patibulaire

définitions

patibulaire ​​​ adjectif

Antiquité Fourches patibulaires, gibet.
Qui semble appartenir à un criminel (visage, apparence). ➙ inquiétant, sinistre.

synonymes

patibulaire adjectif

inquiétant, menaçant, sinistre, sombre

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
S'il y en avait parmi eux dont le visage exprimait une douceur ineffable, il y en avait d'autres, en grand nombre, dont l'aspect était rébarbatif et le regard patibulaire.Jules Tellier (1863-1889)
C'était un jeune sauvage à figure véritablement patibulaire.Charles Deguise (1827-1884)
Le patibulaire procureur finit mieux qu'il ne méritoit.Antoine Furetière (1619-1688)
N'était-il pas, spectre patibulaire, la destinée même de celui qu'il convoquait impérieusement ?Daniel Lesueur (1854-1921)
Dès qu'elle n'avait plus d'argent, elle lui en envoyait demander par des commissionnaires à figure patibulaire, et il en donnait.Émile Gaboriau (1832-1873)
Lamouche avec sa mine patibulaire faisait un contraste.George Sand (1804-1876)
La mine patibulaire du patron qu'elles avaient choisi, et celle de son équipage qui ne valait guère mieux, leur donnaient le frisson.Régis de Chantelauze (1821-1888)
Les personnes comme il faut, les hommes les plus marquants y étaient coudoyés par des gens à figure patibulaire.Honoré de Balzac (1799-1850)
C'était un homme d'un âge mur, un peu pâle, d'aspect chétif et de mine patibulaire.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Il se vit alors entouré d'une demi-douzaine d'hommes à la figure patibulaire ou sinistre.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Une cinquantaine d'individus à mine patibulaire s'approchaient du cimetière.Michel Zévaco (1860-1918)
J'ignore aussi bien la somme des voix sonores et cuivrées que fêla cette horloge patibulaire !Georges Eekhoud (1854-1927)
En vérité, elle avait peur, par instants, quand elle se considérait, seule, en pleine nuit, avec cet individu, dont la mine patibulaire avait certes de quoi épouvanter.Albert Delpit (1849-1893)
Il l'emporta donc sur l'autre, et le cardinal depuis cela l'appela toujours ce petit audacieux, et il disoit qu'il avoit une mine patibulaire.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Bien, il ne manquait que cette figure patibulaire à ma collection.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il n'est pas de jour qu'il ne se présente à la mairie, pour demander des secours de route, des hommes à figure patibulaire.Émile Gaboriau (1832-1873)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PATIBULAIRE » adj.

Qui appartient au gibet. Les Seigneurs Hauts Justiciers mettent des fourches patibulaires dans l'étenduë de leur terre. On éleve different nombre de piliers pour faire des fourches patibulaires, selon la qualité de la Seigneurie. Il y a seize piliers à Montfaucon, qui sont les fourches patibulaires de Paris, où l'on portoit autrefois les corps des executez à mort pour être exposez à la veuë des passans.
 
On dit qu'un homme a une mine patibulaire, quand il a quelque chose de sinistre dans le visage qui marque de méchantes moeurs, qui menace d'une triste fin. On appelle une ruë patibulaire, celle où il y a eu quelques gens suppliciez.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à certains ! Pourtant, comme les autres langues romanes, le français est issu du latin et la majorité de son lexique est héritée de cette langue morte. Certains mots et expressions ont même été directement empruntés à la langue latine, et nous les employons quotidiennement sans forcément nous en rendre compte. Pour preuve, je vous propose un petit voyage au cœur de la langue française afin de découvrir dix mots latins qui se sont dissimulés dans notre vocabulaire. In fine, plutôt vivace le latin !

Édouard Trouillez 19/12/2019