piqûre

 

définitions

piqûre ​​​ nom féminin

Petite blessure faite par ce qui pique. Une piqûre d'épingle. Piqûre de moustique. —  Sensation produite par quelque chose d'urticant. Piqûre d'ortie. —  au figuré Irritation, vexation. Une piqûre d'amour-propre.
Piqûre ou point de piqûre, point servant de couture ou d'ornement. Piqûres à la machine.
Petit trou. Piqûre de ver.
Petite tache (de rouille, d'humidité).
Introduction d'une aiguille creuse dans une partie du corps pour en retirer un liquide organique (➙ ponction, prise de sang) ou pour y injecter un liquide (➙ injection).
var. ro piqure ​​​ .
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le climat y est très rude, c'est plein de moustiques dont la piqûre donne des fièvres et les habitants sont loin d'être hospitaliers.Arnould Galopin (1863-1934)
Liz a signalé le traumatisme que subissent les personnes confrontées à une blessure par piqûre d'aiguille.Europarl
Quand quelques-uns veulent vivre aux dépens de tous, il est bien permis d'infliger la piqûre du ridicule au petit nombre qui exploite et à la masse exploitée.Frédéric Bastiat (1801-1850)
L'amitié est un beau fruit dont le noyau contient la haine : une piqûre à la surface, et le venin perle et se répand.René Boylesve (1867-1926)
L'idée qu'un docteur terminant une journée de travail de 18 heures, ce qui n'est pas inhabituel, nous fasse un piqûre devrait nous faire réfléchir.Europarl
Il faut particulièrement vous méfier des scorpions lorsque vous remuez des pierres, car la piqûre du scorpion est vénéneuse de même que celle des lézards des pierres.Paul Otlet (1868-1944)
Et tout de suite, dès qu'il fut rentré, il expérimenta sur lui-même, il se fit une piqûre aux reins, qu'il renouvela matin et soir.Émile Zola (1840-1902)
Je crois que ce rapport est une véritable piqûre de rappel par rapport à des rapports précédemment faits.Europarl
Eh bien, la première piqûre pour la guérir est une piqûre de confiance et la confiance s'obtient par la transparence et la crédibilité des institutions.Europarl
Une seule piqûre, deux piqûres dont les effets gagneraient peu à peu de proche en proche tandis que le ver dévore sa première ration, ne pourraient-elles suffire ?Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Il n'a même pas à redouter les attaques des fauves, ni la morsure des serpents, ni la piqûre des taons et autres redoutables insectes.Jules Verne (1828-1905)
Quelques jours après, quatre-vingts aiguilles marchent sans cesse, car les côtes sont étroites, et la longueur de la piqûre qu'il s'agit de faire est considérable.Gaston Tissandier (1843-1899)
Et à l'idée que c'était peut-être ce rustre que le baron avait vu, il éprouva une piqûre d'amour-propre.Marcel Proust (1871-1922)
La peau du ratel est très-épaisse et d'un tissu fort lâche ; c'est pourquoi il est insensible à la piqûre des abeilles.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Chaque fois qu'un petit trou se montre, il est bouché avec une pièce : la plus petite piqûre est cachée sous une feuille de baudruche.Gaston Tissandier (1843-1899)
Si la piqûre est trop faible, au contraire, l'animal, après un temps plus ou moins long d'un profond engourdissement, revient à lui, et recouvre au moins en partie ses mouvements.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Verlot, à l'arrière-garde, s'escrime aussi de son mieux et supplée la vue par la cuisante piqûre.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Car, la pointe de ce poignard, il l'avait trempée lui-même de subtils poisons, et une seule piqûre de ce précieux objet d'art était mortelle.Michel Zévaco (1860-1918)
Tout autour des plaques et de la ceinture sont ménagés des trous destinés à la piqûre des doublures.Alcide Bonneau (1836-1904)
Dans ce moment je sentis une forte piqûre dans la poitrine, sous lépaule droite, et je tombai sans connaissance.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PIQUEURE » s. f.

Blessure qui se fait par une chose pointuë, ou rongeante ; ou la marque qui y reste du dommage qu'elle a soufferte. Une piqueure d'aiguille fait venir un mal d'adventure. La piqueure d'un aspic est incurable. Il reste sur la chair des piqueures de lancettes, des piqueures de puces ; sur le bois & les estoffes des piqueures de vers.
 
PIQUEURE, se dit aussi d'un corps de juppe tout nud piqué avec de la baleine. On le dit aussi des ornements qui se font sur les hardes avec des points & arrierepoints. La piqueure de ce baudrier est faite bien proprement.
 
PIQUEURE, se dit aussi à la Chambre des Comptes, des assistances que les Officiers font aux Processions & ceremonies, qui leur tiennent lieu d'un certain nombre d'assistances au service de la Chambre. Cet Auditeur a gagné tant de piqueures, il peut s'absenter trois mois sans rien perdre des emoluments de sa charge.
Le mot du jour Patience, patients ! Patience, patients !

Le patient, la patiente a toutes les raisons d’être impatiente.

Aurore Vincenti 13/05/2020