coupure

 

définitions

coupure ​​​ nom féminin

(Action de couper)
Blessure faite par un instrument tranchant. ➙ entaille. Coupure au visage. ➙ balafre, estafilade.
Séparation nette, brutale. ➙ cassure, fossé. Il y a une coupure entre ces deux périodes de sa vie.
Suppression d'une partie (d'un ouvrage, d'une pièce de théâtre, d'un film).
Interruption (du courant électrique, du gaz, de l'eau). Coupure d'eau.
(Chose coupée)
Coupures de journaux, articles découpés.
Billet de banque. Payer en petites coupures.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'était une grande coupure que la rivière avait faite dans les terres en déracinant deux ou trois vergnes qui étaient restés en travers de l'eau, les racines en l'air.George Sand (1804-1876)
Une coupure de courant s’était produite en raison d’une défaillance accidentelle de certains générateurs.Europarl
Au moment où il franchit la coupure de la barre, un door-keeper le débarrassa de sa robe de pair.Victor Hugo (1802-1885)
Le message politique doit être clair : priorité est donnée à la croissance et à l'emploi, mais sans introduire de coupure radicale avec la politique actuelle.Europarl
Toutefois, je m'inquiète de ce que les détaillants, ainsi que les petites et moyennes entreprises, ne disposeront pas de billets de plus petite coupure avant le jour « e ».Europarl
Elle s'avançait jusqu'auprès de la coupure ménagée dans le cirque, et rapprochait la famille royale de l'autel ainsi que des spectateurs.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
C'est comme une brutale coupure de sabre, entre nos deux existences pendant un an rapprochées.Pierre Loti (1850-1923)
Le moment venu, il fait, à l'endroit même où il se trouve, une coupure verticale dans la toile de la tente ; elle lui suffit pour s'introduire.Eugène Sue (1804-1857)
Si la coupure est mal établie ou mal défendue, un seul peloton précédé de la 1re section de tirailleurs, l'enlèvera sans aucune opération préliminaire.Christophe-Marcel Roguet (1800-1877)
Plus de 300 000 abonnés, dont je fais partie, ont fait face à des coupures de courant, dans certains cas pendant plusieurs jours, ainsi qu'à une coupure des services téléphoniques.Europarl
La rivière s'y encaisse le long d'une coupure à pic, les arbres de la rive apportent leurs têtes au rez du sentier que nous suivons.George Sand (1804-1876)
Continue à lui prouver que le drame n'est pas trop long, et ne lui accorde, autant que possible, aucune coupure.Émile Zola (1840-1902)
Au lieu d'arriver en flèche et de me crever l'œil, le couteau me fit une coupure au sourcil.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Ce mot de « ruines », quand on le prononçait avant la grande coupure historique de 1914, évoquait des choses patinées par le temps, sanctifiées par le respect, témoins de générations disparues.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
A quelques pas de la porte, la barre, coupure transversale, sorte de frontière, marquant l'endroit où finit le peuple et où commence la seigneurie.Victor Hugo (1802-1885)
La route franchissait le ruisseau sur un pont qu'ils détruisirent, puis traversait la côte elle-même par une coupure pratiquée entre deux monticules boisés.Adolphe Thiers (1797-1877)
La cascade tombait à notre droite, et une coupure aiguë sillonnait le massif volcanique devant nous.George Sand (1804-1876)
Landry approcha donc de la coupure, car son frère et lui avaient la coutume d'appeler comme cela cet endroit de leur joncière.George Sand (1804-1876)
On voit que l'auteur n'a écrit ces quelques pages qu'à contre-cœur ; je crois même qu'une heureuse coupure les a fait disparaître depuis peu de la représentation.Hector Berlioz (1803-1869)
Ce ne fut qu'avec une peine extrême que l'on parvint à y faire une coupure.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COUPPEURE » s. f.

L'endroit où une chose est couppée, la maniere dont elle est couppée, ou même la solution de continuité qui y est faite. Vostre Barbier vous a fait une couppeure à la gorge. La couppeure de cette estoffe n'est pas de droit fil. Je me suis fait une couppeure qui va juqu'à l'os.
Vidéos Le beignet, par Karim Duval Le beignet, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020