Email catcher

personnifier

Définition

Définition de personnifier ​​​ verbe transitif

Évoquer, représenter (une chose abstraite ou inanimée) sous les traits d'une personne. Harpagon personnifie l'avarice.
Réaliser dans sa personne (un caractère). au participe passé C'est l'honnêteté personnifiée, il est l'honnêteté même.

Conjugaison

Conjugaison du verbe personnifier

actif

indicatif
présent

je personnifie

tu personnifies

il personnifie / elle personnifie

nous personnifions

vous personnifiez

ils personnifient / elles personnifient

imparfait

je personnifiais

tu personnifiais

il personnifiait / elle personnifiait

nous personnifiions

vous personnifiiez

ils personnifiaient / elles personnifiaient

passé simple

je personnifiai

tu personnifias

il personnifia / elle personnifia

nous personnifiâmes

vous personnifiâtes

ils personnifièrent / elles personnifièrent

futur simple

je personnifierai

tu personnifieras

il personnifiera / elle personnifiera

nous personnifierons

vous personnifierez

ils personnifieront / elles personnifieront

Synonymes

Synonymes de personnifier verbe transitif

incarner, représenter, symboliser

Exemples

Phrases avec le mot personnifier

L'appareil est, dans l'imaginaire commun, tellement chargé d'histoire, de patrimoine, de terroir qu'on en vient à le personnifier.Ouest-France, Magali SCHAAL, 07/04/2021
Je suis tenté de personnifier cette force qu'on dit aveugle, en quelque divinité qui contiendrait à un suprême degré les caractères du joueur.René Boylesve (1867-1926)
Ce n'est que de cette manière qu'il sera possible d'introduire un mainstreaming dans tout le gouvernement et qu'un visage personnifiera la politique de l'égalité.Europarl
Cet enfant attendu et jamais rencontré, c'est un spectre, que l'inscription au livret est venue personnifier.TOPIQUE, 2011, Sarah Stern (Cairn.info)
C'était, de la tête aux pieds, tout ce qui peut personnifier un quatrième clerc d'avoué ou le sixième commis d'une maison de commerce.Émile Souvestre (1806-1854)
Il revient au management de personnifier la transformation au travers de ses actes autant que de ses discours.L'Expansion Management Review, 2008, Olivier Vassal (Cairn.info)
Il était donc tout simple de déifier, de personnifier aussi l'organe de l'homme, la génération masculine, la nature mâle.Paul Lacroix (1806-1884)
La foi dans les institutions libérales se trouvait avoir diminué, en même temps que l'estime pour les hommes qui avaient semblé jusqu'ici les personnifier.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Le député s'était lancé tardivement dans la bataille des municipales, mais a su mobiliser les électeurs en mettant en avant le renouveau qu'il voulait personnifier.Ouest-France, Louise DELÉPINE, 29/06/2020
Vous disiez dans une interview récente que vous aimez bien personnifier des villes dans vos films.Ouest-France, Pauline BRISSET, 23/03/2019
Je ne pense pas qu'il faille personnifier nos résolutions.Europarl
Il s'agit en effet pour lui de personnaliser (voire, en l'occurrence, de personnifier) la sociolinguistique, à travers une présentation de sa propre biographie langagière.Langage & société, 2013 (Cairn.info)
Tout est fabriqué en bois brut et à chacun de donner sa touche personnelle pour la décoration, une façon bien agréable de personnifier son coup de cœur.Ouest-France, 29/07/2021
Il va réussir à cesser de personnifier le membre manquant douloureux et ainsi commencer à occuper une position supportable dans son existence corporelle.Perspectives Psy, 2014, Frédéric Gillot, Benoit Maillard (Cairn.info)
Mais alors comment expliquer cette alchimie qui la conduit à personnifier la gauche ?Ouest-France, Éric MARIE, 01/06/2017
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PERSONNIFIER v. act.

Feindre une personne. Les Poëtes ont personnifié toutes les passions, & en ont fait des Divinitez que les Payens ont adorées, comme la Deesse de la Persuasion, le Dieu du Sommeil, la Vengeance & les Furies, la Mollesse, l'Envie, la Discorde, la Gloire, la Fortune, la Victoire, &c.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine