pensif

définitions

pensif ​​​ , pensive ​​​ adjectif

Qui est absorbé dans ses pensées. ➙ songeur. —  Un air pensif. ➙ absent, préoccupé, rêveur.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il reste quelque temps les yeux fixés sur l'endroit où il l'a jeté, et reprend tout pensif le chemin qui l'avait conduit au bord du fleuve.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
L'industriel était grave et pensif ; il s'irritait secrètement contre le peu de présence d'esprit des hommes qu'il gouvernait, et qui lui semblaient plus machines que ses machines.George Sand (1804-1876)
Chacun prit sa place dans la berline ; le temps était magnifique et le général de bonne humeur, mais pensif.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Le grand bûcheux, qui nous avait rejoint, s'assit, l'air pensif et les yeux fichés en terre.George Sand (1804-1876)
Je regardai tout pensif dans la rue d'où nous venions de sortir, et bientôt je m'acheminai de ce côté.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Le premier était pensif, et, d'ordinaire, son compagnon avait l'habitude d'attendre qu'il lui adressât la parole.Jules Verne (1828-1905)
Il était grave et pensif, mais presque souriant ; on pouvait juger que les blessures du cœur étaient fermées.Arsène Houssaye (1815-1896)
Le régent, qui ne se sentait pas bien et était couché sur un sopha, se redresse à ces paroles et devient pensif.Catherine II de Russie (1729-1796)
Eugène, qui, pour la première fois depuis long-temps, avait dîné à la pension, s'était montré pensif pendant le repas.Honoré de Balzac (1799-1850)
Elle revoyait ce dernier accoudé sur son établi, le menton dans sa main, pensif, concentré, les yeux tournés vers une vision intérieure.André Theuriet (1833-1907)
Triste et pensif, je me livrais à d'intimes actions sur le bord d'un étroit sentier, lorsque mon oreille fut frappée par un petit bruit sec.Charles Des Écores (1852-1905)
Il se retraça les traits de ce visage inquiet, pensif et charmant, tourné vers lui avec tant d'amour... il le savait maintenant.Léon Séché (1848-1914)
Je pense qu'il vaut mieux que vous me quittiez ; il semble oppressé de tristes idées, voyez comme il s'avance d'un air pensif !George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Jacques devint triste et pensif ; il restait le bras appuyé sur mon dos, et la tête appuyée sur sa main.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Catherine ne portait plus de robes claires ; ses cheveux d'or, sévèrement retenus, ne formaient plus d'auréole autour de son visage, devenu grave et pensif.Henry Gréville (1842-1902)
Grâce à la forte lumière qui brillait derrière lui, nous vîmes un homme d'aspect vénérable, aux cheveux blancs comme neige, aux traits qui indiquaient un caractère pensif mais ardent.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Ensuite, posant sa plume sur ma colonne de notes, il me regarda, secoua la plume pour jeter le trop plein d'encre et resta pensif.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
Elle se tut, et lui pendant un moment demeura pensif, comme s'il eût cherché la cause de cette résistance.Émile Gaboriau (1832-1873)
Pendant cet entretiens, d'où elle sortait les yeux rouges et humides, son mari se tenait pensif et taciturne au bout opposé du salon.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Woriguin était pensif ; tout en paraissant écouter attentivement les explications de son compagnon, son esprit était ailleurs.Henry de Graffigny (1863-1934) et Georges Le Faure (1856-1953)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PENSIF, IVE » adj.

Songe-creux, celuy qui pense, qui resve profondément à quelque chose, qui a quelque chagrin. Je l'ay trouvé tout pensif & melancolique. Un amoureux est souvent triste & pensif. Un Poëte qui compose est resveur & pensif. Cette femme est fort pensive & chagrine depuis qu'elle a perdu son mari.
Sous toutes les coutures De fil en aiguille De fil en aiguille

Expression née à la fin du XIIIe siècle qui signifie, de manière figurée, « en passant insensiblement d’une chose à l’autre ».

Marcelle Ratafia 28/01/2021