blessure

définitions

blessure ​​​ nom féminin

Lésion faite, involontairement ou pour nuire, aux tissus vivants par une pression, un choc, un coup, une arme ou la chaleur. ➙ plaie. Recevoir une blessure. Soigner, panser ses blessures.
Atteinte morale. ➙ offense. Blessure d'amour-propre.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais il avait aux poignets des pansements : un éclat d'obus lui avait fait cette double blessure, et il n'en continuait par moins son service.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Inutile de vous dire que ces paroles venaient de m'expliquer le « profitons-en » qui m'avait tant frappé quand il m'avait révélé sa blessure.Eugène Chavette (1827-1902)
On eût dit que le sol avait subi une blessure effrayante par où les os fracturés avaient percé leur enveloppe.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il est parti – il le confesse – dans un état d'exaltation éperdue, après avoir tenu entre ses bras ce corps adoré, après l'avoir pressé sur une blessure cbérie.Albert le Roy (1856-1905)
Les gouvernements responsables devraient garantir qu'un traitement soit apporté afin d'alléger quelque peu la terrible blessure et la profonde tristesse de ces victimes.Europarl
Mais au premier mouvement qu'il essaya, quoiqu'il jouât de la main gauche, il comprit que sa blessure était encore trop récente pour lui permettre un pareil exercice.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Au bout de deux à trois jours il fut complètement apprivoisé, et sa blessure guérie.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
C'est ce genre de ventilation des données dont nous avons besoin pour chaque type de blessure si nous voulons sauver des vies.Europarl
Laissez-moi voir la blessure ; j'ai quelque connaissance : dans ma patrie, celle-ci forme une partie de notre éducation.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Alors il songea au caractère profondément triste du magistrat qui semblait porter en son cœur une blessure morale terrible.Eugène Chavette (1827-1902)
Peur que je t'interroge sur le passé, sur ce qu'a été ta vie avant que nous nous connaissions, et te demande une confession qui serait une blessure pour mon amour.Hector Malot (1830-1907)
Il me représenta que j'étais encore en très-mauvais état, que ma blessure était loin d'être cicatrisée.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Sa robuste constitution intervint, et il triompha d'une blessure qui eût été mortelle pour un homme plus faible.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Si ces jours avaient été perdus pour cause de blessure physique sur le lieu de travail, des voix scandalisées se seraient élevées de toutes parts.Europarl
L'important rapport qui nous est proposé ici, et pour lequel je ne puis que féliciter l'auteur, nous rappelle la blessure de notre mémoire et notre vision tronquée de l'histoire.Europarl
Cependant, comme à tout prendre, malgré ses soupçons, la blessure pouvait être grave, il envoya, à l'instant même, un homme à cheval chercher un médecin.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il trouva le duc couché sur un sofa, serrant sa blessure dans sa main crispée.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Je sentis le froid du fer glissant dans les chairs de mon épaule ; la blessure était légère.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
À mon grand regret, je me vis contraint de rester sur le vaisseau, ma blessure me faisant encore souffrir.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
La douleur de sa blessure ayant ralenti sa course, je réussis bientôt à faire usage de mon second harpon.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BLESSURE » s. f.

Playe, contusion. Ce brave est mort de ses blessures. ce Capitaine prouve sa valeur par les marques des blessures qu'il a receuës.
 
BLESSURE, se dit aussi figurément des choses spirituelles. Une action lasche est une blessure à l'honneur. l'amour fait souvent de grandes blessures dans le coeur.
Le mot du jour Reprise Reprise

En français, le préfixe re-, ré-, r- est issu du latin re-, red- qui marque un retour à un état antérieur, une répétition ou un mouvement en sens contraire qui déconstruit tout ce qui a été établi.

Aurore Vincenti 11/05/2020