Email catcher

plagiaire

Définition

Définition de plagiaire ​​​ nom

Personne qui pille ou démarque les ouvrages des auteurs. ➙ imitateur.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot plagiaire

Je ne suis pas une plagiaire : je copie, et si je tais le nom de l'auteur, c'est que mon vieux manuscrit n'est point signé.Paul Bourget (1852-1935)
Plage et plagiste sont issus de la première signification, plagiaire et plagiat de la seconde.Ouest-France, 08/08/2014
Le plagiaire va s'efforcer de souligner les différences fondamentales entre les deux traitements du sujet.Raison présente, 2018, Emmanuel Pierrat (Cairn.info)
Sa singularité réside dans cette démarche empirique, qui repose sur l'alliance de l'imagination et de la liberté, seul rempart contre le vampirisme des plagiaires.Revue d'Histoire Littéraire de la France, 2008, Sylvain Ledda (Cairn.info)
Elle créait, au lieu de la monarchie classique et plagiaire des lettres grecques et latines, la république du génie.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Le plagiaire s'emploie à faire passer un recopiage pour un emprunt créatif, pour une influence sublimée ou pour un hommage complice.Medium, 2012, Hélène Maurel-Indart (Cairn.info)
Un poète qui en pille un autre n'est pas conquérant, mais plagiaire, titre moins honorable.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Son ton est paternel, avec une pointe de bonne humeur et d'enjouement que ses plagiaires ont lourdement émoussée.Alcide Bonneau (1836-1904)
C'est un plagiaire qui avoue et signe ses plagiats.Louis Maigron (1866-1954)
Le plagiaire n'est pas toujours le faussaire que l'on croit.Revue Droit & Littérature, 2017, Arnaud Latil (Cairn.info)
À la suite de la responsabilité civile, la responsabilité pénale du plagiaire peut être envisagée.Revue Droit & Littérature, 2017, Arnaud Latil (Cairn.info)
Une très longue enquête a finalement permis de confondre le plagiaire.Ouest-France, 09/12/2020
C'est ici une première distinction avec la catégorie littéraire du plagiat : l'intention du plagiaire est indifférente puisque les fautes d'imprudence et de négligence sont sanctionnées.Revue Droit & Littérature, 2017, Arnaud Latil (Cairn.info)
Mais il lui faut pour cela autre chose qu'un plagiaire de l'antique, et qu'un magnifique pédant.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il devrait alors se réjouir de l'hommage rendu par le plagiaire à ses œuvres.Medium, 2012, Hélène Maurel-Indart (Cairn.info)
On pourrait croire que le discrédit qui atteint le plagiaire dans la communauté universitaire est à lui seul une terrible sanction.Mouvements, 2012, Jean-Noël Darde (Cairn.info)
Il se définit comme un plagiaire, c'est-à-dire quelqu'un qui s'approprie les idées d'un autre (cerveau).La lettre de l'enfance et de l'adolescence, 2003, Martine Menès (Cairn.info)
Mais qu'ont à voir les mots de plagiaire et plagiat avec la plage ?Ouest-France, 08/08/2014
Bien que cela paraisse absurde, celle qui dénonce le plagiat se retrouve mise en jugement et non le plagiaire.Psychosomatique relationnelle, 2017, Cecilia Ríos Ibarra (Cairn.info)
Les grands hommes d'autre part ne sont que de plats copistes, de honteux plagiaires.Octave Mirbeau (1848-1917)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PLAGIAIRE adj. m.

C'est l'epithete qu'on donne aux Auteurs qui prennent effrontément les ouvrages d'autruy pour se les appliquer, & s'en attribuer la gloire. Martial s'est servi du mot de plagiarius en Latin, & Moliere de plagiaire en François, en parlant de ces larrons de pensées & de livres. Thomasius a fait un livre De Plagio litterario, dont il est parlé dans le Journal de Hollande du mois de Juin 1684. où on voit la licence de s'emparer du bien d'autruy en fait d'ouvrages d'esprit. Ce mot chez les Romains signifioit celuy qui achetoit, vendoit ou retenoit un homme libre pour un esclave. On le nommoit ainsi, parce que par la Loy Flavia ceux qui étoient convaincus de ce crime étoient condamnez au foüet, ad plagas.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots qui viennent du chinois Top 10 des mots qui viennent du chinois

Le français, au cours de son histoire, s’est continuellement enrichi de mots venus d’autres langues : l’anglais, bien sûr, mais aussi...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine