pâture

 

définitions

pâture ​​​ nom féminin

Ce qui sert à la nourriture des animaux. L'oiseau apporte leur pâture à ses petits.
au figuré Ce qui sert d'aliment (à une faculté, à un besoin, à une passion). —  locution En pâture. Livrer sa vie privée en pâture aux journalistes.
 

synonymes

pâture nom féminin

pâturage, herbage, pacage

nourriture, aliment, pitance (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il me semble que ton zèle devroit être satisfait de la pâture qu'on lui donne.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Tu voudrais me comparer à la louve affamée, qui court chercher la pâture de ses louveteaux, sans rien voir sur son chemin.Arsène Houssaye (1815-1896)
L'unique fin des êtres semble de devenir la pâture d'autres êtres destinés à la même fin.Anatole France (1844-1924)
Gourmand décharné, dont toutes les nations sont l'immense pâture, ne peux-tu montrer un peu de patience dans ce cas unique ?George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il est évident que nous ne jetons pas en pâture au public n’importe quel détail, car si nous le faisions, il connaîtrait sa propre évolution.Europarl
De plus, s'il faut une pâture à la crédulité du vulgaire, ne faut-il pas aussi une occupation aux loisirs du peuple ?Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Le moment approche où les sens du jeune homme et sa soif d'aimer réclameront leur pâture.Antoine-Joseph Pons (1829-1884)
Ils opposèrent les partis les uns aux autres, devinrent chefs de cabales, et par leurs intrigues fournissent une pâture à l'inquiétude de leur cour.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
D'ailleurs, ce qui se passait depuis quatre jours, ce que j'avais appris ce soir-là était déjà pour mon esprit une pâture suffisante.Léon de Tinseau (1842-1921)
Combien de besoins légitimes on aurait pu satisfaire avec ce qui a été jeté en pâture aux besoins factices ?Charles Wagner (1852-1918)
Sauf très-peu d'exceptions, le mollusque est l'être craintif qui se sait la pâture de tous.Jules Michelet (1798-1874)
Aussi voudrais-je être mère, ne fût-ce que pour donner une pâture à la dévorante activité de mon âme.Honoré de Balzac (1799-1850)
Le diable sait ce qu'il avait fait du vers : une chargée croulante de comestibles offerts en pâture à l'appétit vulgaire de la foule !Louis Dumure (1860-1933)
Qu'est-ce qui sème la haine, quand il y a tant de place pour la vie et tant de pâture pour l'amour ?Romain Rolland (1866-1944)
On le voit souvent, mais toujours pendant la nuit ; sa tête jette un éclat surprenant, qui lui sert à trouver sa pâture.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
En vain m'offrirais-tu tes richesses et tes faveurs comme on jette la pâture à l'aigle vorace et affamé, je les rejetterais toutes.George Sand (1804-1876)
Se séparer aussi violemment du réceptacle de sa pâture journalière n'était pas le fait d'un honnête homme.Charles Des Écores (1852-1905)
Dans la campagne un animal trouve toujours sa pâture, mais il n'en est pas de même d'un enfant.Élise de Pressensé (1826-1901)
Et c'est un terrible public, que celui d'une petite ville quand il croit comprendre, quand il croit avoir trouvé pâture pour sa curiosité.Émile Gaboriau (1832-1873)
Si résolus que nous soyons à ne nous plus nourrir de « vaines fumées », le manque de cette pâture légère nous demeure sensible.Jules Lemaître (1853-1914)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PASTURE » s. f.

Terre qu'on ne cultive point, qui n'est ni pré, ni terre de labour, mais qu'on reserve pour y laisser paistre les bestiaux. Il y a dix arpens de pré annexez à ce moulin, & deux arpens de pasture.
 
PASTURE, signifie aussi la nourriture propre à chaque animal, qui le fait vivre & subsister. Le pain est la plus saine & la plus naturelle pasture de l'homme. L'herbe est la pasture des animaux ; la charogne, des corbeaux. On dit aussi d'un homme noyé, qu'il est la pasture des poissons ; d'un homme dans le cercueil, qu'il est la pasture des vers.
 
PASTURE, se dit aussi des choses inanimées. Le bois est la pasture du feu. Le feu gagne toûjours tant qu'il trouve de la pasture.
 
PASTURE, se dit figurément en choses morales, de ce qui sert à nourrir l'esprit. La predication de l'Evangile est la pasture d'une ame chrêtienne. JESUS-CHRIST nous a laissé une pasture celeste dans l'Eucharistie. La contemplation de la nature est la pasture de l'esprit d'un Philosophe.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre C Relaxez-vous avec Robert : La lettre C

Calme, conscience et coquillettes vous attendent parmi les mots en C du Grand Robert.

17/02/2020