particule

définitions

particule ​​​ nom féminin

Très petite partie, infime quantité (d'un corps). Particules de calcaire. Particules fines, en suspension dans l'air.
Sciences Constituant (d'un système physique) considéré comme élémentaire. —  Physique des particules, étudiant les composants fondamentaux de la matière (quarks…) et du rayonnement (photons…).
Petit mot invariable, élément de composition (➙ préfixe, suffixe) ou de liaison. Particule privative. —  Particule nobiliaire ou particule, la préposition de (du, de la) précédant un nom de famille.

synonymes

particule nom féminin

élément, fragment, parcelle

corpuscule, atome, molécule (vieux)

[Linguistique] affixe, préfixe, suffixe

nom à particule

nom à rallonge (familier), nom à charnière (familier), nom à tiroirs (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Une baguette de verre ne conduira pas un choc, & le verre le plus mince ne laissera entrer aucune particule dans aucune de ses surfaces pour traverser de l'une à l'autre.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Thomas-François d'Alibard (1703-1799)
Bien au contraire, il s'est donné à lui-même la particule en 1830, – quelques-uns disent sans droit, – et il aime à placer ses héros dans le grand monde.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Je remarquai que ce dernier parlait toujours de lui-même d'une manière indéfinie en se servant de la particule on pour remplacer la première personne du singulier qu'il n'employait presque jamais.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
J'y ai acheté différentes choses ; outre diverses reliques, je t'apporte une particule de la vraie croix.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Dans plusieurs cas l'on sépare le pronom du verbe ; mais alors on interpose la particule eïâ.Volney (1757-1820)
L'eau pure ne cause point la sensation du goût, parce qu'elle ne contient aucune particule sapide.Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826)
Bref, elles transportent le mariage dans l'adultère, et chassent du sixième commandement la particule non.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Une particule d'air peut être environnée par douze particules d'eau d'un volume égal au sien, toutes en contact avec elle, & de plusieurs autres ajoutées à celles-là.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Thomas-François d'Alibard (1703-1799)
A cette époque, les grades dans la cavalerie étaient à peu près dévolus aux fils cadets des familles nobles, et les gens sans particule à leur nom avançaient difficilement.Honoré de Balzac (1799-1850)
C'était un effet malheureux que produisait la petite particule de ; elle rendait ridicule une personne qui, autrement, eût été fort sympathique par son esprit agréable et son affabilité sincère.Daniel Lesueur (1854-1921)
Quant à feu le colonel, on le disait baron de la façon du premier empire et on lui contestait la particule qu'il mettait devant son nom.Émile Gaboriau (1832-1873)
Je suis pure et inaltérable comme une particule de lumière, et vous me rappelez dans la nuit de la vie !Alphonse de Lamartine (1790-1869)
A la vue de la noble particule, précédant le nom de notre héros pacifique, quelqu'un osera-t-il accuser sa vanité ?Ferdinand Berthier (1803-1886)
Pour former l'impératif on se sert des personnes du présent, auxquelles l'on ajoute la particule l'.Volney (1757-1820)
C'est très inquiétant, car une seule particule peut être fatale pour certains groupes à risques.Europarl
Cette particule de terre a été du fumier, elle devient un trône, et, qui plus est, un roi.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Ce n'était point par vanité territoriale que le nouvel arrivant avait ajouté à son nom la particule, mais afin de se faire mieux connaître.Gustave Flaubert (1821-1880)
Je leur octroie la particule pour ne pas demeurer en reste sur le précédent narrateur.René Boylesve (1867-1926)
Perdyeux a ajouté une particule à son nom, et vit misérablement avec trois gosses et sa belle-famille, dans un logement à trois pièces où il écrit de beaux vers.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Il y fit figurer la particule nobiliaire pour cent francs par an, et les titres, depuis baron jusqu'à prince, pour cinq cents jusqu'à cinq mille francs.Guy de Maupassant (1850-1893)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PARTICULE » s. f.

Terme de Grammaire. Petit mot qui n'a qu'une syllabe ou deux, ou plus. Les articles, les interjections, plusieurs pronoms & adverbes sont des particules qu'on employe avec grace en toutes les Langues. On les appelle proprement particules, quand elles ne se declinent ni ne se conjuguent point. Pas est une particule negative.
Podcasts Parler comme jamais, épisode 9 : Les machines savent-elles parler ? Parler comme jamais, épisode 9 : Les machines savent-elles parler ?

Écouter les instructions d’un GPS, donner une requête à une enceinte connectée, obtenir une traduction grâce à un logiciel, demander une réponse sur Google…

Laélia Véron 01/07/2021