interruption

définitions

interruption ​​​ nom féminin

Action d'interrompre ; état de ce qui est interrompu. ➙ arrêt, coupure, suspension. L'interruption des communications. Sans interruption, sans arrêt. —  spécialement Interruption volontaire de grossesse. ➙ IVG.
Action d'interrompre qqn. Vives interruptions sur les bancs de l'opposition.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce sont de véritables constructions à demeure, ce sont des villes qui durent, sans interruption, plus de vingt ans.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Quoi qu'il en soit, – malgré l'interruption ou à cause de l'interruption, jamais volupté pareille n'a passé sur ma tête : je me sentais réellement un autre.Théophile Gautier (1811-1872)
Je prends texte d'une déclaration écrite par vous, ayant trait directement à une interruption lancée par vous.Gustave Coquiot (1865-1926)
À ces mots, le général se jeta en bas de son lit et s'empara des gazettes, qu'il lut sans interruption pendant le reste de la nuit.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Je ne sais pas à quelle fréquence vous prenez vous-même la parole, mais vous devriez comprendre qu'une telle interruption perturbe très fortement une intervention.Europarl
C'était une satisfaction qu'on semblait donner aux moindres nobles ; mais c'était aussi une assurance que les puissants resteraient sans interruption à la tête des conseils.Émile Vincens (1764-1850)
Bussy avait plus d'un moyen de combler le vide que l'interruption de cette correspondance faisait dans son existence.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Nous avons assisté à une intervention et à une interruption extrêmement inéquitables d'un processus électoral correct.Europarl
Une interruption aurait de graves conséquences sur le programme et certainement un effet perturbateur sur les travailleurs bénévoles et professionnels.Europarl
Au cas où ce débat ne serait pas clos avant l'heure des questions, il se poursuivrait immédiatement après l'heure des questions et donc avant l'interruption de séance du soir.Europarl
Les empereurs déterminent le nom et la durée de ces nengos qui se suivent sans interruption.Charles de Montblanc (1833-1894)
Ces bulletins sont détachés d'un registre à souche et portent un numéro d'ordre dont la série doit être suivie sans interruption pour chaque année scolaire.Gabriel Richou (1852-1915)
Les broches tournent quinze jours durant, les violons font rage toutes les nuits ; les bals, les dîners, les parties de campagne se succèdent sans interruption.Émile Gaboriau (1832-1873)
Vous auriez le droit de m'adresser de vifs reproches sur la longue interruption de notre correspondance et pourtant vous me les épargnez !...Hector Berlioz (1803-1869)
À cette fête succédèrent sans interruption des dîners, des parties de campagne, des divertissemens de tout genre.Ida Saint-Elme (1776-1845)
La session de 1832, ouverte le 19 novembre, se prolongea jusqu'au 25 avril de l'année suivante ; celle de 1833 lui succéda sans interruption, et dura jusqu'au 26 juin.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Après s'être perpétués sans interruption de mâle en mâle depuis cinq siècles, les deux frères n'ont maintenant chacun qu'une fille.Ernest Michel (1837-1896)
Il s'étoit commis pendant cette interruption du gouvernement municipal des désordres irréparables dans les archives qui avoient été presque entièrement détruites ou dissipées.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Celui-ci doit être fourni à tous les acteurs sans interruption et avec l'impact le plus faible possible sur l'environnement.Europarl
Les bonheurs comme les malheurs vont en troupe ; j'en avais momentanément fini avec les derniers, et les premiers se succédaient sans interruption.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INTERRUPTION » subst. fem.

Action qui interrompt. Un Orateur a du mal à se remettre quand on luy fait trop d'interruptions. un homme de lettres ne doit point avoir d'affaires qui apportent de l'interruption à ses estudes.
 
On dit aussi, l'interruption d'une prescription, quand on fait quelques procedures ou actes authentiques de possession contre celuy qui pretendoit prescrire.
Drôles d'expressions L'herbe est toujours plus verte ailleurs L'herbe est toujours plus verte ailleurs

On croit toujours que les autres sont mieux lotis, qu’on trouvera mieux ailleurs.

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 28/06/2021