faire pancher le navire d'un costé pour fermer quelque voye d'eau qui est de l'autre bord. On le dit aussi, quand on retarde le vaisseau pour attendre ou laisser passer d'autres vaisseaux qui veulent gagner de l'avant. On appelle cela, Estre en panne.
 
PANNE, est le nom de la femelle d'un paon. Elle n'a pas cette longue queuë, comme le masle.
Vidéos Épivarder, par Alain Rey Épivarder, par Alain Rey

Saviez-vous que le verbe épivarder, couramment utilisé au Québec, était employé au XVIIe siècle dans les provinces de l'ouest de la France ? Écoutez Alain Rey nous raconter l'histoire de ce mot, témoin du lien profond entre le français québécois et le français de France.

Alain Rey 16/09/2020