Email catcher

pâturage

Définition

Définition de pâturage ​​​ nom masculin

Lieu couvert d'une herbe qui doit être consommée sur place par le bétail. ➙ pacage, prairie, pré ; herbage.

Synonymes

Synonymes de pâturage nom masculin

herbage, alpage, champ, pacage, pâquis, pâtis, pâture, prairie, savane (Acadie, Louisiane)

Exemples

Phrases avec le mot pâturage

Durant cette période, les troupeaux, qu'ils soient sédentaires ou transhumants, sont nourris en partie grâce au pâturage aérien.L'Espace géographique, 2019, Benoît Toulouse (Cairn.info)
Les métayers ne veulent pas sacrifier les pâturages, parce que cela leur épargne la peine de soigner leurs bœufs à l'étable.George Sand (1804-1876)
Il eût été impossible de laisser ces animaux errer dans les pâturages voisins.Jules Verne (1828-1905)
La qualité du lait et la richesse des fromages sont liées aux périodes de pâturage.Ouest-France, 03/02/2021
Dans le temps, le gacaca servait à juger des conflits locaux mineurs, fonciers civils ou pénaux, de pâturage, de famille, de contrats.Bulletin de psychologie, 2010, Serban Ionescu, Eugène Rutembesa, Valérie Boucon (Cairn.info)
En clair : l'évaluation de la quantité d'herbe dans les pâturages.Ouest-France, Patrick GUYOMARD, 07/02/2021
Comme ils vivent dans les hauteurs, c'est pendant la période des festives, entre mi-juin et début octobre, quand les troupeaux sont en pâturage d'été, que leur présence peut poser problème.Ça m'intéresse, 19/10/2019, « Ours : faut-il s’obstiner à le réintroduire ? »
Ces pays élèvent leur bétail de la manière la plus durable en se basant sur les pâturages.Europarl
Le pâturage, c'est tout un art, en particulier quand les exploitations et les troupeaux grandissent.Ouest-France, Nathalie TIERS, 28/10/2019
Chaque période se caractérise par des règles spécifiques de conduite du troupeau au pâturage.Natures Sciences Sociétés, 2009, Éric Vall, Mohamadoun Amadou Diallo (Cairn.info)
Dans la pratique, les droits d'usage réglementaient l'accès à ces vallées aux autres groupes tribaux (puits, pâturages et même passage).L'Information géographique, 2011, Laurent Gagnol (Cairn.info)
Des pâturages accueillent aussi des troupeaux de moutons, auprès desquels les immigrants basques jouèrent hier un rôle de pionnier.Ouest-France, Yves HARDY, 17/03/2019
Ici, pas de vaccination ni d'antibiotique, une alimentation saine, le grand air des pâturages et un environnement naturel qui se bonifie.Ouest-France, 24/08/2021
On peut aussi augmenter l'efficience du bétail pour utiliser moins de pâturages (en leur donnant par exemple de l'herbe de meilleure qualité avec plus de légumineuses dedans).Géo, 15/01/2019, « Le bio est-il mauvais pour la planète ? »
Est-ce que le taureau mugit de faim quand il a les pieds plongés jusqu'aux genoux dans l'épaisseur des pâturages ?Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Les bouviers, qui restent de longues semaines loin de chez eux pour mener les bêtes au pâturage, ne se prennent pas la tête pour les repas.Ça m'intéresse, 06/06/2020, « La goulasch, ça vient d'où ? »
Dans la conduite du pâturage, ils sont employés après la fauche des refus.Natures Sciences Sociétés, 2004, Anne Mathieu (Cairn.info)
Cette province payait à elle seule le tiers des impôts du royaume ; seule, elle était riche et de toute richesse, pâturage, labourage et commerce.Jules Michelet (1798-1874)
Dans ce dernier cas, le pâturage facilite le contrôle de l'enherbement.Études rurales, 2019, Charline Rangé, Philippe Lavigne Delville (Cairn.info)
On croise encore des vaches qui nous coupent la route pour rejoindre leur pâturage.Ouest-France, Marylène CARRE, 07/07/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PASTURAGE s. m.

Lieu où les bestiaux vont à l'herbe pour se nourrir. La Hollande est un grand pays de pasturages. Les meilleurs domeines sont ceux qui consistent en pasturages, il n'y faut point de reparations. On disoit autrefois pasquis, & pasturaux, & pascages.
 
PASTURAGE, signifie aussi le droit de pasturer qu'on a sur certaines terres. Les Communes d'un tel village ont droit de pasturage dans ces varenes, il ne leur couste rien pour le pasturage de leurs bestiaux. Dans quelques Coustumes on les appelle padoüens, & padoüentages. On disoit autrefois padoüire, pour dire, paistre.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.