Email catcher

paterne

Définition

Définition de paterne ​​​ adjectif

littéraire Qui montre ou affecte une bonhomie doucereuse.

Synonymes

Synonymes de paterne adjectif

bienveillant, bon, doucereux, doux

Exemples

Phrases avec le mot paterne

Le docteur irlandais introduit dans cette détresse n'eut aucun succès avec ses manières paternes, ses belles phrases de bouche-en-cœur.Alphonse Daudet (1840-1897)
Le ton plutôt paterne des textes majeurs de cette tradition écrite émane de la vie quotidienne de la ville mais aussi du village.Sociétés contemporaines, 2015, Alf Lüdtke (Cairn.info)
Une d'épuisement, trouve paterne (fleuve) : en ramures de peau, selon que la promesse se forma.Po&sie, 2016, Guillaume Artous-Bouvet (Cairn.info)
Ce gros garçon, dont la physionomie n'avait rien que de paterne, apparut comme transfiguré.Edmond About (1828-1885)
Il l'enveloppait des pieds à la tête d'un regard à la fois paterne et fauve.Hector France (1837-1908)
De son gouvernement paterne où il trônait, le prêtre est descendu à la fraternité.Jules Michelet (1798-1874)
Des moines souriaient d'un air paterne, et les gens du peuple bénissaient la chèvre, le jeune danseur et l'heureuse mère qui avait mis au monde un garçon si intelligent.Paul de Musset (1804-1880)
La parole est à monsieur, dit-il en indiquant le personnage à l'air paterne, et qui portait trois ou quatre gilets.Stendhal (1783-1842)
De temps en temps son frère aîné interrompait la conférence par quelque incise d'amicale et paterne ironie.Marcel Prévost (1862-1941)
Sans la conscience, tout se passerait peut-être, dans l'homme le plus réfléchi, exactement comme cela se passe sous l'œil paterne de la conscience.Remy de Gourmont (1858-1915)
Les mains derrière le dos, il n'avait point son air paterne, sa bonhomie souriante et un peu commune.Émile Zola (1840-1902)
Est-ce là la physionomie paterne d'un homme qui va prendre le bourdon pour faire un pèlerinage ?Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il nuançait délicatement ces menaces prononcées de sa voix paterne et douce.Albert Delpit (1849-1893)
Un homme paterne arrivait, tout blanc, à la figure épaisse et bonne, aux gros yeux bleus d'enfant crédule.Émile Zola (1840-1902)
Debout devant elle, il souriait d'un air paterne.Émile Zola (1840-1902)
Verhulst, la mine paterne, distribuait ces billets à tous les consommateurs, et ceux-ci de défiler sans cesse, leur curiosité égalant pour le moins leur haine.Georges Eekhoud (1854-1927)
Il tâcha de l'effrayer, puis, la voyant émue, prit subitement un ton paterne.Gustave Flaubert (1821-1880)
Il y manque un petit chien griffon et quelque paterne vieillard qui, par la fenêtre, à ce spectacle ravissant, verse quelques douces larmes « que lui inspire le souvenir ».Remy de Gourmont (1858-1915)
Un seul blâma hautement le jeune ingénieur, et d'un ton paterne lui reprocha son imprudente précipitation.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le claqueur déguisé en vieux rentier ou en colonel en retraite, frappe le plancher du bout de sa canne d'un air paterne et avec modération.Hector Berlioz (1803-1869)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des phrases qui ont changé le monde... Top 10 des phrases qui ont changé le monde...

L‘histoire n’est pas seulement faite de grands événements. Elle est aussi faite de grands discours, de phrases qui ont marqué des générations et...

Candice Zolynski 12/03/2024
sondage de la semaine